Loco-Revue n°382 avril 1977
Loco-Revue n°382 avril 1977
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°382 de avril 1977

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (202 x 256) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 40,6 Mo

  • Dans ce numéro : le modèle réduit.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Avec, bien entendu, à la cé, l'exclusion « ipso facto « de ceux qui ne respecteraient pas le jeu où les prêts de modèles de fonderie, de plans, de livres, ne se feraient que moyennant finances, où à l'occasion d'achats groupés l'on chercherait à en tirer un profit personnel, ou lors de manifestation modéliste, il serait question d'en recevoir rémunération ou bénéfice... Comment pourrait-elle fonctionner ? Il est évident que ce fonctionnement reposera essentiellement sur la présence d'un homme — pivot — à qui arriveront les informations et qui les redistribuera. Il devra établir une sorte de fichier ou de répertoire où chaque nouvel inscrit sera couché avec ce qu'il a, ce qu'il fait, sa disponibilité, etc. Il recevra toute la correspondance et la redistribuera par photocopiage partiel ou total pour toutes les questions d'intérêt général, laissant en plus et bien entendu les gens qui ne se connaissent pas encore personnelement échanger directement toutes informations qu'il leur plaira. Il organisera toute consultation destinée à mettre sur pied une manifestation, laissant le soin de l'organisation à ceux qui sont sur place... Le reste ira de soi et ne serions-nous que cent ou deux cents en France, ce serait déjà formidable. Sans doute faudra-t-il encore quelques évolutions intellectuelles pour en arriver à la porte ouverte sur simp:e présentation du « macaron » de la fraternité, mais cela n'est peut-être pas si utopique... Bien que cette FRATERNITÉ ne soit pas à buts et moyens mercantiles, il est évident qu'elle aura à supporter un minimum de frais. Comment les couvrir ? Tout d'abord, pour tout ce qui est correspondance, le timbre-réponse. C'est élémentaire. Pour le bulletin, je suggère qu'en fin d'année chacun envoie au « pivot « autant de timbres à 1 franc qu'il e reçu de feuilles photocopiées. Ce me semble raisonnable. Avez-vous autre chose à proposer ? UTOPIE ? Je ne le crois pas : voyez la fameuse Brotherhood of Live Steamers qui constitue outre-Atlantique le véritable ciment entre les vaporistes. que ce soit au niveau individu& ou au niveau des clubs. Ce que je viens de développer est pratiquement calqué sur l'architecture de cette brotherhood et, comme vous le savez, brotherhood = fraternité. Traduire brotherhood par amicale n'est pas correct, ni dans la langue ni dans l'esprit où fonctionnent ces associations. Il y a plus de motivations communes et d'actions unies dans une fraternité que dans une amicale — je dirais davantage de complicité. Tout en laissant chacun (personne ou association membres) agir à sa guise pour l'activité courante, existe un lien plus fort, par dessus tous les autres, qui réunit à tout moment, quand il ! e faut. C'est ténu, mais ce doit être solide. Je n'en ai pas assez l'expérience pour tenter de porter un jugement, à savoir si buts et moyens sont bien atteints comme pouvait le souhaiter Charles A. Purinton, mais l'idée est tellement valable que la BLS ne fait que se développer dans le monde, d'Alaska en Afrique du Sud, et c'est pourquoi je vous la propose ici. A ce point de mon développement j'hésite. Dois-je d'office vous proposer la création française d'une sorte de sous-section de la BLS avec tous les avantages que cela comporterait mais peut-être également des réticences de certains d'entre vous face à une organisation d'assise internationale et principalement américaine ou bien dois-je m'efforcer de catalyser les tendances typiquement françaises au sein d'une entité qui ne se sentirait en aucune manière liée structurellement à la BLS existante — ce qui, à mon avis, serait un peu dommage ? Je dois dire en toute sincérité que je suis membre de la BLS, inscrit à la région Europe et entretiens les meilleurs rapports avec Rob. van Dort, secrétaire pour cette région (c'est d'ailleurs le seul « officiel » de la BLS et c'est très bien ainsi). J'aurais donc une tendance toute naturelle à engager une action dans le sens d'une émanation de la BLS. Mais je ne voudrais pas non plus risquer de bloquer la concrétisation d'une tendance propre aux modélistes vaporistes français, encore que je pense dépassés en notre temps les esprits chauvinistes et cocardiers — surtout en vapeur vive ! Alors, au point où nous sommes, je crois qu'il est temps que ce soit vous qui preniez le relais. Ecrivez-moi, directement ou à travers « Loco-Revue » en me faisant part de vos sentiments sur les questions suivantes : 1'êtes-vous d'accord sur le principe de la formation d'une sorte de confrérie vaporiste, qui n'est abso'ument pas un nouveau club, n'est dirigée contre aucun club existant et tout en laissant agir les gens éventuellement au sein de clubs existants a principalement pour but de créer un lien souple d'entente et d'entr'aide entre des amateurs dispersés, insuffisamment informés et ayant intérêt à unir leurs moyens et échanger leurs tuyaux pour un bon développement de leur spécificité. Ce lien d'esprit fraternel se caractériserait par la simple Coiffé d'une authentique casquette des 8R M. Jean Villette et son fils en pleine vitesse derrière "Springbok". diffusion de demandes et d'informations, collectées et diffusées par un « secrétaire », sans prérogatives. Une réunion annue le serait tenue, sur invitation chez l'un des participants. Il n'y aurait pas de cotisation annuelle, en principe tous les frais devraient être couverts par T.P. ; 2'si vous êtes d'accord avec la première proposition, souhaitezvous que la formation de cette confrérie se fasse « entre nous au niveau de l'Hexagone — ou bien qu'elle se rattache d'emblée à la fraternité existante dont le secrétaire pour l'Europe est M. Van Dort, animateur du Nienoord et demeurant en Hollande ? Naturel ement, je pense que ceux qui voudront bien m'écrire, joueront le jeu et mettront un timbre pour la réponse. Car je répondrai à chacun, même à ceux qui seront susceptibles de m'adresser des lettres du genre : « Bravo, mais ne comptez pas sur moi, car je n'aime pas les Amerlo. » « Monsieur, vous vous faites des illusions et votre truc ne fonctionnera jamais. » « Pue voulez-vous m'apprendre ? Je fais seul dans mon coin et ça me suffit », ou même « On a assez entendu parler de vous, passez la main. » Tout cela est possible — et après ? Je veux simplement dire et je voudrais faire sentir à mes amis connus et inconnus, amateurs et fanas de vapeur vive, qu'il y a un besoin, qu'il serait bon — pour eux-mêmes, pour notre représentativité vis-à-vis de nos col'ègues étrangers — que quelque chose soit fait et soit développé. Je propose des voies et des moyens. Je veux bien rassembler les premiers éléments en cette année 77, mais je souhaite que quelqu'un d'autre puisse prendre rapidement le relais, surtout si se dégage de vos réponses l'idée de créer quelque chose d'indépendant à la BLS — à laquelle je reste fidèle. Il y aurait encore beaucoup à dire, mais je crois en avoir assez dit cette fois. Comme pour ma proposition que soit envisagé l'intérêt de créer quelque jour, quelque part, un musée du modé'isme ferroviaire, je crois de l'intérêt des vaporistes qu'ils s'unissent librement et fraternellement. Ne continuez pas à travailler chacun dans votre coin ; connaissez-vous et échangez. Faites fi des questions éventuelles de personnes. Est-ce si difficile de prendre une feuille de papier, un stylo et de répondre à cet appel ? Vous les Pierre et les Fernand, les Yvon et les François, les Jacques, Henri, Guy, René et Albert ? Alors, à bientôt. 214 loto revue 4/77 no 382 J. V.
A TRAVERS LES CLUBS GRANDE EXPOSITION FERROVIAIRE A TOULOUSE EN OCTOBRE 1377 Afin de marquer d'une manière particulièrement éclatante le trentième anniversaire du Salon des Arts ménagers et de l'Enfance de Toulouse, en octobre 1977, une vaste exposition de modélisme ferroviaire sera présentée dans le cadre de cette manifestation, accompagnée de l'évocation historique des transports par fer. Cette exposition sera répartie en différents stands installés dans plusieurs halls du salon, qui se déroulera du vendredi 7 au lundi 17 octobre inclus. Elle comprendra des présentations de modèles et maquettes de matériel ferroviaire (SNCF, musée languedocien des Transports) et des réseaux miniatures animés appartenant à des collectionneurs ou à des amateurs, l'ensemble accompagné d'une large documentation et de nombreuses affiches. Le samedi 15 octobre sera la journée des transports par fer, au cours de laquelle la SNCF sera à l'honneur. Une réception des ingénieurs Midi-Pyrénées intéressés aux problèmes de transport sera organisée par les Arts ménagers. Pour tous renseignements, s'adresser au secrétariat de l'association dos Arts ménagers, 93, avenue Jules-Julien, 31400 Tou ouse. VOYAGE EN TRACTION VAPEUR FACS et AMTP LES 7 ET 8 MAI 1977 A l'occasion du vingtième anniversaire de la fondation de la FACS et de la dixième année de la création du musée de Pithiviers, il sera mis en circulation les trains à vapeur spéciaux suivants : Le samedi 7 mai : avec l'autorisation exceptionnelle de la région SNCF de Paris Sud-Ouest, sur le parcours Paris Austerlitz, Etampes, Mérévi le, Sermaise-du-Loiret, Pithiviers, Neuville-aux-Bois et Orléans- Ville. Le dimanche 8 mai : Orléans-Ville, Neuville-aux-Bois, Pithiviers, Malesherbes, La Ferté-Allais, Corbeil Essonne et Paris Austerlitz. Festival vapeur à Pithiviers avec, entre autres, la mise en pression de la locomotive Schneider construite en 1870, circulations spéciales jusqu'à Berebat à l'intention des participants, présence de l'Antony Vapeur Club, avec évolution de matériels, concours assuré de la musique et des majorettes. Les trains seront accessibles à tous. Pour tous renseignements, prière d'en faire la demande au secrétariat général FACS, 27, rue de Colombes, 92600 Asnières (tél. 793.19.09), en joignant une enveloppe timbrée pour recevoir le programme détaillé et les conditions. UN NOUVEAU CLUB EN HAUTE-VIENNE Un nouveau club de modélisme ferroviaire vient d'être créé en Haute-Vienne : MODEL RAIL 87. Son but est de pratiquer et de promouvoir le modé isme ferroviaire dans le département. Un réseau à l'échelle HO est actuellement en projet. Pour tous renseignements, s'adresser à M. Martin Daniel, 10, allée Erasme, 87000 Limoges, tél. 33.37.58. LE XV CONGRES NATIONAL ET VII INTERNATIONAL DE L'ASSOCIA- TIONS DES AMIS DES CHEMINS DE FER DE SÉVILLE. Du 9 au 12 juin 1977, l'ASAF organise son congrès annuel à Séville, Espagne. Voici les principaux titres du programme : Le 9-6 : réception des congressistes, visite d'une exposition de maquettes ferroviaires, section philatélique et photographique. Le soir : promenade par la ville en voitures à cheval, souper à l'andalouse avec danses typiques. Le 10-6 : excursion à Riotinto, en train spécial Renfe, Séville-Las Manas, et dans le train voie métrique Las Mallas-Riotinto. Visite au musée ferroviaire et dîner à Riotinto. Retour à Séville en passant par Huelva, visite aux installations d'essai pour essieux variables. Le 11.6 : visite aux nouvelles installations ferroviaires à Séville, y compris la gare de « containers. Après-midi : réunion des délégués, soir : souper dansant de clôture. Le 12-6 : libre, pour excursions facultatives et retours. Les personnes intéressées peuvent demander programme détaillé et inscriptions à : J. Maja-Selas, avenue de la République Argentine, 20 Séville 11. ASSOCIATION DES AMIS DU RAIL DU FOREZ L'Association des amis du rail du Forez (A.R.F.) organise les samedi 23 et dimanche 24 avril prochain une exposition ferroviaire dans l'enceinte de la gare de Saint-Etienne Bellevue, rue Branly (siège de l'ARE). La SNCF apportera une large contribution à cette exposition. L'ARF présentera divers réseaux (N. HOe, HO) ainsi que jeux, librairie ferroviaires et modèles réduits ou maquettes construits par ses membres... Il y aura aussi portes ouvertes sur le réseau HO, au local de l'association, en cours de construction et dont la partie électrique est presque achevée. L'entrée sera gratuite, horaires d'ouverture : samedi 13, 11 heu. es à 19 heures et dimanche 14 : 9 heures à 19 heures. MiNI FESTIVAL VAPEUR DU r MAI 1977 Les amateurs de vapeur vive feront tourner leur matériel sur les circuits 0 et 1 de plein air de la M.M.F., au sud de la région parisienne. Possibilité d'arriver la veille et de camper sur place. Buffet campagnard. Inscriptions et plan d'accès à la MUTUELLE DES monnisTEs FERROVIAIRES, 21, rue Rollin, 75005 PARIS. Tél. 033-10-86. LE 25'ANNIVERSAIRE DU CLUB DE NORDLINGEN C'est le Club des modélistes ferroviaires de Nôrdlingen qui a été chargé par la Fédération alemande des amis du Chemin de Fer (Bundesverband Deutscher Eisenbahnfreunde) d'organiser la vingtième rencontre fédérale du 19 mai (ascension) au 22 mai 1977 Le club crganisateur fête en même temps son XXV'anniversaire. La DB se joint aux manifestations avec une opération « portes ouvertes ; la rencontre se place d'ailleurs sous la devise : adieu aux vieilles séries de locomotives électriques. Il est prévu : — Une exposition de locomotives allant de la 169 à la 111 et de véhicules modernes de la DB. — Un grand circuit de plus de 380 km avec six locomotives électriques différentes, de la 116 à la 111. — Circuits effectués avec les vieilles voitures Pullman du Rheingo'd d'avant-guerre appartenant au Freundeskreis Kôln de Cologne. — Bureau temporaire postal avec cachet spécial et enveloppe spéciale. Le MC Nôrdlingen serait heureux d'accueillir lors de cette manifestation un grand nombre de modélistes et d'amateurs français. Pour tout renseignement on est prié de s'adresser à : Modelleisenbahn — Club Nôrdlingene.V. Herr SCHALLER Heideweg 28 D — 8860 — NORDLINGEN VOYAGE EN TRAIN SPECIAL VAPEUR AAATV LE 24 AVRIL Une excursion par train spécial vapeur AATV est organisée le dimanche 24 avril depuis Paris-Est selon le trajet suivant : Paris- Longuevil'e, antenne à Provins, retour à Longueville (visite du dépôt de l'Ajecta), Flamboin, Montereau, ligne du bord de Seine et retour à Paris-Est. Départ à 8 h 54 de Paris, retour à 18 h 45 (prévoir le repas de midi), prix : 135 F adultes, 125 F adhérents. Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans. Renseignements : 237.87.05 Correspondance à adresser à : AAATV, 8, avenue Général-de-Gaulle, 78230 Le Pecq. EXPOSITION FERROVIAIRE LES 21 ET 22 MAI 1977, ECOLE SAINT- GABRIEL, 21, RUE DE LA LISETTE, 92220 BAGNEUX Pour cette occasion, l'école met le gymnase, soit 800 m', à la disposition des exposants (fourniture gratuite des emplacements). Entrée gratuite, parking facile dans la cour de l'école pour les exposants et le public. Heures d'ouverture de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h 30. Seront présentés : des modèles réduits ; un ensemble « Urbanisme HO «, réalisé tout en allumettes ; plusieurs réseaux en HO. HOe, HOm, 3 rails, 2 rai'set Oe... ; une collection de plaques de locomotives et lanterneà ; une exposition philatélique et photographique ; un stand de librairie ferroviaire et des maquettes et affiches de la SNCF. Un'bar sera à la disposition du public. Enfin, durant l'exposition, une grande tombola sera organisée au profit de l'école Saint-Gabriel. Responsable : S. Collin, 13,. avenue Pasteur, 92220 Bagneux. Amis ferrovipathes, venez nombreux loto revue 4/77 no 382 215



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :