Loco-Revue n°374 jui/aoû 1976
Loco-Revue n°374 jui/aoû 1976
  • Prix facial : 9,50 F

  • Parution : n°374 de jui/aoû 1976

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (202 x 256) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 43,3 Mo

  • Dans ce numéro : les choses vues et entendues à Châtellerault.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
modélisme à toute vapeur... UNE 1.040 TA SNCF au 1/20 (chapitre 4) voir également loco-revue n°367, 372 et 373 Dans notre précédent numéro, nous étions en possession de notre corps cylindrique avec sa boite à feu Belpair complètement terminée, seul Je fond arrière de la boite à feu restait à percer. Le foyer, lui, n'avait que sa plaque arrière de rivée et brasée ; la plaque tubulaire avant du foyer n'était que rivée et l'emplacement des tubes percé à 9,9, cet ensemble étant fixé dans la boîte à feu avec son cadre par des vis de 2 mm avec écrous (photo no 12, "Loco-Revue" 373). Nous profitons de cette position pour prendre la mesure très exacte de la hauteur des tirants du ciel de foyer, ceci se fera à l'aide du compas maître de danse et du pied à coulisse. Il importe que ce relevé soit très juste (photo no 14). Ayant noté cette mesure, nous enfoncerons grassement notre plaque tubulaire avant dans le corps cylindrique en bonne place. A l'aide d'un fil de fer dressé, de 3 mm de diamètre environ, nous relèverons la longueur exacte entre les bords extrêmes des deux plaques plus 4 mm, puisque les tubes doivent dépasser de 2 mm de chaque côté. Nous pouvons dès maintenant couper tous ces tubes à bonne longueur et les limer légèrement en cône de façon à ce qu'ils puissent tenir rigidement dans leur logement, c'est-à-dire dans les trous percés à 9,9 mm. Notre plaque tubulaire avant sera ensuite retirée du corps cylindrique. Nous allons à présent former le cadre de la porte du foyer, appelée gueulard. Pour cela, après avoir exécuté une forme rectangulaire en fer de 6 mm d'épaisseur (figure 3 de la photo n°15), sur laquelle pourra être cambré le cadre qui sera en cuivre rouge de 6 X 6, la coupe sera faite en sifflet, permettant ainsi une brasure plus longue et par conséquent plus solide Nous pouvons aussi tracer et percer l'ouverture de la porte de foyer dans la plaque arrière de boîte à feu (figure 1, photo n°15), puis tourner les viroles des trois robinets de jauge et du robinet inférieur de niveau. Notre cadre étant formé et brasé, nous pouvons le percer suivant le plan et le présenter sur le fond arrière de la boîte à feu, nous ne percerons dans celui-ci qu'un seul trou et nous maintiendrons le cadre en bonne position ; ensuite nous pourrons percer tous les autres trous. N'oublions pas de repérer sa position par deux petits coups de pointeau, de façon à remettre par la suite ce cadre dans le bon sens. Possédant notre fond arrière de boîte à feu, avec son ouverture et le cadre du gueulard, nous allons tracer et percer l'ouverture dans le fond arrière du foyer. Pour ce faire, nous maintiendrons le cadre contre le fond arrière par quatre vis sans écrou, puis mettrons ce fond à sa place en le maintenant au besoin à l'aide de serre-joints. Nous perçons deux trous et mettons cette fois deux vis avec écrous. De ce fait, notre cadre est maintenu à sa place. Nous retirons les quatre vis sans écrou et perçons tous les trous. Nous traçons contre le fond du foyer l'ouverture de la porte qui, comme le fond de la boîte à feu, sera plus petite de 1 mm que l'ouverture intérieure du cadre, ce qui permettra de remplir ce creux de brasure et d'assurer ainsi une solidité à toute épreuve. Le découpage de l'ouverture se fera en perçant des trous tangents de 4 mm de diamètre, réunis à l'aide d'une lame de scie abrafil, puis sera terminé à la lime. Tout ce travail doit être mené avec soin, ne jamais utiliser de burin, ni de marteau. Après ébavurage et nettoyage, nous pouvons river le cadre entre les deux fonds (photo n°16). D. lACRlfi Nous voici en possession de tout le faisceau tubulaire, ainsi que du foyer, muni de la plaque arrière de boîte à feu. Nous voyons (photo n°15) les tirants de ciel maintenus sur le ciel du foyer par deux traverses en acier doux de 6 mm. La plaque tubulaire avant n'est qu'emmanchée provisoirement de façon à maintenir les tubes dans leur position initiale. Maintenant, il faut à nouveau braser, opération plus délicate que précédemment, car n'oublions pas que la plaque avant du foyer est déjà brasée et qu'il nous faut porter l'ensemble au rouge pour braser les tubes sur la plaque tubulaire, la virole du plombfusible et les tirants de ciel, puis le fond arrière du foyer, le cadre et les autres viroles. Il est conseillé d'employer de la brasure argent Castolin et de se faire aider par quelqu'un de compétent et adroit ! Bienheureux, le possesseur d'un poste de soudure oxyacétylénique 1 Supposant (e travail réussi, nettoyons le tout très scrupuleusement et vérifions bien la qualité des brasures avant de poursuivre. Il nous faut maintenant relever très exactement les emplacements des traverses de tirants de ciel et les reporter sur la boite à eteu. Etant certains de ces mesures, nous remettrons en place l'ensemble dans le corps cylindrique, la plaque tubulaire avant ayant été retirée. Nous remettrons le cadre du foyer, maintenu toujours par des vis avec écrous de 2 mm et, par mesure de précaution, nous remettrons provisoirement, mals sans la forcer, la plaque tubulaire avant. Nous allons percer à 1,5 mm l'emplacement marqué précédemment des six vis de fixation des tirants de ciel..372 Poco revue 7/8/76 no 374
14 sacré 14. Façon de prendre la mesure exacte de la hauteur des tirants de ciel à l'aide d'un compas maître de danse. 15. Mise en place avant le brasage des tirants de ciel, tubes et fond arrière. 16. De gauche à droite : fond arrière, plaque tubulaire avant, cadre de porte de foyer et sa forme. 16 sacré Ensuite nous redémontons le tout et, si nos mesures ont bien été prises, les six trous doivent se trouver exactement au centre des traverses des tirants. Ensuite, nous perçons ces traverses à 2,2 mm pour tarauder à 3 mm (mais attention aux tarauds dans le cuivre rouge, surtout lorsqu'il est recuit) et nous perçons à 3 mm le dessus de la boîte à feu. Nous pouvons maintenant tracer et percer à 2 mm les trous de fixation du fond arrière de la boîte à feu. Ce fond ne pouvant être rivé, il sera maintenu par des vis têtes rondes de 2 mm, taraudées dans la bordure de la plaque, puis ensuite brasé, ce qui lui assure une solidité et étanchéité parfaites. Après avoir remis une dernière fois le tout en place, les vis de tirants de ciel bien serrées, le cadre du foyer bien positionné et la plaque tubulaire avant enfoncée cette fois définitivement, nous 15 sacré pouvons procéder au rivetage du cadre de foyer. Comme toujours, ce travail duit être très soigné, en opérant au fur et à mesure du perçage des flancs du foyer ; les flancs de la boîte à feu étant déjà percés ainsi que le cadre. Ensuite et à nouveau, opération de brasage du fond arrière, des viroles, des robinets de jauge et robinet inférieur de niveau. (A suivre Brasage de la plaque tubulaire avant et du cadre.) loto revue 7/8/76 no 374 373



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 1Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 2-3Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 4-5Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 6-7Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 8-9Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 10-11Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 12-13Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 14-15Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 16-17Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 18-19Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 20-21Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 22-23Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 24-25Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 26-27Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 28-29Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 30-31Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 32-33Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 34-35Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 36-37Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 38-39Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 40-41Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 42-43Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 44-45Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 46-47Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 48-49Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 50-51Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 52-53Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 54-55Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 56-57Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 58-59Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 60-61Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 62-63Loco-Revue numéro 374 jui/aoû 1976 Page 64