Lion n°715 octobre 2018
Lion n°715 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°715 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 61

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : arrivée de la Charity Run.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Savoir - Rencontre.42//Lion édition française - N°715 « Tordez le cou aux idées reçues » François Lenglet, journaliste et essayiste « Peut-être parce qu’on ne sait pas en fait quoi penser, quoi répondre et comment contredire », François Lenglet, le pédagogue de l’économie pour tous, nous explique comment démonter ces poncifs, dont les libéraux sont victimes tout comme les antilibéraux. Car l’économie n’est pas une science exacte. Il n’y a pas de lois dans ce domaine, mais des rapports de force, ou des modes amplifiées par le vacarme médiatique. Des bulles qu’il faut savoir dégonfler. Le journaliste François Lenglet questionne certains clichés sur l’économie dans son nouveau livre clair et didactique. Dans ce Tordez le cou aux idées reçues, aux étidions Stock, François Lenglet s’applique à démonter ce que libéraux et antilibéraux tiennent pour des évidences. par Philippe Colombet « L’immobilier est un placement sans risque », « L’euro a fait grimper les prix », « À la retraite, le niveau de vie baisse » … Qui n’a pas entendu, au comptoir d’un café ou dans un dîner en ville, l’une de ces multiples idées reçues en économie, mantra que l’on accepte en hochant la tête. Ce visage bien connu des téléspectateurs de France 2 officiait notamment dans L’Émission politique. Un journaliste essayiste contre les calembredaines Cet été, le journaliste économique François Lenglet vedette de France 2 a donc quitté la chaîne pour le groupe TF1 et écrit. C’est l’un des jolis coups du « Mercato » audiovisuel. Depuis le 22 août, il intervient au sein des éditions de 13 heures et de 20 heures de la première chaîne télévisée française pour expliquer et approfondir un fait d’actualité économique. Dans un communiqué, le groupe TF1 précise qu’il pourra également intervenir sur LCI aux côtés de David Pujadas dans son magazine quotidien 24 heures Pujadas. François Lenglet, 56 ans, était éditorialiste économique pour France 2 depuis six ans. Il a officié successivement dans l’émission Des paroles et des actes, déjà aux côtés d’un David Pujadas évincé de France Télévisions au profit d’Anne-Sophie Lapix, et dans L’émission politique. Il avait également son propre programme mensuel, L’Angle éco, depuis 2014. Les téléspectateurs de la 2 pouvaient aussi retrouver ses éclairages dans les JT. En fait, il aurait refusé la coanimation de L’émission politique. Diplômé de lettres modernes, correspondant en Asie pour l’hebdomadaire L’Express à ses débuts, François Lenglet a travaillé pour la plupart des médias économiques français  : L’Expansion, Enjeux, Les Échos, La Tribune et BFM Business. Il est aussi le matin sur RTL depuis 2013. Quel emploi du temps ! Pour la petite
histoire, il avait été débauché de BFM Business en 2012 par Thierry Thuillier, alors patron de l’information de France 2, et c’est ce même Thierry Thuillier, aujourd’hui patron de l’information de TF1, qui est allé le chercher sur le service public. C’est ce que précise Puremédias. D’après ce site spécialisé, France Télévisions a d’ailleurs essayé de retenir son éditorialiste économique en lui proposant donc la co-animation de L’émission politique. En vain. François Lenglet est insaisissable. Et c’est, sans doute, ce qui contribue à son immense succès. Dans son dernier livre, l’éditorialiste au Point remet donc aussi bien en question certaines convictions libérales que celles des antilibéraux. Après Tant pis, nos enfants paieront, sorti chez Albin Michel en 2016, l’essayiste s’érige en pourfendeur des idéologies en ouvrant la chasse aux idées reçues économiques. D’où qu’elles viennent. Avec le brio qu’on lui connaît, il réfute que les prix aient augmenté à cause de l’euro avant de mettre en cause, quelques pages plus loin, certaines vertus attendues. Quoi de plus logique que ce journaliste soit premier au classement des personnalités économiques préférées des Français. « L’économie souffre de jugements à l’emporte-pièce » Pour Marie-Pierre Gröndahl de Paris Match  : « Catégorisée science molle, l’économie souffre depuis toujours de jugements à l’emporte-pièce, souvent dépourvus de toute réalité scientifique, proférés curieusement aussi bien par des profanes que par des experts autoproclamés ». François Lenglet, 56 ans, ancien professeur de littérature française à Shanghai, qui a popularisé la matière sur les ondes et à la télévision, tente en 250 pages de saper ces clichés propagés un peu partout, dans un style clair, avec de nombreuses références historiques pour mieux décrypter les phénomènes actuels. Y compris sur des sujets brûlants, tels que le retour en grâce du protectionnisme  : « Tout dépend du stade de développement du pays considéré et de la concurrence. Le pragmatisme est le seul bon choix à adopter en matière de protection commerciale ». Ou le caractère supposément sans risque des placements dans la pierre, en dénonçant les effets pervers du choix du « tout immobilier » national, qui a « servi à nourrir l’endettement de l’État et à faire acheter des berlines allemandes aux retraités français ». Nous le savons, lire Lenglet c’est utile voir indispensable, comme le parler ! FRANÇOIS LENGLET Tordez lé cou aux idées reçues JeM LeViDge J'ai+ I l Liartet. tintau « L’essayiste et journaliste s’applique à démonter ce que libéraux et antilibéraux tiennent pour des évidences. Brillant, ludique et contrariant ! » Marc Vignaud, Le Point. Lee.q.e. et, rTir f144M 252 pages, 154 x 235 mm, 19,50 euros, éditions Stock. Stock Lion édition française - N°715//.43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :