Loco-Revue n°389 décembre 1977
Loco-Revue n°389 décembre 1977
  • Prix facial : 10 F

  • Parution : n°389 de décembre 1977

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (202 x 256) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 58,6 Mo

  • Dans ce numéro : Ajecta, dernières nouvelles sur la saison 1977.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
LE MODÈLE VARNEY EN O. Varney a reproduit le Renault TN6C2 (et non TN6A, comme indiqué dans sa publicité). Il s'agit d'une véritable pièce de collection numérotée, fabriquée en très petite série. Les détails qui complètent ce modèle tout en métal sont d'une vérité excellente : flèches de direction, bloc indicateur arrière, rétroviseurs, chaîne de la sonnette, manivelles de capot et de ligne, extincteur dans la cabine, intérieur conforme, et font que cette splendide maquette, parfaitement à l'échelle, dégage un réalisme saisissant. Trois petits oublis, tout de même : la chaîne de l'accès arrière, la plaque articulée « complet » et la vitre inférieure des portes de cabine. Le modèle Varney possède les plaques de la ligne 67, « Place Pigalle - Porte de Gentilly «. Nous avons personnellement bien connu cette ligne desservie normalement par des TN4C, puis TN4F jusqu'en 1968, TN4H de 1968 à 1970, et aujourd'hui Berliet PGR. Les TN6 ne venaient qu'à l'occasion et nous les reconnaissions facilement par le « velouté » du six cylindres dans la longue rampe de la rue des Martyrs et le démarrage en côte de la station « Navarrin ». Cette belle maquette enchantera les passionnés des transports urbains et les amoureux du vieux Paris, bien que son prix soit un handicap pour beaucoup : près de 800 francs français ! LES MODÈLES VARNEY EN HO, TT ET N. Proposés en kit, les pièces sont moulées en cerrobend et nécessiteront un ébarbage important. Le montage ne recèle aucune difficulté, en utilisant de la Cyanolit (conditionnement vert). Moins bien finis que la maquette au 1/43, ces trois modèles conservent une finition largement supérieure aux productions habituel:es de leur échelle respective. La version HO, en particulier, est d'une exécution très satisfaisante. Le prix des références HO et TT est d'environ 80,00 F, 60,00 F pour la référence N. Souhaitons un beau succès à cette initiative, permettant la création de nouveaux modèles d'autobus et trolleybus, anciens et modernes. Un aspect du modèle en O qui évoquera bien des souvenirs aux usagers des transports en commun parisiens. PIODEI SlIOPP1PIG. IllmL.C. B. TRACTEUR ÉLECTRIQUE POUR TRAINS DE TRAVAUX Ce modèle vient compléter la liste déjà importante des engins de traction offerts parL.G.B. Le châssis, la cabine et le capot des auxiliaires du locotracteur diesel Schoema CFL 150 (réf. 2060) ont été repris. Le capot du moteur diesel est remplacé par une plateforme, munie de haussettes en bois et garnie de deux fûts, d'une pelle et d'une pioche. 668 Un pantographe et des isolateurs ont été placés sur la toiture. L'avant de la cabine est doté d'un projecteur clignotant dont le fonctionnement est commandé par un dispositif électronique. Contrairement à la photographie du catalogue LGB, le modèle que nous avons eu en main avait conservé, sur son châssis, le réservoir à gazole du locotracteur diesel Schoema. Par souci de réalisme, ce réservoir, maintenu par trois clips, devra donc être démonté. Les fenêtres des faces de la cabine, d'allure moderne, contrarient son charme « bon vieux temps ». Il gagnera à être repeint dans des tons mats plus discrets. Locotracteur de service LGB en IIIm. I g h Ir Les pièces constitutives du kit en HO du TN6 C2 proposé par la firme Varney. Ces pièces, venues de moulage, son ten cerrobend Ir
NOTICE TECHNIQUE 2030/50 (Langue allemande) La gamme LGB comporte, depuis cette année, trois locomotives électriques et deux tramways. Cette notice fournira de précieux conseils à l'amateur désirant installer une ligne caténaire sur son réseau de jardin. Les différents problèmes posés par les intempéries sont évoqués et les solutions proposées parL.G.B. sont rationnelles. Nous avons remarqué, sous la référence 3030, un système d'éclairage collectif des rames voyageurs alimenté en série par des câblots depuis la machine, comme sur les secondaires « réels de la grande époque ! 110 ROCO WAGONS COUVERTS SBB-CFF Il s'agit de wagons couverts spéciaux à panneaux coulissants des SBB-CFF très finement gravés, que leur excellente finition place à un niveau de perfection au moins égal à celui des anciennes productions Ritiwa. Le tableau des dimensions comparées permettra d'apprécier l'exactitude des proportions. La tringlerie des freins est reproduite en partie et de minces rambardes en plastique garnissent les extrémités. Les essieux sont flottants avec la portée du véhicule en trois points selon le très bon principe adopté par Roco pour les véhicules à deux essieux. Le roulement est excellent. Ce matériel est, soulignons-le, bien lesté et prévu pour recevoir l'attelage court Roco. Réf. 4341. Wagon couvert spécial des SBB- CFF. H bis 2185 211 8328-3. Les faces sont constituées de deux panneaux coulissants métalliques (fictifs sur le modèle), permettant de dégager à l'ouverture 50 0/0 du volume de chargement. Ces wagons conviennent tout particulièrement aux divers transports de marchandises palettisées et leur utilisation correspond à celle de nos wagons E.V.S.français. Ils circulent fréquemment en France, dans la région parisienne et en Savoie, chargés de balles de vieux papiers pour la refonte. Le marquage du modèle Roco est très net et absolument conforme. Réf. 4340. Wagon couvert spécial « Ovomaltine »..Hbis 2185 211 5168-6. De même conception que le wagon précédent cette version est équipée de deux panneaux coulissants en résine synthétique par face. Nous émettons un doute quant à l'exactitude du numéro (qui devrait être 21 85 022... I P I), mais ne disposant d'aucun document officiel de la Société propriétaire, nous n'avancerons pas plus loin cette critique. D'autant plus que les techniciens de Roco se sont véritablement surpassés pour décorer ce wagon. Rarement, nous avons rencontré un modèle faisant aussi « vrai. Ainsi, nous trouvons des étiquettes accessoires dans le cadre prévu à cet effet et surtout des inscriptions à la craie ont été tracées sur les parois, selon les errements pratiqués par les cheminots des cours de débord, ces inscriptions loto revue 12/77 no 389 1 et 2 ROCO HO : Couvert spécial à parois coulissantes Ovomaltine (réf. 4340) Couvert SBB-CFF (réf. 4341) 2 TABLEAU DES DIMENSIONS COMPAREES Wagon couvert spécial.Hbis RÉEL 1/87 ROCO SBB - CFF ROCO P OVOMALTINE Longueur H.T. 14 610 167,9 167,9 167,9 Longueur utile 12 774 146,8 146,8 146,8 Largeur du plancher.. 2 646 30,4 30,5 30,5 Empattement 8 000 91,9 92,3 92,3 Hauteur du plancher au niveau du rail 1 200 13,7 14,0 14,0 Surface utile 33 m'— — Volume utile 74 m'— — — Hauteur des panneaux coulissants 2 235 25,6 25,0 25,0 Longueur des panneaux coulissants 6 230 71,6 71,9 71,7 Tare 12,900 t — 68 g 79 g Dernière minute, nouveauté N ROCO HO : Wagon tombereau spécial duc.f. privé "Preussag-AG" (réf. 4322). DYNAM : Annoncée par la maison Au Paradis du Jouet est attendue pour fin décembre la première reorésentante d'une nouvelle production artisanale française au 1/160 : une voiture A8 à rivets apparents type OCEM en marquage SNCF. Une 2'et 3e cl. suivront. Prix approximatif une cinquantaine de francs. Ir Ir Ir 669



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 1Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 2-3Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 4-5Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 6-7Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 8-9Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 10-11Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 12-13Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 14-15Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 16-17Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 18-19Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 20-21Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 22-23Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 24-25Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 26-27Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 28-29Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 30-31Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 32-33Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 34-35Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 36-37Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 38-39Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 40-41Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 42-43Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 44-45Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 46-47Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 48-49Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 50-51Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 52-53Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 54-55Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 56-57Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 58-59Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 60-61Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 62-63Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 64-65Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 66-67Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 68-69Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 70-71Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 72-73Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 74-75Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 76-77Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 78-79Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 80-81Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 82-83Loco-Revue numéro 389 décembre 1977 Page 84