Loco-Revue n°375 septembre 1976
Loco-Revue n°375 septembre 1976
  • Prix facial : 7,50 F

  • Parution : n°375 de septembre 1976

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (202 x 256) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 42,1 Mo

  • Dans ce numéro : les choses vues et entendues à Châtellerault.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Fig. 4 Prise d'eau d'eau pourront être simulées au moyen d'un vernis cellulosique brillant ou de traces de couleur noir brillant. Teintes de base : béton, ocre très sale. Grilles, couleur rouille (brun foncé avec à l'endroit de l'extraction des traces blanchâtres figurant les boues). F. Animation. la presse étrangère clive lamming EISENBAHN MAGAZIN Un bel article de fond sur un siècle de CIWLT, avec de nombreuses photos et plans en HO à la clef et surtout un inventaire des modèles HO et N des célèbres voitures, d'une part, de très actucieux plans de réseaux en HO qui tiennent dans un mètre carré, voire sur un guéridon rond d'un mètre.. mais oui !.. tout ceci, avec la description d'une remarquable gare en « Ne » (voie 6,5 mm) qui obtint le troisième prix du concours de modèles organisé par la revue, peut justifier l'achat du numéro de juillet. Prix : DM 4. MINIATURBAHNEN D'abord un joli réseau en « O » au tracé très simple en forme de « U autour d'une petite pièce et au décor très réaliste, puis une étude des voitures à deux essieux et plate-formes d'extrémité allemandes qui circulèrent beaucoup en France (et aujourd'hui encore du côté de Richelieu...) et pour finir la remarquable astuce du passage pour chariots de gare dont la partie entre-rails se lève pour faire un rail de dételage avec autant d'élégance que de discrétion, voilà, dans ses grandes lignes, l'intérêt offert par le numéro de juin de la revue. Prix : DM 3,90 EISENBAHN Citons, pour le numéro de juillet, un article sur le métro de Vienne qui est en cours de rénovation et qui commence à se défaire de ses bien curieuses rames avec voitures à deux essieux style tramway : ces rames, dont une est illustrée ici, furent, en effet, une curiosité que les amateurs de transports urbains Seront intéressés de reconnaître ou de découvrir. Prix : 33 OS. loto revue 9/76 no 375 L'extraction était une opération spectaculaire, tant pour les yeux que pour les oreilles. C'est un des rares moments où la machine se trouve empanachée de vapeur. Cet effet est obtenu au moyen d'un gros fumigène pour LGB placé juste sous la grille. Le croquis explique ce complément très simple à mettre en MODERN RAILWAYS oeuvre. Le remplissage du fumigène se fait en enlevant la grille placée au-dessus. Vous noterez que le fumigène n'a pas été placé dans l'axe de la voie mais à l'extérieur ; ceci pour que les fumées relativement lourdes ne soient pas arrêtées par le châssis de la machine, mais montent tangentiellement à celle-ci, noyant l'embiellage, le tablier et la chaudière, ce qui est du plus bel effet. Tous ceux qui utilisent des systèmes fumigènes ont constaté que les fumées étaient grasses et souillaient les machines. Dans le cas qui nous intéresse, ; a grille au travers de laquelle passe la fumée joue le rôle d'écran et retient la majorité des corps gras ; de plus, le temps d'extraction doit toujours être de faible durée. (à suivre : Fosse PLM double) Nous avons retenu un article sur la traction de trains lourds de 2 et 3 000 tonnes en triple traction diesel, chose assez exceptionnelle en Europe et particulièrement en Grande-Bretagne pour être signa,'ée ici. (Numéro de juillet 76.) Prix : 30 p.EUROPEAN RAILWAYS Grâce à une foule de correspondants très actifs, ce périodique qui paraît tous les quatre mois donne des nouvelles de tous les chemins de fer réels d'Europe et, surtout, une liste très complète et bien à jour, des points chauds. La liste des chemins de fer touristiques français, toutefois, mérite d'être plus précise (voir le CFBS, par exemple), mais nous souscrivons entièrement à l'appréciation du « Mastrou » comme une des plus belles et des plus longues lignes d'Europe dans le genre. Prix : 60 p.MODEL RAILROADER Du dépaysement avec un réseau HO situé, avec le réalisme américain de rigueur, aux Caraibes : on admirera surtout les photographies qui occupent trois pages dépliées chacune, ceci pour montrer, en un surprenant panorama, le moindre détail d'un réseau très fouillé. Nous avons aussi retenu un article sur la fabrication de « TCO » par gravure chimique, ce qui semble donner de beaux résultats, surtout sur le plan de la netteté des figurations des voies. Juin 76. Prix : $ 1. ITALMODEL FERROVIE Le numéro 193 de cette jolie revue est consacré, pour une importante partie, à ce merveilleux triphasé italien dont les locomotives, à la beauté souvent étrange, surent, les toutes premières historiquement, démontrer les qualités de la traction électrique moderne. De nombreuses belles photographies pleine page et une fort intéressante carte générale du système avec les dates concernant chaque ligne augmentent l'intérêt déjà indéniable de l'article. Prix : Lit. 1 800. (voir page 450) 423
REPRESENTATION CARTOGRAPHIQUE DE L'EXTENSION MAXIMALE DU RESEAU FRANÇAIS DE CHEMIN DE FER A VOIE NORMALE. Par Joël Darmagnac. Ce titre, fort long, a au moins l'avantage de bien dire ce qu'il veut dire et, surtout, d'annoncer un document attendu, nous en sommes persuadés, par bien des amateurs. En effet les cartes Chaix de la période la plus faste du réseau français (sans parler des autres) sont devenues aussi rares que hors de prix, du fait d'un goût récent pour les anciens papiers aussi savamment provoqué qu'entretenu par ceux qui y trouvent profit. Et voici, proposé à un prix plus que modique si l'on considère non seulement le travail accompli mais essentiellement son utilité, cette carte qui comporte, hors du temps, tout ce que la France a vu naître (et périr, hélas) en fait de voie normale. L'amateur doté d'un flair plus qu'éprouvé pour dénicher, dans un paysage anodin, la trace à peine perceptible d'une voie ferrée qui a disparu de la mémoire des hommes, sera heureux de pouvoir retrouver sur cette carte où ça allait voire où ça s'embranchait. De même on sera heureux de savoir si tel ou tel pays où l'on se trouve a connu le chemin de fer et, si oui, d'en chercher la gare. Nous avons vivement apprécié les légendes qui sont en autant de langues que l'on parle en France : il ne s'agit pas d'un régionalisme de saison mais bien, à notre avis, de montrer à quel point le chemin de fer est ancré profondément dans la vie des hommes et combien il les concerne tous jusque dans leur propre pays même, alors que l'on fit du rail, trop souvent, un élément centralisateur et parisianiste »... Cette carte demande parfois d'être lue à la loupe tant les caractères sont petits et son papier ne souffre guère d'être plié pour un usage sur le terrain : plutôt murale, donc, par vocation, cette carte mérite pleinement son achat, d'autant plus que nous lui voyons un usage plus que décoratif. Nous souhaiterions que, pour les éditions suivantes, les grandes lignes soient tracées en plus épais peut-être, car, en fait, on a affaire à un dédale de lignes qui semblent toutes équivalentes : les grands axes et grands centres ferroviaires sont noyés, ce qui ne facilite guère le repérage. Néanmoins cette carte est, à notre avis, d'un'ntérét primordial et mérite un réel succès. En vente à Rail 86, Joël Darmagnsc, 46, rue du Haut-des-Sables, 86000 Poitiers. Prix : 10 F franco. Vient de paraître : Hommage à la vapeur. par H. Bosshard, édité par la Société française du livre, Paris. (L'édition originale en langue allemande est parue chez Oreil Füssli, Zurich, sous le titre "Frankreichs letzte Dampflokomotiven") Ce livre de près de 200 pages 314 x 240, préfacé par M. André Chapelon dresse un tableau des dernières années du réseau des trains à vapeur français : 156 photos en noir et en couleur, 14 diagrammes et 6 cartes. Il sera présenté en détail dans Loco-Revue d'octobre. En vente aux éditions Loco-Revue, franco 154,00 F PAYSAGES FERROVIAIRES EN MINIATURE édité par Falier. Ce petit livre reprend la formule, désormais répandue dans bien des domaines de la consommation, du catalogueconseil qui donne des idées tout en amenant implicitement le lecteur à avoir recours aux produits de la marque éditrice. Certaines pages, toutefois plus généreuses, invitent l'amateur à utiliser très astucieusement des produits naturels comme des écorces d'arbres ou des cailloux, voire d'autres produits comme des allumettes. Nous avons aimé la grande simplicité des conseils, la manière très claire avec laquelle on amène l'amateur (que nous ne pouvons supposer que débutant ou très jeune, vu le niveau général de l'ouvrage) à concevoir et à réaliser un réseau avec son relief et son décor. Nous regrettons cependant de retrouver, encore une fois, l'éternel réseau simpliste en ovale avec son non moins éternel mamelon-montagne-taupinière qui, se trouvant providentiellement là où doit passer la voie, offre le gite et le couvert à un tunnel, et inévitablement se surmonte d'une chapelle savoyarde (pardon... ici bavaroise, puisque Falier oblige...). Bien qu'agrémenté de toutes les ressources de la marque en matière de circuits routiers, ponts transbordeurs de conteneurs, et usines à ballast tous aussi fonctionnels les uns que les autres, ce type de réseau à simple ovale devient en général très vite ennuyeux et oblige l'amateur, tôt ou tard, à tout reprendre. C'est pourquoi nous situerons ce livre comme excellent pour celui qui veut un jouet évolué, mais comme tout aussi insuffisant pour celui qui veut vraiment faire du train miniature. Reconnaissons toutefois certaines scènes de décor particulièrement réussies, et surtout d'excellentes suggestions de construire soi-même à partir des sachets de profilés imitant les profilés métal de la réalité. Un livre, donc, qui mérite d'être mentionné mais dont le niveau nous fera nous en tenir là. Paysages ferroviaires en miniature par les Ets Falier. 48 pages au format 21 X 29,5. Plus de 200 illustrations couleurs et quelques croquis noir et blanc. Langue française. Franco aux Editions Loco-Revue : 22,50 F.C.L. CHEMINS DE FER D'ORLEANS ET DU MIDI Leur matériel moteur et roulant en dessins des origines (1840 et 1855), à la SNCF 1938, parL.M. Vilain. Préface de M. A. Chapelon, Ingénieur en Chef honoraire de la SNCF. En souscription, paraîtra fin octobre 1976 : Cet ouvrage, d'environ 280 pages — format 240 X 320 — comportera 300 illustrations, dont 170 dessins, diagrammesélévations ou vues en bout des locomotives à vapeur, locomotives et automotrices électriques, voitures à voyageurs, ayant circulé ou circulant encore sur les anciens réseaux d'Orléans et du Midi, voie normale et voie étroite. Pour chacun des réseaux considérées, l'ouvrage comprendra un texte substantiel retraçant l'évolution de la traction à vapeur, électrique et du matériel à voyageurs. Texte illustré d'environ 130 reproductions photographiques, particulièrement vivantes : trains en gare, en action, vues de dépôts, d'ateliers, vues AR de locomotives, etc., à différentes époques. Ensuite, et par chapitre, une page donnera les dimensions principales et un dessin ou diagrammeélévation avec, le cas échéant, des vues complémentaires. Le tout constituera une documentation précieuse qui intéressera les modélistes et les amateurs ainsi que les professionnels du matériel ferroviaire. L'ouvrage relié sera livré sous jaquette couleur avec au recto, un train rapide entre Brive et Montauban, remorqué par une 4700 (240.A) de PO et au verso, le Sud-Express au pays basque, remorqué par une Pacific 3001 du Midi. Ce livre qui constitue un complément de ceux déjà parus, sera suivi, ultérieurement, d'un ouvrage similaire sur le réseau du Nord. Prix de souscription : 170 F + port 14 F = 134 F. Après sa publication : 195 F + port. Aux Editions Loco-Revue. DES LIVRES ET DES REVUES 424 loto revue 9/76 no 375



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :