Loco-Revue n°210 septembre 1961
Loco-Revue n°210 septembre 1961
  • Prix facial : 2,50 F

  • Parution : n°210 de septembre 1961

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (198 x 256) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 57,5 Mo

  • Dans ce numéro : poste d'aiguillage hydrodynamique système Bianchi-Servettaz.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
DE St DIDIER A CHRISTINEBOURG Sm te zéeem, " NO DE M'B MILLOT St-DIDIER - CHRISTINBURG  : die HO Anlage des Herrn MILLOT. On Mr. Millot's layout, the St. Didier- Christinebourg line. GENERALITÉS Comme tant d'autres, j'ai éprouvé, depuis mon plus jeune âge, une attirance particulière pour les chemins de fer. Les départs en vacances étaient des événements beaucoup plus ferroviaires que balnéaires et si les changements de trains ou autres correspondances sont, pour certains, des complications et des corvées, ils prenaient, pour ma petite personne, l'allure d'un véritable régal. Enfant, je fus l'heureux propriétaire d'un train électrique jouet en O, mais déjà je rêvais devant les catalogues et les vitrines où l'on commençait à voir les productions Mârklin en HO. Ce n'est qu'en 1946 que je pus réaliser mon rêve puisque c'est à cette époque que je faisais l'acquisition des premiers éléments du futur train. Tout d'abord je commençais par le système trois rails courant alternatif qui évolua très vite en trois rails courant continu par l'adjonction de cellules redresseuses dans les locomotives Mârklin. Puis, quelques années plus tard, je venais au système deux rails courant continu 12 volts qui me paraît parfait tant au point de vue pratique, esthétique et rationnel. N'ayant jamais eu la chance de posséder une pièce, même modeste, ou un grenier pour assouvir mon péché mignon, je veux parler du « p'tit train », j'ai dû me contenter jusqu'à présent de petits circuits. Je ne prétends pas, bien sûr, avoir atteint le « nec plus ultra » dans le genre réseau minimum, mais peut-être que cette description convaincra et décidera ceux dont les La Halte du tramway  : CHRISTINEBOURG, à l'arrière plan le dépôt. Strassenbahnhaltestelle Christinburg ; im Hintergrund des BW. Christinebourg  : the tram hait, et the rear  : the depot. moyens financiers et la place sont limités, comme cela est mon cas. Il ne m'appartient pas, dans le cadre de cette description, de relancer la sempiternelle polémique  : pour ou contre le HO ; mais je suis resté fidèle à ce dernier pour des raisons de réalisme et de reproduction de détails, bien que d'autres écartements (TT et 8 mm) soient maintenant au point. Tout d'abord, il s'avéra, selon le vœu de mon épouse, qu'il fallait que ce réseau puisse disparaître le moment venu. C'est une porte de coin, et plus précisément l'espace qu'elle laisse jusqu'au mur adjacent, qui m'a donné l'emplacement de rangement. Bien entendu, cela me limitait dans mes dimensions, dans la hauteur du décor et aussi dans le fait qu'il ne fallait que rien La boucle Ouesl et le poste de commande. Die Westschleife und des Schaltpult. The western loop and the control post. n'apparaisse au dos, mais lorsqu'on veut faire « son p'tit train », on passe sur bien des choses !!! DESCRIPTION Mon choix s'est porté sur un panneau de contreplaqué 10 mm de 1,80 m sur 0,90 met je me suis mis à l'ouvrage. Le circuit principal est à voie unique avec dédoublement en gare. La courbe accuse 77 cm de diamètre sur laquelle la plupart des locomotives moyennes passent facilement. Toutes les aiguilles sont télécommandées (Fleischmannet Hornby). Bien que de très faibles dimensions, ce réseau groupe l'essentiel des éléments ferroviaires avec une gare principale, St-Didier, de passage et terminus, un dépôt pour deux locomotives avec fosse Clichés B. MULOT 298 LOCO-REVUE
1.80— — — — Maison PAPoste d'aiguillage F. Fosse de visite du déprit Cà. Signal lumineux Voie tramway Gare marchandises Barrière 2 Voies de triage Sentier 3 Colline M Moulin à eau 4 Route V Village Halte tramway PC Poste de commande 6 Déprit de locomotives T Gare du tramway 7 Passerelle pour piétons G Gare voyageurs St-DIDIER 8Pompe à eau de visite, une gare marchandise avec trois voies de triage, un tunnel sous une colline et enfin une ligne de montagne exploitée par un tramway en HO également. Ce dernier qui part au niveau 0 de Saint-Didier, non loin de la gare chemin de fer du même nom, aborde une longue rampe rectiligne qui l'amène au niveau maximum audessus de la route, puis c'est la courbe de 30 cm de rayon qui le conduit sur la colline d'où part un pont qui franchit les trois voies de triage. La voie continue en remblai de maçonnerie et après courbe et contre-courbe passe au-dessus d'une route puis du réseau principal et arrive enfin à la halte de Christinebourg. Il est inutile de préciser, je pense, Les voies d'accès à la gare de marchandises et au modeste triage. Die Zufahrt zum Güterbahnhof und dem bescheidenen Rangierbahnhof. The approach tracks to the goods station and to the miniature marshalling yard. que les noms de mes enfants n'ont pas été tout à fait étrangers au baptême des gares. SIGNALISATION Ne pouvant faire passer aucun fil sous le panneau du réseau, à cause du rangement, la réalisation d'une signalisation a été très embarrassante. Je l'ai résolu, d'une part, à l'aide des aiguilles Fleischmannlesquelles, grâce à leur inverseur incorporé, m'ont permis d'alimenter des signaux deux feux et les coupures de voie correspondantes. Et d'autre part, pour la pleine voie, j'ai construit un relais à l'aide d'un électroaimant à deux enroule- Septembre 1961 299 4.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :