Lion n°714 septembre 2018
Lion n°714 septembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°714 de septembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : Gudrun Yngvadottir, présidente internationale 2018-2019.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
Vie culturelle - Festival Nancy Jazz Pulsation 2018 En avant les musiques ! 1973  : première édition du NJP. Cet ambitieux défi, lancé par une poignée de jeunes Nancéiens désireux de structurer un événement jazzistique d’envergure en Lorraine, est aujourd’hui le rendez-vous automnal du Grand Est. Ses audaces avant-gardistes en matière de jazz l’élevant rapidement au rang de pionnier, le festival a acqui ses lettres.80//Lion édition française - N°714 de noblesse par l’éclectisme de sa programmation. Ainsi depuis 45 ans, chaque automne, quelque 100 000 festivaliers, 180 bénévoles et près de 70 salariés se retrouvent pour faire la part belle à toutes les musiques. Une longévité exceptionnelle pour ce festival lorrain  : la première * Un « saucisson », dans le langage des musiciens, désigne un « standard » très connu et parfois malheureusement éculé à force d’être joué. par Cécile Dumond Nancy Jazz Pulsations vous donne rendez-vous du 10 au 20 octobre 2018 à Nancy et dans toute la région pour célébrer les 45 ans d’un festival on ne peut plus éclectique ! Si l’envie vous prend de venir écouter de la musique, voici un conseil  : oubliez les standards qui pourraient se cacher derrière ce « J » et réservez les « saucissons* » pour le casse-croûte. Depuis 1973, NJP offre aux amateurs de musiques de tout poil un programme aussi pointu que populaire allant du jazz aux musiques actuelles. Pour cette édition anniversaire, le NJP nous réserve des moments festifs inoubliables agrémentés de savoureuses surprises. édition de Jazz in Marciac date de 1978, 1981 pour Jazz à Vienne et 1992 pour Les Vieilles Charrues (les trois festivals les plus fréquentés en France). En étendant sa programmation à toute la région et en maintenant des tarifs accessibles, le NJP s’est rapidement taillé une belle réputation et bénéficie du statut de grande manifestation populaire.
« 45 ans ! Ça sonne pas mal mais ce n’est pas le bout du monde… » Cette longévité de semble pas impressionner Patrick Kader, directeur du festival, qui semble en avoir encore sous le pied et promet « une édition 2018 encore plus riche ». En effet, sa facilité à enchaîner les noms des têtes d’affiche (nous vous les présenterons un peu plus loin dans cet article) nous laisse entendre qu’il connaît sa partition sur le bout des doigts… « Elle comprend entre autres  : la voix jazzy de Stacey Kent, la rencontre d’Avishai Cohen et de l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, le lien NANCY DU IO AU 2018 2jJAZ PULSATIONS 1119 entre Bach et Coltrane, le retour de Maceo Parker, Eddy de Pretto, Groundation, Bill Deraime, des Négresses Vertes, de Chucho Valdés, Charlie Winston, Raphael Saadiq et enfin la venue pour la première fois de Fatoumata Diawara, Lisa Simone, du fabuleux Orquesta Akokàn en exclusivité française, de Jimmy Cliff, de GoGo Penguin, Ben Mazué… » « Ce qui garde le festival en vie ce n’est pas ce qu’il fait, mais ce qu’il va faire. » Claude- Jean Antoine, président de l’association Nancy Jazz Pulsations, est en parfaite connection avec les tendances musicales et leurs publics  : « La culture n’a de sens que si elle est partagée par tous. (…) Cette édition anniversaire est indissociable de son territoire. (…) C’est à ce voyage réjouissant et plein de découvertes que nous vous convions. » Alors suivons-le. Pourquoi un homard ? « Parce que je traverse une « période homard », bien loin malgré tout de l’excellence d’une « période bleue » de qui vous savez. » « Nous avons tous des périodes compliquées dans la vie, la mienne c’est la période homard, qui tourne à l’obsession en ce moment. Je viens de terminer un album avec les Washington Dead Cats (sortie prévue début 2019) qui se nomme Attack of the giant purple lobsters, relatant l’invasion de homards géants venant se venger des humains suite à la catastrophe écologique de Fukushima. Donc je pense homard, je dessine homard, je dors homard et je mange des crevettes (c’est moins cher). Cette obsession m’a mené à penser que le homard parlait à tout le monde, que cela était assez loufoque pour que cela interpelle les gens  : « pourquoi un homard ? ». Mathias Jeannin - artiste et musicien auteur de l’affiche du NJP 2018. 45 ans ! 10 jours de festival 9 salles 38 soirées 94 concerts Mais aussi… - La Pépinière en fête  : 1 journée de concerts gratuits dans les allées du parc de la Pépinière, le dimanche 14 octobre (18 groupes) - des concerts gratuits en ville avec le Nancy Jazz poursuite et les Apéros Jazz - des déambulations et des animations musicales en centre-ville et au « Saint-Seb » - des ateliers pour le jeune public et des concerts au Magic Kids - 5 artistes en tournée en Région - des expos photos à la Maison du vélo et à la NEF - Cine Jazz en partenariat avec le Caméo Nancy et le KLUB de Metz - 1 soirée Artem avec 3 concerts gratuits pour les étudiants en association avec le CROUS - 1 rencontre pro sur le thème de l’impact des festivals sur le marché du travail - 1 showcase - 1 tremplin jazz - Jazz & Me  : ateliers-concerts dans les instituts médico-éducatifs - Jazz de cœur  : concerts en milieu hospitalier - Jazz inside  : concerts à destination des publics empêchés - Quartiers Musiques  : projet de créations musicales dans les quartiers de Vandœuvre et du Plateau de Haye. https://nancyjazzpulsations.com Lion édition française - N°714//.81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 714 septembre 2018 Page 1Lion numéro 714 septembre 2018 Page 2-3Lion numéro 714 septembre 2018 Page 4-5Lion numéro 714 septembre 2018 Page 6-7Lion numéro 714 septembre 2018 Page 8-9Lion numéro 714 septembre 2018 Page 10-11Lion numéro 714 septembre 2018 Page 12-13Lion numéro 714 septembre 2018 Page 14-15Lion numéro 714 septembre 2018 Page 16-17Lion numéro 714 septembre 2018 Page 18-19Lion numéro 714 septembre 2018 Page 20-21Lion numéro 714 septembre 2018 Page 22-23Lion numéro 714 septembre 2018 Page 24-25Lion numéro 714 septembre 2018 Page 26-27Lion numéro 714 septembre 2018 Page 28-29Lion numéro 714 septembre 2018 Page 30-31Lion numéro 714 septembre 2018 Page 32-33Lion numéro 714 septembre 2018 Page 34-35Lion numéro 714 septembre 2018 Page 36-37Lion numéro 714 septembre 2018 Page 38-39Lion numéro 714 septembre 2018 Page 40-41Lion numéro 714 septembre 2018 Page 42-43Lion numéro 714 septembre 2018 Page 44-45Lion numéro 714 septembre 2018 Page 46-47Lion numéro 714 septembre 2018 Page 48-49Lion numéro 714 septembre 2018 Page 50-51Lion numéro 714 septembre 2018 Page 52-53Lion numéro 714 septembre 2018 Page 54-55Lion numéro 714 septembre 2018 Page 56-57Lion numéro 714 septembre 2018 Page 58-59Lion numéro 714 septembre 2018 Page 60-61Lion numéro 714 septembre 2018 Page 62-63Lion numéro 714 septembre 2018 Page 64-65Lion numéro 714 septembre 2018 Page 66-67Lion numéro 714 septembre 2018 Page 68-69Lion numéro 714 septembre 2018 Page 70-71Lion numéro 714 septembre 2018 Page 72-73Lion numéro 714 septembre 2018 Page 74-75Lion numéro 714 septembre 2018 Page 76-77Lion numéro 714 septembre 2018 Page 78-79Lion numéro 714 septembre 2018 Page 80-81Lion numéro 714 septembre 2018 Page 82-83Lion numéro 714 septembre 2018 Page 84-85Lion numéro 714 septembre 2018 Page 86-87Lion numéro 714 septembre 2018 Page 88-89Lion numéro 714 septembre 2018 Page 90-91Lion numéro 714 septembre 2018 Page 92-93Lion numéro 714 septembre 2018 Page 94-95Lion numéro 714 septembre 2018 Page 96-97Lion numéro 714 septembre 2018 Page 98-99Lion numéro 714 septembre 2018 Page 100