Loco-Revue n°196 mai 1960
Loco-Revue n°196 mai 1960
  • Prix facial : 2,50 F

  • Parution : n°196 de mai 1960

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (198 x 256) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 56,4 Mo

  • Dans ce numéro : utilisation et transformation de matériel Jouef.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
UTILISATION & TRANSFORMATION DU MATERIEL "JOUEF" POUR un Réseau maouerre Utilisation & Modification of Toy Material Jouef. Umbau von Rollendem Material Marke Jouef. Le matériel remorqué des chemins de fer HO fabriqué par la firme « Le Jouet français » est susceptible, sans transformation importante, de pouvoir être utilisé paralllement avec du matériel à l'échelle, sans porter préjudice au réalisme de l'ensemble. Les caisses des voitures ou wagons sont réalisées assez finement et les détails existants ou manquants peuvent être facilement corrigés ou ajoutés. Les supports d'essieux et les bogies restent seuls sujets à caution, l'un par sa brièveté dans le détail, l'autre par ses dimensions hors-échelle, mais ils sont néanmoins acceptables. Le matériel roulant Jouef, très bon marché, est d'une matière facile à travailler, à coller, à percer, à graver et à peindre (polystyrène), tous avantages qui permettent des transformations faciles et des mises au rebut sans regret si on fait un loupé ». Ces transformations constituent un travail délassant et amusant par sa facilité, et les résultats que l'on peut en tirer sont fort satisfaisants. Les organes de roulement pour le matériel de la saison 1959-1960, en ce qui concerne les bogies, et également les derniers deux essieux, sont sensiblement aux normes standard  : boudin de 1,5 mm, essieux à pointe, roues emmanchées à force sur l'essieu. Un contrôle et un réglage de l'écartement intérieur est seul nécessaire. Les anciens essieux sont récupérables accessoirement par retouche ; il est quand même préférable de les échanger contre des essieux standards à pointe (SMCF. VB. etc.). Les attelages sont évidemment à supprimer. leur remplacement n'offre pas de difficulté. Le tableau suivant résume la situation du parc Jouef disponible. a) MATERIEL DEUX ESSIEUX (marchandises). Reste dans les proportions du matériel ancien (1910), il est donc possible de reconstituer le matériel de cette époque, auquel les guérites de vigie donnaient un style particulier. N°634 bis  : plat bord, longueur châssis 83 mm, prix 225 F (les deux). bon aspect général. Wagon-couvert JOUEF transformé et voiture Free-Lance réalisée avec le restant des voitures Forestier de la réalisation précédente. A Jouef close) wagon modified and a Free-Lance car mounted with the remainder of the above realization. Umgebauter Jouef Guterwagen und Freelance-Wagen aus den beim vorhergehenden Umbau ubriggebliebenen Teilen. par Mr Y. MERCIER Au-dessus  : Voiture Jouef originale. En dessous : Voiture Forestier à l'échelle réalisée avec deux " tronçons " de voiture " Jouef ". Top-siew  : Original " Joué " Car. Bottom View  : Forestier car realized with two "Jouef" Passenger cars Jouef Wagen in derurspr. Form. Darunter Masstâblicher Forestier Wagen hergestellt aus den " Abschnitlen " zweier Jouef-Wagen. N°632 bis  : tombereau, longueur châssis 83 mm, prix 210 F les deux. bon aspect, offre de nombreuses ressources de transformation. Citerne deux essieux, difficilement utilisable, sauf en « free-lancé ». Il est à noter que les tampons de ces wagons sont un peu réduit, il est cependant facile de les couper pour les remplacer. b) MATERIEL A BOGIE (marchandises), série imitée des TP » tampons à l'échelle. N°652  : plat bord NTyw, longueur 130 mm, prix 130 F l'unité. Utilisable directement après remplacement des attelages et peinture. N°630 : tombereau TTyw, longueur 130 mm. prix 130 F l'unité. Utilisable directement. 1.11Mm 158 LOCO-REVUE
N" 655  : couvert 4 portes Kywf, 130 mm, prix 250 F l'unité. Directement utilisable. S'ISE 130 mm, prix 250 F. Peindre le toit. N°651  : citerne, 130 mm, prix 250 F l'unité. Utilisable après ébarbage des joints de citerne, peinture, pose d'échelles fines. N'654  : STVA, HZ avec 6 voitures 1r, 160 mm 425 F. Remplacer les bogies par deux essieux  : un peu grossier. N'6a5. plat ranchers deux essieux,.ongueur 160 mm, prix 425 F. Utilisable directement, très bel aspect. MATERIEL VOYAGEUR A BOGIE No 451  : inox — et n°452 « Forestiero. Ces deux voitures sont courtes, 216 mm ; elles sont proportionnées, donc trop basses, par rapport aux voitures à 1 échelle, et cela se voit ; on devra soit les utiliser en rames homogènes, rame « Ferry par exemple, ou les utiliser en reconstruction après démantèlement. Tout ce matériel qui est en plastique devra etre lesté. Un carré de plombtiré d'un morceau de tuyau ouvert, sera fixé sous le plancher entre les longerons. hg. 1 TRanseoRmaTion I. — ORGANES DE ROULEMENT  : lo Essieux en 3 pièces 2 roues folles essieu libre. Ce type d'essieu est inutilisable sur nos voies, notamment à cause du boudin trop haut des roues, et de la variation d'écartement dû au montage « fou des roues sur l'essieu. Les amateurs qui possèdent un petit tour. pourront les reprofiler selon croquis. le moyeu permettant une prise facile. Au remontage, coller les roues sur l'essieu, en prenant soin d'intercéder au milieu une rondelle de carton de 1 mm à 1,3 mm, de façon à ramener l'écartement interne à 14, 14,3 (fig. 1). Autrement il ne reste que la ressource de remplacer ces essieux par des essieux à pointe commerciaux ; de toute façon, pour que le roulement soit meilleur, on confectionnera une chape en fer blanc 4/10° (fig. 2). Pour le montage de cette pièce, il est nécessaire d'amincir à la lime les supports d'essieu, à l'intérieur (évidemment !) en évasant légèrement du côté boite à graisse (fig. 3). La chape en fer blanc pourra  : soit être collée (VR 200) ; soit être vissée par une petite vis à bois dans un avant-trou ; soit encore être boulon- Coupe 1 trou dp pnufullP en_biais Fig. 6 Fig. 3 née avec un écrou-vis de 2 mm (voir plus loin attelage) (fig. 4). 2° Essieux monoblocs Ces essieux qui doivent maintenant équiper toute la nouvelle fabrication Jouef (pas toujours chez le détaillant, selon stocks anciens) sont constitués classiquement de deux roues plastiques emmanchées à force sur un essieu lisse à pointe ce qui permet le réglage correct de l'écartement par a 01M14ffiraresur tas en plombFig. 2 déplacement des roues. Ce réglage se lait uniquement à la main, il sera même prudent de mettre une goutte de colle cellulosique, côté intérieur. par mesure de prudence. double triangle LÉCtastetrauGtiti,Grina_Les roues ont un boudin de 1,5 mm et une bande de roulement de 2,2 mm, ce qui est près de la norme ; ces essieux offrent d'ailleurs un très bon roulement. II. — ATTELAGES Wagons à deux essieux. — Il convient de supprimer l'ancien attelage en coupant tout ce qui gêne (au bocfil ou scie à découper), un attelage classique sera monté en bonne place de la même façon que sur le matériel normal. Ecrou\Goutte de code (pour maintenir l'écrou) Fig. 5 L'attelage sera libre entre les deux rondelles maintenues par les écrous 1 et 2, une goutte de colle cellulosique maintiendra l'écrou 2 ou, si l'on préfère, un contre-écrou (fig. 5). La vis pourra servir en même temps à maintenir la chape en fer blanc de l'essieu. si on utilise de nouvelles roues sur un deux essieux ancien modèle. Wagons à bogies. — La vis qui maintient le bogie est un genre « Parker n ou vis à large pas pour plastique, pièce décolletée avec embase de centrage et pivot du bogie. Chasser la goupille qui maintient le crochet mobile de l'attelage, pous- (Voir suite page 169) Mai 1960 159 Fig. 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :