Loco-Revue n°203 janvier 1961
Loco-Revue n°203 janvier 1961
  • Prix facial : 2,50 F

  • Parution : n°203 de janvier 1961

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (198 x 256) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 53,1 Mo

  • Dans ce numéro : le composition des trains.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
VN eFSE4Ii EN EC4RT "D" A HANTES-WIHERIES AIE Clichés COMONT Mr. Comont's " 0 " gauge layout. Eine " O " Anlage aus Belgien. S'il est des réseaux d'amateurs de grande envergure, il en est aussi de plus petits, et tous sont réalisés avec un enthousiasme égal. M. Comont, un modéliste belge de Hantes-Wiheries, nous décrit le sien avec beaucoup de simplicité et de passion ; nous lui laissons la parole. DESCRIPTION DU RÉSEAU Ce réseau en écartement « O », commencé en 1953, est, comme la plupart des réseaux, l'objet d'une occupation de tous les moments libres. A ce sujet, lorsque je pense à la lenteur avec laquelle il progresse malgré la somme de travail consacrée, je me demande toujours comment ont fait les amateurs qui décrivent des réseaux du tonnerre ! Venons au fait. Le réseau se trouve dans une pièce aménagée au grenier, cette pièce mesure 4,60 x 4,60m, la table de 4,60 x 3 men occupe les deux tiers, le reste étant réservé pour l'établi, l'atelier, le poêle, l'armoire et un minimum de place pour les visiteurs. Pour du « O », les dimensions de la table constituent sans doute un minimum vital, mais, grâce à un tunnel de 6 mètres situé en dehors de la pièce, la longueur des voies se trou- EN GARE LA CATÉNAIRE EST POSÉE, le Décor suivra prochainement... lm Bahnhof ist die Oberleitung gerade fertig verlegt. The setting of the catenary in front of the station. ve agrandie sensiblement. D'autre part, je me propose l'année prochaine d'abattre une partie de la cloison, pour la reconstruire un mètre plus loin, tout en conservant l'avantage de la sortie du tunnel. La longueur de la table se trouvera donc portée à 5,60m, et dans cet espace je pense qu'il y a moyen de se défendre en « O » !... La voie est en rail laiton de 5 mm posé sur traverses à l'échelle 6 x 4, elles-mêmes montées sur planchette de contreplaqué de 8 mm. Un chanfrein sur le côté de ces planchettes figure le remblai en ballast qui est constitué par du gros sable gris saupoudré sur la peinture fraiche ; l'aspect est ainsi satisfaisant. Toute la voie, y compris les aiguillages, est construite par les ateliers du réseau, avec courbes au rayon uniforme de 1,20m. Je me trouve bien d'avoir choisi ce rayon car il permet la circulation du matériel avec une belle aisance (voitures Munier raccourcies de 44 cm, « Pacific » Fournereau à l'échelle). La prise de courant s'effectue par rail central réalisé en rail HO et noirci sur les flancs, ce qui le rend moins apparent. La longueur totale des voies est dé 45m, les sept aiguilla- ges du circuit sont commandés par électros et sont talonnables. Il y a également un croisement. Immédiatement après ce croisement (voir sens de circulation sur le plan), une rampe de 3 "o s'amorce. pour se terminer à une hauteur de 17 cm. Après un palier la ligne s'engouffre dans le tunnel pour redescendre et arriver à la sortie de celui-ci au niveau normal des voies. En matériel roulant, le réseau possède  : A. — Comme véhicules divers  : 1" Une rame grandes lignes de 3 voitures et voiture restaurant (Munier, toutes aménagées intérieurement), 1 fourgon 2 essieux, 1 voiture postale à bogies. 2" 24 wagons de marchandises divers. Tous ces véhicules sont munis de l'attelage automatique Sommerfeld permettant le prédételage afin de pouvoir refouler les véhicules là où l'on désire les laisser ; le dételage se fait par l'intermédiaire d'une rampe commandée par électro. Au sujet des attelages en général, il est intéressant de les fixer assez bas (au niveau des essieux) afin qu'en courbe un démarrage un peu 8 LOCO-REVUE
Janvier 1961 Ouo,s et Gare Cr onamear sec ne risque pas de renverser un wagon léger situé en tête du convoi. B. — Comme locomotives  : Une 131 tender Fournereau, moteur standard. Une BB 8100 GMP, à 2 moteurs. Une « Pacific » Fournereau en construction (tender type Nord). La BB a été améliorée et est munie de deux pantos JFJ, inutile de dire qu'avec ses deux moteurs et son poids de 2,500 kg, elle a une force de traction peu commune ; elle entraîne la totalité du matériel roulant — en tout 30 véhicules d'un poids de 15 kg — dans la rampe de 3 °AI et en courbe ! On peut faire mieux, sans doute, mais, tel quel, je m'en contente. La dernière réalisation a été l'équipement en caténaire du circuit Voie rurplombant sur viaduc Début de rampe 4 650 principal ; les résultats étant concluants, les travaux se poursuivront pour la totalité des voies. Les poteaux à l'échelle sont constitués par du profilé laiton en H de 8 x 7, comme fil j'emploie du 10/10. J'ai fait la caténaire dite « simple », suffisante comme aspect et moins compliquée à réaliser que la compound. La jonction du fil de contact entre éléments est faite par des petites longueurs de tube laiton de 10 x 1,5, les extrémités étant adoucies, les pantos passent sans aucune secousse. En ce qui concerne l'exploitation, j'ai construit en pièces Meccano une grue à benne preneuse, qui alimente une trémie de chargement pour wagons tombereaux, surplombant une des voies. La grue, action- Le Réssau de Monsieur Comont se compose d'un circuit en huit replié sur lui-même, avec une déviation desservant la gare principale. Mr Comont's layout is quite simple es it can be seen on this figure. Der Gleisplan von Herrn Comonts Anlage ist ganz unkompliziert. née par un moteur, comporte les leiiers de commande et le chargement se fait d'une manière impeccable. J'ai l'intention de l'actionner à distance à l'aide de câbles de bicyclette passant sous la table, l'effet n'en sera que plus spectaculaire. Comme décor, il y a juste une gare de passage de bonne allure que j'ai réalisée dans du contreplaqué. Elle possède ses bâtiments annexes, ses quais, et est équipée d'éclairage intérieur. Mais à part cette gare et les deux entrées de tunnel, je dois avouer que le réseau est encore assez nu, ce qui est certainement une lacune pour le coup d'oeil de l'ensemble. Evidemment, cet état est provisoire et tout finira par être fait. Je soulignerai ici que nous autres amateurs sommes tous tributaires du facteur temps dans nes réalisations. Lorsque je me suis misrceuvre pour faire ce réseau, je me suis d'abord attaché à la bonne marche des trains ; le passage des essieux dans les aiguilla- Un rapide gravit la rampe d'accès au viaduc. An Express train climbing the Viaduct epproach. Ein Schnellzug auf der Steigung vor dem Viadukt. 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :