Loco-Revue n°199 septembre 1960
Loco-Revue n°199 septembre 1960
  • Prix facial : 2,50 F

  • Parution : n°199 de septembre 1960

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (198 x 256) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 58,6 Mo

  • Dans ce numéro : les chemins de fer bretons.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Toute demande de renseignements, ideés suggérées, critiques ou autres, destinées à ces propos, devront être exposées clairement sur une feuille M. Juttaud, un amateur du Loir-et- Cher, que les techniques modernes ne désarment pas, nous a adressé quelques notes sur ses dernières réalisations quant à la commande de son réseau. o- 13r1 PROPOS AU COIN DU RÉSEAU POUR UNE NOUVELLE RUBRIQUE RÉDIGÉE PAR NOS LECTEURS MODELLER'S IDEAS ANREGUNGEN UNSERER LESER libre portant le titre de cette rubrique, ainsi que les noms et adresse du correspondant. Par Monsieur l'Abbé JUTTAUD à Veuve  : TRIAGE PAR CELLULE PHOTO ÉLECTRIQUE Mit Hilfeeiner photo-elektr. Zelle wird auf der Anlage von Herrn Juttaud rangiert. Marshalling by electric photo tells on Mr. Juttaud's layout Nous le félicitons pour son goût du réalisme et publions ci-dessous ses schémas tels, pensant qu'ils pourront inspirer d'autres amateurs fervents d'automatisme. S.8 Ram d accès à la butte 31- Fig. 1 Rail décrocheur o Voie de réception et accès au triage (3r) (2r) le négatif n est pris (-pupe'nu triage LE RÉSEAU L'examen du plan de la figure 1 nous montre le réseau en écart. « O » qui est relativement simple, le triage et ses voies de desserte en composent la partie principale. Au centre, un ovale de voie autonome en deux rails et caténaire avec alimentation particulière qui sert de circuit expérimental. Le circuit principal qui s'étend sur une longueur de 4 mètres pour 3,50 de largeur est réalisé en trois rails et comprend  : la voie principale, évitement, accès au triage et raccordement du triage à la V.P. Il est alimenté par quatre transfos et comporte une signalisation BAL, relais excités à voie libre, le triage proprement dit est réalisé en deux files de rails(du point M au point N). I. — TRIAGE Le triage est donc solidaire du circuit auquel il est relié d'un côté par la voie de réception et de l'autre par les aiguilles de sortie. Lorsqu'un train de marchandises arrive sur la voie de réception, la machine est décrochée et va se garer derrière le signal 5 (voir plan général) où elle est prête à être mise en tête d'une des rames déjà stationnées sur les voies Raccordement à la V P rP 290 LOCO-REVUE
de formation 1, 2, 3, 4 ou 5. La voie une fois libérée, le train marchandises est alors pris en queue par un loco tracteur qui, après l'équitage réglementaire, le pousse vers la butte. Là, les wagons peuvent être décrochés à la main (ce que je préfère car c'est plus conforme à la réalité S.N.C.F.) ou être décrochés automatiquement par le rail décrocheur. Aussitôt après le rail décrocheur, commence une légère déclivité au passage devant la cellule photoélectrique, la pente devient rapide dès la pointe de la première aiguille jusqu'à la pointe de la deuxième aiguille, légère pente de la pointe de la deuxième aiguille jusqu'à moitié chemin entre la deuxième et la troisième aiguille. ensuite terrain plat ; rails resserrés en Alimentation moteurs d'aiguille triage et électros du circuit Rail V P décrocheur 24 I l 0 ci 20 courant traction 24 v = Alimentation Relais du triage et du circuit (signalisation 16v4 Vers signaux et lampadaires Ph 11 Relais sensible fin du triage pour faire office de freins de voie ! Bien assuré la continuité électrique d'un bout à l'autre du triage Fonctionnement. — Le triage est divisé en zones, (zone amont avant l'aiguille et zone aval après l'aiguille). L'alimentation des moteurs d'aiguille dépend des conditions suivantes  : a) de l'occupation de la zone amont, par contact bas du relais shunté par circuit de voie ; b) de la non-occupation de la zone aval par contact haut du relais excité — si cette zone aval était occupée l'aiguillage ne se ferait pas, le convoi serait dévié dans une mauvaise direction, mais on ne risque pas de déraillement, I Cellule éclairée contact bas O Proj. J G G 14 -non coupéll 11 IV V l'aiguille ne pouvant fonctionner sous les roues du wagon ; cl enfin de la direction désirée selon l'itinéraire choisi. Ce travail de direction est fait dans les triages S.N.C.F. par le poste à billes et avec grande souplesse puisque l'itinéraire que doit suivre le wagon est donné et défait pour chaque aiguille dès son franchissement. Ne disposant pas hélas de postes à billes, j'ai monté un poste de commande classique où des boutons à tirettes permettent le contrôle des aiguilles. Il a malheureusement l'inconvénient de donner un itinéraire rigide, c'est-à-dire qu'il faut attendre que le wagon parti de la butte soit arrivé sur Z Q Voie 1 Z9 Voie 2 Z Vog d ZQ nie 5 Relais du block automatique Fig. 2 Septembre 1960 291 ô o o o °



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :