Loco-Revue n°385 jui/aoû 1977
Loco-Revue n°385 jui/aoû 1977
  • Prix facial : 10 F

  • Parution : n°385 de jui/aoû 1977

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (202 x 256) mm

  • Nombre de pages : 70

  • Taille du fichier PDF : 47 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveauté en modélisme ferroviaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
390 12 GABARIT de positionnement des aiguillages III 1118 I 1111.. lialla0 145 7 24 2$ 33. elluesiiff-:_emoil tilts ».*. -eil e -.. urtte lai on 5) Gabarit de positionnement des aiguillages sur le réseau, photo n°6). Ce gabarit peut servir, d'une part à simuler un aiguillage de façon à pouvoir disposer les voies y aboutissant, et d'autre part — et c'est là son rôle principal — à positionner l'emplacement du moteur et servir de guide pour le découpage de l'alvéole recevant le moteur. Il est réalisé en PVC de 5 mm d'épaisseur ou en tôle noire de 2 mm d'épaisseur. Il comporte quatre trous de fixation facilitant ainsi le travail de découpe. Notons enfin que ce gabarit est réversible (aiguillage droit ou gauche). Conclusions. Je vous ai exposé le principe pour un type d'aiguillage, mais il est certain que selon le modèle à modifier il faudra confectionner les gabarits correspondants. En ce qui concerne les TJD Atlas (illus- 6. Gabarit de positionnement des aiguillages sur le réseau. "'illi-Pme- 18 1111 gleilli. : 1111eistaillie.. 7. Ensemble d'appareils de voie Atlas avant et après transformation 8. Une combinaison d'appareils de voie transformés très réaliste. lafon 1.I1111>i, TJD..1101. lafon.. trées sur la photo n°7), le principe est le même, mais avec les deux moteurs accolés (prévoir toutefois la place pour démonter les couvercles retenus par une pince-ressort). Le gain de place est appréciable. Sur la photo n°7, l'aiguillage triple n'a pas encore subi la métamorphose (prendre les mêmes précautions que pour les TJD) mais remarquons au passage qu'il a quand même fière allure si on l'utilise après une bosse de triage, car il simule bien l'appareillage de freinage des wagons. A vous de juger. Et maintenant à vos outils et bon courage ! loco revue 7-8/77 no 385
Ln UME DE ROSl'FFI 1/37° 1. L'ORIGINAL. Royat est la première station que l'on rencontre sur la ligne de Clermont-Ferrand à Laqueuille et au Mont-Dore. L'architecture du B.V. est bien caractéristique de l'ancien P.O. Bien équilibrées, ses dimensions semblent plus importantes qu'elles ne le sont effectivement. Royat étant station thermale se devait en effet de posséder une gare dont l'allure ne jurât pas avec ses petits palaces et son casino. Mais ces dimensions, même trompeusls. apparaissent de toutes façons hors de proportions par rapport aux installationu de voie. Nous ne trouvons effectivement qu'un dédoublement en gare de la voie unique, ainsi qu'un petit embranchement marchandises, et c'est tout. Mais tel qu'il est, ce bâtiment est bien tentant pour l'amateur. D'abord parce que bien restauré, avec sa grosse horloge — avec la date 1881 — et sa signalisation par sémaphore, il a un petit goût « hors du temps », et que l'on s'attend à voir déboucher la silhouette trapue d'une 141 TA. Ensuite parce que ses proportions flatteuses, mais ses dimensions finale- loco revue 7-8/77 no 385 pascal marty releigagéiataggiar A l'échelle exacte du 1187, la remarquable reproduction de la gare de Royat, vue ici côté voie, réalisée par P.Marty. ment réduites — 47 cm de long en HO — lui permettent de trouver sa place dans de nombreux cas de réseaux. 2. LA MAQUETTE. GÉNÉRALITÉS. D'abord quelques principes généraux qui peuvent s'appliquer à toute construction de bâtiment. La première des choses est d'avoir des élévations de toutes les façades, à l'échelle de construction. Si vous ne pouvez pas obtenir les plans originaux pour les retranscrire à la bonne échelle, il faut partir de photos. Le plus de photos possible. J'en ai une bonne trentaine de la gare de Royat. A ce propos, tout modéliste ferroviaire devrait pouvoir faire ses agrandissements lui-même. S'il veut un réseau qui évoque la réalité il lui faut énormément de photos. Prenez aussi quelques dimensions : largeur des portes, hauteur non vitrée, hauteur de soubassement, largeur des pierres d'angles, etc. Avec ces éléments vous pouvez remonter un plan à peu près correct. Une astuce pour vous aider. Vous devez pouvoir trouver un module, à savoir une dimension qui se répétera et vous permettra de retrouver des proportions justes. Ainsi la largeur du corps central du bâtiment de Royat est établie à partir du nombre 13. Soignez bien ces élévations, la réussite finale en dépend avant tout. Quand elles sont terminées, vous pouvez commencer à découper vos murs. Carton ou bois, selon ce que vous préférez travailler. De toutes façons, n'oubliez jamais de déduire les épaisseurs du matériau avant de faire vos coupes. Un pied à coulisse n'est pas forcément superflu pour connaître précisément une épaisseur. Je vous recommande assez peu de laisser du bois apparent. Même bien poncé, même peint, vous risquez de voir réapparaître les veines. Si vous construisez en carton, ce qui est aussi solide et aussi durable que le bois, à condition que coupes et collages soient parfaits, voici un truc. Découpez à l'envers sur 391



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 1Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 2-3Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 4-5Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 6-7Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 8-9Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 10-11Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 12-13Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 14-15Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 16-17Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 18-19Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 20-21Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 22-23Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 24-25Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 26-27Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 28-29Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 30-31Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 32-33Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 34-35Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 36-37Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 38-39Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 40-41Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 42-43Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 44-45Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 46-47Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 48-49Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 50-51Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 52-53Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 54-55Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 56-57Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 58-59Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 60-61Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 62-63Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 64-65Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 66-67Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 68-69Loco-Revue numéro 385 jui/aoû 1977 Page 70