Loco-Revue n°390 janvier 1978
Loco-Revue n°390 janvier 1978
  • Prix facial : 9 F

  • Parution : n°390 de janvier 1978

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (205 x 264) mm

  • Nombre de pages : 70

  • Taille du fichier PDF : 47,9 Mo

  • Dans ce numéro : le chemin de fer de Marcilly-sur-Maulnes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Un circuit à commande par microprocesseur. Etant néophyte en matière de modèle réduit de chemin de fer mais ayant attrapé le virus du petit train j'ai réalisé une maquette qui, je crois, présente quelques particularités. En fait, toute la famille a participé à sa réalisation, si bien que le travail a pu être mené à bien en deux mois seulement. Mon choix s'est porté sur l'écartement Z en raison de la place limitée dont je disposais. Comme on peut le voir sur les photos, la maquette est réalisée sur une table basculante avec couvercle rabattable en deux parties. Deux tiroirs sont prévus pour ranger le matériel. Les dimensions du circuit sont 150 X 105 cm ce qui permet déjà de réaliser un réseau intéressant en Z. Le circuit et la décoration sont fortement inspirés par le modèle no 12 des plans de réseaux Màrklin Z. J'ai suivi strictement l'implantation des voies, des aiguillages et des signaux. Pour la décoration, j'ai pris plus de liberté. J'ai employé du matériel Màrklin et Kibri, mais beaucoup de constructions sont de mon invention. J'ai trouvé que les candélabres du commerce étaient trop massifs aussi les ai-je réalisé moi-même en suivant mon inspiration. te poste de commande est constitué par un coffret métallique monté sur pied. La commande de vitesse des trois circuits se fait au moyen de trois potentiomètres qui contrôlent les circuits électroniques de régulation de tension à transistors de puissance. Le fonctionnement des aiguillages, des signaux et des circuits de voies est entièrement automatisé par un microprocesseur. Le départ et l'arrêt des trains en gare, les itinéraires, les signaux et l'éclairage de la maquette sont commandés par clavier numérique, ce qui, je crois, n'est pas courant. Le microprocesseur contient, en outre, un programme de fonctionnement automatique. Lorsque ce dernier est enclenché, la maquette se met à vivre. Les trains démarrent et s'arrêtent en gare, changent d'itinéraires selon un cycle qui peut être compliqué à volonté. te microprocesseur utilisé est un 4004 de la firme Intel. Le programme est contenu dans quatre PROM 1702 A de 256 mots chacune. A. Manzoni. En Z, le développement de voie peut être important même sur un plateau mesurant seulement 1,50 x 1,05m, mais gare cependant aux courbes trop serrées, Inesthétiques sous des véhicules long I Cl-dessous en premier plan, le micro ordinateur de commande du réseau a. manzoni a. manzoni 22 loto revue 1/78 no 390
Fig. 1 section 1 Fig. 2 Registre 4003 » KM train 21 1\Y canton 1 canton 2 OU sous-programme 1 Encl. signal S1 l oui sous-programme 2 -ordinateur section mncl. signal 52 vert i Encl. section l Registre Registre 4003 4003 » MM Registre 4003 Clav En période de non exploitation, un couvercle pliant en deux volets assure la protection du réseau. Organigramme mettant en évidence les conditions compatibles pour la réalisation d'un programme donné de mouvement des trains. Fig. 3 Schéma de la commande centralisée du réseau. SN 5406 relais 1/l Vers aiguillages tr› Vers circuits permanents (signaux, etc) a. manzoni Pour sortir des généralités et pour fixer les idées prenons un exemple simple. La figure 1 montre une petite portion de réseau. Deux trains sont à l'arrêt en gare, sur leur section isolée, et on désire verrouiller le départ de chaque train en fonction de la position de l'aiguillage. On établit l'organigramme de la figure 2 qui définit de manière rigoureuse le processus de verrouillage. On dispose principalement de deux éléments pour réaliser un organigramme : le rectangle, à l'intérieur duquel se trouve une opération simple ou complexe, et le losange, qui est un élément de branchement conditionnel. La réponse, positive ou négative, à ce dernier oriente le programme vers une direction donnée. On remarquera sur la gauche de la figure une fraction du programme principal avec deux branchements conditionnels qui sont respectivement départ train 1 et départ train 2, et qui orientent le programme principal vers deux sous-programmes réalisant les verrouillages. Il suffit de suivre l'organigramme de haut en bas et dans le sens des flèches, en répondant chaque fois à la question posée dans les losanges. On n'aboutira au départ du train que si toutes les conditions de sécurité sont réalisées. Si on veut employer les microprocesseurs dans l'avenir, c'est sur des organigrammes de ce genre plutôt que sur les schémas électroniques qu'il faudra réfléchir. L'organigramme une fois réalisé, permet de passer facilement eu programme proprement dit en remplaçant chaque élément par une ou plusieurs instructions du microprocesseur considéré. loto revue 1/78 no 390 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 1Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 2-3Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 4-5Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 6-7Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 8-9Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 10-11Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 12-13Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 14-15Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 16-17Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 18-19Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 20-21Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 22-23Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 24-25Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 26-27Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 28-29Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 30-31Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 32-33Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 34-35Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 36-37Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 38-39Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 40-41Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 42-43Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 44-45Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 46-47Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 48-49Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 50-51Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 52-53Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 54-55Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 56-57Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 58-59Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 60-61Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 62-63Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 64-65Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 66-67Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 68-69Loco-Revue numéro 390 janvier 1978 Page 70