Lion n°715 octobre 2018
Lion n°715 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°715 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 61

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : arrivée de la Charity Run.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
60 61
Passion - Philatélie 1. mes meeae V La vue d’abord Ce mois-ci se déroule comme chaque année la Journée mondiale pour la vue. C’est la principale action de sensibilité promue dans le cadre d’une initiative cordonnée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) contre la cécité ainsi que des partenaires publics et privés. Elle vise à motiver davantage l’opinion à la prévention et au traitement de la perte de l’acuité visuelle. Les manifestations qui se déroulent en même temps un peu partout portent l’attention sur le droit à la vue et sont axées sur l’engagement des gouvernements à faciliter l’accès aux services de santé sur ces affections. Il faut rappeler en effet que sept millions de personnes deviennent aveugles chaque année. Toutes les minutes un enfant perd la vue et toutes les cinq secondes un adulte. Ainsi, le nombre de non-voyants devrait atteindre 75 millions. Date butoir  : 2020, où 80% de ces personnes pourraient alors être épargnées, soit que leur handicap résulte d’affections évitables, soit qu’elles soient guérissables grâce aux grands progrès technologiques, aux thérapeutiques de plus en plus innovantes et aux dépistages de plus en plus nombreux. Ce sujet nous interpelle particulièrement. Plus d’une centaine de timbres a été émise sur ce thème partout dans le monde. Quelques exemples  : du Pakistan (1) au Congo (2), de la Syrie (3) aux USA (4), en passant par l’Iran (5), Singapour (6), le Togo (7) et l’Arabie saoudite (8), la France (9) n’étant pas en reste..60//Lion édition française - N°715 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. M.1111121111. Étymologie par Roland Mehl Le mot « facteur » est dérivé de « faîteur » qui désignait au Moyen Âge celui qui a « fait quelque chose », puis a pris un sens commercial. L’une des premières mentions de ce vocable est relevée dans un arrêt de la Cour des Aides, le 21 mai 1638, qui interdit aux « maîtres des courriers, à leurs facteurs, messagers et commis, d’ajouter et de mettre dessus les lettres plus fortes taxes que celle qui s’y trouve été mise ». Quant au mot « Poste », il date de Louis XI. Faisant la guerre à son ennemi Charles le Téméraire et voulant être informé rapidement du déroulement de la bataille, il décide, par un Édit du 19 juin 1464, de créer des « relais de poste ». Disposant ses chevaux de distance en distance sur la route tous les 28 km, ses cavaliers pouvaient, galopant de l’un à l’autre, se passer le message de la main à la main. Appelés « chevaucheurs tenant le poste pour le roi », ils étaient tenus de faire preuve de « fidélité soigneuse et discrétion ».
et-ro. eu Ylirrite I 10. 11. 12. 13. 14. Commémorations Il y a exactement 200 ans, le 22 octobre 1818 naissait, à La Réunion, Leconte de Lisle, chef de file des écrivains parnassiens – école qui prônait l’impersonnalité dans l’art, alliance de la poésie avec la science, où l’érudition se hisse au sens de l’histoire. Les œuvres composant sa trilogie, Poèmes antiques, Poème barbares, Poèmes tragiques, reflètent une beauté indépendamment de la vérité, de l’utilité et de la morale. (10) Quelques jours plus tard, Ivan Tourgueniev voyait le jour en Russie. Bien qu’ayant vécu très longtemps en France (il est décédé à Bougival où sa maison a été conservée  : une datcha unique et fascinante où il vécut les neuf dernières années de sa vie aux côtés de sa compagne, la cantatrice Pauline Viardot, et qui a reçu les plus grands personnages de la littérature de cette fin de siècle), il a donné vie, dans ses nombreux romans, essais, récits et poésies, à une œuvre spécifiquement russe et occupe une place importante parmi les écrivains de l’époque par son don de la concision de sa phrase et le souci de la forme. (11) Le Kosovo vient de fêter le 10 e anniversaire de son indépendance. Quoique non reconnu par l’ONU, une fête nationale a commémoré l’événement et un timbre émis par l’administration postale à cette occasion. (12) Autre commémoration, dans un tout autre genre  : celle de deux héros mythiques de la bande dessinée  : - Spirou fête ses 80 ans  : il apparaît pour la première fois en1938 sous la plume du dessinateur Robert-Pierre Velter dit Robvel qui disait s’inspirer d’un stage de steward sur un paquebot. Son éditeur lui ayant demandé de créer un personnage original pour une BD, il pensa à ces grooms qu’il rencontrait sur le pont et qu’il crayonnait pour s’amuser. (13) - Les Schtroumpfs ont 60 ans aujourd’hui. Ils ont vu le jour le 23 octobre 1958 dans le Journal de Spirou, dessinés par Pierre Culliford, alias Peyo. Leur nom fut trouvé lors d’un dîner qu’il partageait avec son collègue Franquin ; lorsque le sel lui échappe, Peyo lui lance  : « passe-moi le schtroumpf ! ». (14) Des personnages de légende. Quelques chiffres 3 500 tonnes Poids moyen transporté par la Poste chaque jour par air, fer ou route. 25 millions Nombre de points de remise de courrier (boîtes aux lettres ou équivalents) desservis. 72 000 Nombre de tournées quotidiennes effectuées chaque jour par les facteurs. 3 millions Nombre de personnes franchissant chaque jour la porte d’un bureau de poste et s’adressant à l’un des 25 000 guichets dans 17 000 bureaux. Lion édition française - N°715//.61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :