Loco-Revue n°212 novembre 1961
Loco-Revue n°212 novembre 1961
  • Prix facial : 3 F

  • Parution : n°212 de novembre 1961

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (198 x 256) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 60,3 Mo

  • Dans ce numéro : les petits moteurs électriques.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LES TRAMWAYS DE L'AUDE EXPLOITATION — TRAFIC Considérations générales Le cahier des charges limite les convois à huit voitures, pour une longueur totale maximum de 50m. ** La courte section, La Nouvelle - Port-La Nouvelle, assure essentiellement, surtout à la belle saison, un trafic balnéaire important. Mais en dehors de cette exception, le réseau transporte la clientèle habituelle du chemin de fer d'intérêt local  : agriculteurs, viticulteurs, voyageurs de commerce, etc. Nos tramways de l'Aude ne présentent donc, sur ce point, aucune originalité. Toutes les lignes, dès leur ouverture, bénéficient d'un bon mouvement voyageurs. A partir de 1920, cependant, quelques-unes subissent une certaine désaffection (4, 7, 8, 9), alors que d'autres se maintiennent honorablement (1, 2, 11, 12). Cette baisse de trafic accentue la différence qui, dès l'origine, sépare les lignes « principales » du réseau des moins favorisées. Le tableau ci-après fait apparaître ces différences, d'après les statistiques de quatre mois d'exploitation de l'année 1926. Pour chaque ligne, il est indiqué un quotient  : The Aude Dept Tramlines. Die Strassenbahnen des Dép. Aude. Texte et documents deC. LACOMBE Locomotive CORPET No 32 en gare de Ferrais des Corbières, sur la ligne N 5. At Ferrais station, on line No 5, CORPET Locomotive No 32. CORPET-Locomotive No 32 im Bahnhof Ferrais des Corbières (Unie 5). Les grandes artères (lignes 1 et 3) connaissent un bon trafic. Les lignes de « banlieue » de Narbonne et Carcassonne (lignes 2, 10, 11 et 12), maintiennent un trafic honorable, parfois même très important. La mise en service des automotrices apporte cependant une nette amélioration de la fréquentation des trains voyageurs. Cette amélioration, très spectaculaire, est de NOMBRE DE VOYAGEURS TRANSPORTÉS SUR LA LIGNE Kilométrage de la ligne Ligne 1  : Lézignan - Carcassonne Ligne 2  : Carcassonne - Lastours Ligne 3  : Lézignan - La Nouvelle Ligne 4  : Castelnaudary - Belpech Ligne 5  : Bram - Fanjeaux Ligne 6  : Bram - Saint-Denis Ligne 7  : Fabrezan - Saint-Pierre-des-Champs Ligne 8  : Le Palais - Monthoumet Ligne 9  : Ripaud - Tuchan Ligne 10  : Narbonne - Thézan Ligne 11  : Narbonne - Ouveilhan Ligne 12  : Narbonne Fleury 785 1 022 554 278 370 372 300 23.P 241 657 1 434 1 433 26,48% sur les chiffres de l'année précédente ! Services voyageurs Dès l'ouverture de chaque ligne, le service est assuré au moyen de trois allers et retours quotidiens, sauf sur la section Lézignan-Olonzac (ligne 1) où figurent quatre allers et retours. La moyenne commerciale de ces trains-vapeur oscille entre 14 et 19,600 km/h. Ces moyennes donnent une vitesse, arrêts déduits, de 16 à 25 km/h, dépassant, en certains cas, le « 20 km/h maximum » fixé par le cahier des charges... A partir de 1909, le réseau améliore la moyenne commerciale des trains voyageurs (cf tableau), gagnant ainsi, suivant les lignes, de 2 à 33 minutes sur les temps de parcours. (voir tableau page suivante). A la Grande Guerre, le personnel est en partie mobilisé. La compagnie se voit dans l'obligation de réduire la fréquence des services à un aller et retour quotidien, sauf sur Narbonne-Ouveilhan (ligne 11) 382 LOCO-REVUE
EVOLUTION DES TEMPS DE PARCOURS POUR CHAQUE LIGNE 1901 (1)(3) 1905 (2)(3) 1909 (1)(3) 1915 (1)(3) 1927 (1)(3) (1)(4) 1. Lézignan - Carcassonne. 66 km — — — 5 h37'4h 27'— (Lézignan - Olonzac, 18 km).. 55'43'53'1 h 06'1 h 02'44'(Caunes - Carcassonne, 23 km) 1 h 15'1 h 01'1 h 15'1 h 03'1 h 29'— 2. Carcassonne - Lastours 17 km 1 h 04'48'1 h 04'1 h 33'1 h 15'— 3. Lézignan - La Nouvelle 53 km 3 h 14'2 h 34'3 h 5 h 43'3 h 36'— 4. Castelnaudary - Belpech 41 km 2 h 45'2 h 21'2 h 12'2 h 59'2 h 30'— 5. Bram - Fanjeaux 12 km — — 42'53'43'— 6. Bram - Saint-Denis 28 km — — 1 h 34'2h 1 h 41'— 7. Fabrezan - Saint-Pierre 15 km — — 46" 1 h 06'52'— 8. Palais - Monthoumet 30 km — — 1 h 40'2 h 25'2 h 15'1 h 44'9. Ripaud - Tuchan 25 km 1 h 49'1 h 31'1 h 18'1 h 57'1 h 05'— 10. Narbonne - Thezan 27 km — — 1 h 34'2 h 20'1 h 32'1 h 10'11. Narbonne - Ouveilhan 15 km 1 h 03'51'59'1 h 11'1 h 06'42'12. Narbonne - Fleury 16 km 1 h 49'52'1 h 08'58'46'et sur certaines sections des lignes Lézignan - Carcassonne (ligne 1), Lézignan-La Nouvelle (ligne 3) où se maintiennent deux allers et retours quotidiens. Par suite du mauvais état du matériel, qui n'est pratiquement plus entretenu, les temps de parcours augmentent considérablement sur chaque ligne. Après la guerre, le service s'améliore rapidement. A partir du 20 mars 1920, trois allers et retours quotidiens sont asurés sur les sections Lézignan-Félines (ligne 1) et Lézignan-Fabrezan (ligne 3) alors que sur le reste du réseau, deux allers et retours quotidiens permettent un bon service voyageurs. En 1924, la mise en service d'un autorail Berliet donne l'occasion d'apprécier la souplesse et les avantages du « train automoteur ». En juillet et septembre 1926, des autorails de Dion-Bouton mis en service sur les lignes 1, 3, 8, 9, 10, 11, 12, autorisent l'abaissement des temps de parcours sur ces lignes. Par la suite, les trois dates marquantes, en ce qui concerne l'exploitation, furent  : — 14 juin 1930, inauguration du service mixte fer/route (à l'occasion de quoi nous voyons apparaître douze autobus et trois camions automobiles pour assurer certains services de « jours creux ») ; — 23 juillet 1932, réduction du service à deux allers et retours quotidiens, sauf sur la section Lézignan - Olonzac, qui en c ompt e trois ; Novembre 1961 — 1" janvier 1933, fin de l'ex- Services marchandises ploitation ferroviaire. ** Le réseau transporte en quantité importante, paille, fourrages, vin Durant son existence, le réseau en fût. De Félines-Termenes s'exnumérotait ses trains, suivant les pédie, par trains complets, le milignes, en partant des indices ci-nerai des mines de Villerouge et après  : d'Albas. Sur Carcassonne-Lastours, Ligne 1  : Carcassonne - Lézignan 1 et 11 Ligne 2  : Carcassonne - Lastours 21 Ligne 3  : Lézignan - La Nouvelle 31, 41 et 51 Ligne 4  : Castelnaudary - Belpech 81 Ligne 5  : Bram - Fanjeaux 91 Ligne 6  : Bram - Saint-Denis 101 Ligne'7  : Fabrezan - Saint-Pierre-des-Champs 111 Ligne 8  : Les Palais - Monthoumet 121 Ligne 9  : Ripaud - Tuchan 131 Ligne 10  : Narbonne - Thézan 141 Ligne 11  : Narbonne - Ouveilhan 151 Ligne 12  : Narbonne - Fleury 161 Navette  : La Nouvelle - Port 301 Tableau de famille en gare de Fleury !... A Family snapshot at Fleury station !... — Familienbiid im Bahnhof Fleury !... Temps de parcours, arrêts compris. Temps de parcours, arrêts non compris Trains vapeur. (1) (2) (3) (4) Automotrices. 383



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :