Loco-Revue n°357 janvier 1975
Loco-Revue n°357 janvier 1975
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°357 de janvier 1975

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (202 x 256) mm

  • Nombre de pages : 62

  • Taille du fichier PDF : 40,6 Mo

  • Dans ce numéro : il y a 130 ans, le premier bureau ambulant français était mis en service.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
et malgré la rénovation de cette ligne sinueuse, notre P.A danse, même durement, chacun s'appuie où il peut, les pieds coincés entre les sacs... Un train croiseur, c'est le Saint Gervais-Paris. On songe aux collègues du P.A. roulant vers leur foyer... demain ce sera notre tour !... Léger ralentissement Saint-Amour, puis le wagon ne tangue plus, c'est la grande ligne droite, puis une large courbe et notre train s'arrête en douceur, à l'heure : Bourg-en-Bresse 4 h 07, des agents venus de Lyon par d'autres services ambulants, comme le RS par exemple, montent pour venir ren forcer la brigade. De 8 à 11 au départ de Paris, avec ces agents (que l'on appel'edes chevaux ! car ils chevauchent sur plusieurs services), notre équipe peut à partir de Culoz se retrouver à une vingtaine d'agents dans les périodes de fort trafic, d'ailleurs en haute saison d'hiver et d'été le service comporte deux wagons-poste reliés entre eux, chacun ayant ainsi assez de place pour avoir une position de travail. A Bourg-en-Bresse, c'est l'avalanche de sacs en provenance de Nice, Marseille, Toulouse, de Lyon qui centralise les lignes d'aviation intérieures s'étendant à Quimper, Nantes, Pau, Bordeaux, Clermont-Ferrand, etc. Il règne à cette heure matina:e une incroyable activité à l'intérieur de ce wagon-poste, car à 5 h 25 prochaine station, il faut être en mesure de livrer les premières dépêches pour le nord de la Haute-Savoie, qui s'acheminent par la ligne de Bellegarde, Annemasse, Thonon, Evian. On ne blague plus ! Fort heureusement la SNCF vient encore à notre secours. Le 5661, qui nous précède de peu, a 2 arrêts avant Culoz et gêne obligatoirement notre 5613 qui n'en a pas, aussi lorsqu'on entend dans la descente de Virieu le train ralentir, souvent marquer l'arrêt, s'acheminer ensuite doucement, les visages des postiers s'épanouissent, la situation du tri sera au pair de justesse. Culoz, stationnement réduit aussi, puis IE bruit caractéristique provoqué au franchissement du pont mé tallique sur le Rhône détermine pour nous, enfermés, la fron tière des provinces de Savoie. Puis une succession de tunnels rapprochés annonce le lac du Bourget, si merveilleux au petit matin d'été. Ensuite il y a la fameuse courbe de Grésine qui nous pérmet de voir pour la première fois la puissante CC qui nous remorque depuis Paris-Charolais. 5 h 50, Aix-les-Bains. Changements de tension de locomotive, de sens de marche, débranchement de la partie Modane du train. Profitant de ces dix minutes d'arrêt, quelques-uns, en tenue légère de travail, courent au buffet de la gare prendre une boisson chaude. C'est dans cette tenue insolite, par — 10 °C, SOMMAIRE fin 357 JANVIER'7 5 Notre liste récapitulative des clubs : En raison des retards de correspondance dues aux grèves des PTT, la publication de cette liste est reportée à notre numéro de février. que doux agents en petite liquette, pantalon tronqué et espadrilles ont, un certain jour, raté le train pour avoir tardé à avaler un café trop chaud ! Sans papiers d'identité ils eurent toutes les peines du monde a convaincre les gendarmes rencontrés inopinément de ce que signifiait réellement le terme ambulant... 6 h 00, le train est reparti et le travail se poursuit. La lampe témoin du chauffage électrique s'éteint ; nous sommes sur la zone de coupure qui sépare les caténaires 25 000 volts du 1 500 volts. Rumilly approche, c'est la dernière limite de la fermeture des dépêches, rassemblement des cases ayant la même destination, ficelage des liasses de lettres, ensachage dans les sacs respectifs, auxquels on fixe à leur gorge, en les fermant, un collier portant le nom du bureau de poste correspondant, classement de ces sacs sur les plates-formes dans un ordre précis. Dans ce grand remue-ménage, la poussière vole, rendant l'éclairage diffus. 6 h 37, un dernier tunnel : Annecy apparaît dans le brouillard. Ici le travail des équipes de Paris et Lyon est obligatoire ment terminé. Depuis la prise de service à Paris, il aura été ouvert et travaillé le contenu de 117 sacs que sont les dépêches régulières, plus ou moins volumineuses. Accompagnant ces dépêches et ne contenant en principe qu'une majorité d'objets de messagerie, paquets, imprimés, grosses lettres, il faut ajouter de 130 à 200 sacs supplémentaires, et aussi selon les jours 40 à 80 sacs de journaux quotidiens et hebdomadaires. Un sac normal peut contenir de 3 gros paquets à une dizaine de paquets moyens, comme une centaine d'échantillons et de petits paquets, peser de 3 à 30 kg, maximum permis, il peut contenir aussi 4 000 lettres ordinaires. Dans l'ensemble, selon la saison, il aura été trié dans la nuit, tout de même, de 25 à 65 000 lettres plus le reste. Après 4 nouveaux arrêts, le 5613 arrive à son terminus, Saint-Gervais - Le Fayet. Tout le monde descend, empruntez le passage souterrain... La voix de l'agent est davantage apprécié que celle de la speakerine au départ ! (1) La chaudière mixte qui alimente en eau chaude les radiateurs des wagons est chauffée soit au coke, soit par résistances électriques lorsque le courant 1 500 V est envoyé par la ligne de train, ou par la conduite de vapeur lorsqu'il se trouvait des machines à vapeur. (2) L'appellation administrative d'un service correspond rarement au trajet de celui-ci. Ainsi Paris - Boulogne allait à Calais, Calais Rapide à Boulogne, Paris - Mâcon ou Sète ou Grenoble à Lyon, Paris - Rodez à Toulouse, Vannes à Quimper, etc. Il y a 130 ans : Le premier bureau ambulant français était mis en service (2e partie) 12 h de la vie d'un "ambulant" sur la ligne Paris-St-Gervais Le réseau modèle dans son décor : Les grandes orientations La conduite sélective des trains, système J.C. : Retour sur le codage Modélisme à toute vapeur : construction d'un cylindre Revue des revues Le réseau duC.C.A.C., en HO Le plan du mois : locomotive-tender 151-TA 701 à 727 Rapport sur les dernières vapeur en Allemagne Fédération française de modélisme ferroviaire Photos souvenirs congrès FFMF 1974 Model shopping A travers les clubs Petites annonces - Nouveautés en librairie Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 14 h à 18h. Fermé le Samedi. 14 LOCO-REVUE N°357 Pages 10 13 15 19 21 23 24 29 30 32 33 34 38 40
Le réseau modèle en HO intégré dans son décor Réalisation J. Rochaix. Cliché Loco-Revue Le réseau modèle dans son décor (voir également Loco-Revue n°352, 353 et 354) par Xavier JACQUET Ter chapitre : Les grandes orientations (style du réseau) - 1) La conception du réseau. Le modélisme ferroviaire se caractérise par une grande diversité d'activités ayant toutes pour but la reconstitution à petite échelle d'un aspect des chemins de fer réels. Certains construisent du matériel roulant, d'autres réalisent des montages électriques ou électroniques, d'autres encore réaliseront des accessoires tels que signaux, aiguillages, etc., enfin, certains trouvent dans la lecture des revues spé- cialisées ou dans le lèche-vitrines de quoi combler leurs loisirs. Cependant, le rêve de chacun de nous n'est-il pas de faire vivre ses trains dans un cadre digne de l'intérêt que nous leur portons ? Si nous prenons la décision de passer du rêve aux actes, si aujourd'hui nous nous sentons capables de mettre ou de remettre notre réseau en chantier, l'heure des choix a sonné. Rares sont les modélistes qui ont assez de temps, de place, ou de moyens pour réaliser le réseau qui hante leur imagination. Ainsi sommesnous limités et devons-nous rechercher comment réaliser le maximum avec les moyens dont nous disposons. Mais pour arriver à nos fins, la parfaite observation de la réalité et la définition d'un programme précis sont nécessaires. Voyons comment se présente le problème. Les réseaux construits par les amateurs peuvent se classer en 4 catégories : a) Le réseau technique : Il est généralement composé d'un plateau supportant une voie impeccable où circulent de nombreux trains asser- JANVIER 1975 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :