Lion n°715 octobre 2018
Lion n°715 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°715 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 61

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : arrivée de la Charity Run.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
International Lions Clubs International FOUNDATION r - Très active au sein du programme Jeunesse LEO, Tanya Nzvengende, alors présidente du district LEO 412 (Afrique du Sud-Est), a posé sa candidature et a été élue responsable Jeunesse lors du sommet GenUin sur l’impact social en 2015. Ce congrès a eu lieu pendant les Jeux mondiaux Special Olympics de Los Angeles et a rassemblé 120 responsables Jeunesse, atteints de déficiences intellectuelles ou non, venus de 30 pays différents. Ensemble, ces jeunes ont élaboré des projets pour promouvoir l’inclusion des membres de leur communauté souffrant de handicaps mentaux. Rappelons que, dans le cadre de leur partenariat de longue date, la LCIF et Special Olympics International favorisent l’inclusion par le sport, la santé et le développement du leadership en formant des équipes composées de personnes ayant des aptitudes diverses. Tanya avait pour but de créer une communauté plus inclusive grâce au sport dans son pays natal, le Zimbabwe. Lorsqu’elle décrit Handicap ne rime pas avec inaptitude le changement qu’elle tente d’amorcer, Tanya utilise des mots simples mais pertinents et sages  : « Handicap ne rime pas avec inaptitude ». Chemin faisant, Tanya n’a pas tardé à s’apercevoir que certains athlètes travaillant à ses côtés étaient de véritables leaders, très doués, qui plus est, pour nouer des partenariats dans la communauté. « Travailler avec les athlètes a été très enrichissant, déclare Tanya. Ils m’ont beaucoup apporté pour mieux défendre les droits des personnes souffrant de déficiences intellectuelles dans mon pays. J’aimerais citer un athlète en particulier  : le formidable Nyasha Derera, avec lequel j’ai vraiment apprécié travailler durant l’année écoulée. C’est un leader et un orateur né. C’est Nyasha qui m’a fait prendre conscience que nous n’offrions pas les mêmes opportunités de devenir leader aux athlètes atteints de handicap. Que nous avions tendance à leur demander de rentrer dans le moule plutôt que de les laisser briller. » Profitant de sa mission de leader LEO pour la valorisation de la jeunesse en Afrique, Tanya par Jamie Konigsfeld Les clubs LEO font naître des vocations de leaders et offrent aux jeunes l’opportunité de servir leur communauté. En s’associant à Special Olympics, partenaire de la Fondation du Lions Clubs International (LCIF), les LEO insufflent un nouvel élan et un nouveau niveau d’impact à la Fondation..10//Lion édition française - N°715 Special Olympics Southern California a entrepris de recruter au sein du programme LEO le plus grand nombre possible de leaders parmi les athlètes Special Olympics. « Le partenariat entre le Lions Clubs International et Special Olympics International est tellement efficace au niveau international, que nous nous devons de l’intégrer à tous nos programmes africains. C’est l’objectif de mon mandat pour les deux prochaines années. » Aujourd’hui, Tanya a un statut de responsable de haut niveau dans le comité consultatif LEO. Elle continue de soutenir les personnes souffrant de handicaps mentaux au Zimbabwe et ailleurs. En septembre, tandis que la jeune Tanya poursuivait son action au service des autres, le Lions Clubs International a envoyé cinq LEO et un Lion de plus au Forum mondial Special Olympics sur le leadership Jeunesse à Bakou, en Azerbaïdjan. Cette année, les leaders Jeunesse étaient venus d’Indonésie, du Malawi, du Zimbabwe, de Malaisie et du Brésil pour élaborer des projets favorisant l’impact social et l’inclusion. Aujourd’hui le mouvement se poursuit grâce à eux qui, une fois de retour dans leurs communautés, génèrent leur propre impact social. Rendez-vous sur LCIF.org/BE100 pour plus d’informations sur la manière dont Campaign 100 parrainera des programmes existants et en proposera de nouveaux. Des programmes qui répondent aux besoins spécifiques des populations vulnérables telles que les personnes âgées, les personnes handicapées, les femmes, les orphelins et les personnes souffrant à divers degrés d’un contexte socio-économique peu favorable nécessitant des services spécifiques.
Lions Clubs International FOUNDATION Cela signifie que la Fondation « fait mieux que la plupart de ses concurrentes en Amérique », selon Michael Thatcher, président et PDG de Charity Navigator. Notons que la note de quatre étoiles est la note maximale que Charity Navigator, l’organisme d’évaluation le plus connu et reconnu aux États- Unis, puisse accorder à une organisation à but non lucratif. Cela signifie également que les donateurs, qu’ils soient Lions ou non, peuvent être certains que leur générosité est entre de bonnes mains  : en donnant au fonds Empowering Service (« La puissance du service ») ou au fonds d’aide aux victimes de catastrophes naturelles, ils font ainsi réellement la différence. De plus, 100% des dons sont réaffectés aux subventions et au financement des programmes, ce dont très peu d’autres associations peuvent se vanter. « Cette distinction exceptionnelle attribuée par Charity Navigator place la Fondation du Lions Clubs International à part et prouve au grand public que la LCIF est digne de confiance », a déclaré M. Thatcher. Charity Navigator a évalué plus de 9 000 organisations caritatives et fournit des informations sur 1,8 million d’autres organisations américaines. Sa mission ? « Rendre l’implication philanthropique plus facile pour tous. » En notant les organisations caritatives, les plus connues comme les plus modestes, l’organisme cherche à promouvoir l’altruisme intelligent en s’appuyant sur des critères de santé financière, de justification de l’emploi des fonds et de transparence. Pour ce faire, l’évaluation financière se Une Fondation quatre étoiles pour la septième année consécutive fonde sur les informations fournies par chaque organisme à l’administration fiscale. Charity Navigator évalue dix fois plus d’organismes que son concurrent direct. D’ailleurs, Forbes, Business Week et Kiplinger’s Financial Magazine, tous font l’éloge de sa méthode d’analyse des données appliquée au secteur caritatif. par Jamie Konigsfeld Pour la septième fois et la septième année, la Fondation du Lions Clubs International (LCIF) a reçu une note de quatre étoiles de la part de Charity Navigator. Seules 5% des organisations caritatives ont obtenu la note maximale et notre Fondation en fait partie. La nouvelle arrive juste au bon moment  : la campagne « Campaign 100  : LCIF Empowering Service » vient d’être lancée lors de la 101 e Convention du Lions Clubs International à Las Vegas. Si vous n’avez pas encore entendu parler de la plus grande collecte de fonds de la Fondation en 50 ans d’existence, sachez qu’elle vise à réunir 300 millions de dollars avant le 30 juin 2021. Son objectif est de permettre aux Lions de servir des centaines de millions de personnes chaque année dans des communautés plus ou moins proches de leur club. En effet, les défis auxquels notre monde fait face sont divers et changeants, et notre Fondation doit évoluer en conséquence. Grâce à cette collecte, les Lions auront un impact encore plus significatif et étendant leurs champs d’actions aux cancers pédiatriques, à la faim dans le monde et à la défense de l’environnement. Le président de notre Fondation, Naresh Aggarwal, a déclaré  : « Je suis fier de ce jalon et encore plus fier du travail fourni par la LCIF pour améliorer des vies à travers le monde. Les gens qui donnent à la LCIF peuvent être certains que leurs dons servent à soutenir les programmes pour lesquels ils ont été accordés. » La LCIF continuera à viser l’excellence en matière de gestion fiscale, d’emploi des fonds et de transparence. Rendez-vous sur LCIF.org/BE100 pour plus d’informations sur Campaign 100 et la manière dont la collecte permettra aux Lions d’offrir un service encore plus efficace tout en continuant à lutter contre le diabète et en se concentrant sur de nouvelles causes mondiales. Lion édition française - N°715//.11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :