Lion n°714 septembre 2018
Lion n°714 septembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°714 de septembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : Gudrun Yngvadottir, présidente internationale 2018-2019.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
Vie culturelle - Expositions De Marseille au Cateau-Cambrésis par Paris Avec Marcel Gromaire, Elad Lassry et Ai Weiwei Aï Weiwei- Pre Fan Tan Exposition 20 juin —12 novembre 2018 Hll ! edi Mucemt4.72//Lion édition française - N°714 par Philippe Colombet Le Mucem invite l’artiste chinois Ai Weiwei, l’un des acteurs majeurs de la scène artistique internationale. Alors commençons notre périple artistique par Marseille. Si ses créations interrogent nos sociétés avec tant de force, c’est parce qu’elles mettent en scène des objets du quotidien qui, par le geste de transformation, deviennent œuvres d’art. 800 m² de Ai Weiwei Fan-Tan Ai Weiwei est le fils du célèbre poète chinois Ai Qing (1910-1996) qui découvrit l’Occident en 1929 en débarquant à Marseille sur les quais de la Joliette, à l’endroit même où se situe aujourd’hui le Mucem. C’est pourquoi l’artiste nous propose un voyage à travers le temps et son œuvre, qu’il relie à son lignage paternel. Faisant apparaître des résonances inédites, cette exposition nous permet d’aborder le travail d’Ai Weiwei sous un jour nouveau. Ses créations, mises en parallèle à des objets des collections au Mucem, nous invitent à questionner des concepts opposés comme « Orient » et « Occident », « original » et « reproduction », « art » et « artisanat », « destruction » et « conservation ». Mais, avant tout, elles remettent en question nos systèmes d’interprétation. C’est à Marseille jusqu’au 12 novembre 2018. Photographe, architecte, sculpteur, performeur, cinéaste et activiste sur les réseaux sociaux, il associe la pensée chinoise à l’art contemporain, s’inspirant de Duchamp et Warhol.
e Regard(s) Ce premier accrochage consacré à Marcel Gromaire rappelle qu’avec sa donation en 1955, il fut considéré comme l’un des fondateurs de ce musée Matisse, alors municipal. Il se concentre sur les œuvres de l’artiste conservées dans les collections du musée, à savoir 41 dessins à l’encre de Chine et deux livres illustrés, Macbeth et Dix contes de Gaspard de la Nuit, édités par Tériade. La présentation des œuvres permet de montrer l’évolution du traitement du dessin et de la gravure dans l’œuvre de Gromaire. Les principales thématiques se dégageant du corpus d’œuvres présentes dans la collection sont les paysages, principalement ceux de Noyelles-sur-Sambre, ville natale de l’artiste, et les nus féminins. Cet accrochage, intitulé Regard(s) Marcel Gromaire (1892, Noyelles-sur-Sambre (Nord) - 1971, Paris) lance un cycle d’expositions temporaires permettant de voir les collections du musée départemental Matisse sous un jour nouveau et de découvrir ou redécouvrir des œuvres peu exposées, souvent en raison de leur sensibilité à la lumière. De Tel Aviv au « Plateau » Le Frac Île-de-France, le Plateau, situé dans le 19 e arrondissement, propose une exposition gratuite consacrée à l’artiste Elad Lassry qui, né en 1977 à Tel Aviv, vit et travaille à Los Angeles. C’est sa toute première exposition en France. Elad Lassry, 41 ans, travaille de façon multiple. Il aborde le thème des images par un biais aussi bien photographique que filmique et sculptural. L’homme s’intéresse à la fabrication et à la réception des images, en se réappropriant des visuels issus de la culture de masse  : publicité, mode, manuels scolaires, cinéma, publications scientifiques. Pour son exposition au sein du Frac, Fonds régional d’art contemporain, Île-de-France le Plateau, il présente une série de productions inédites, réalisées spécialement pour l’occasion. Il questionne l’esthétique pop des images contemporaines, interroge leur séduction en les imitant, les détournant, les parodiant. Le plaisir est manifeste. L’artiste reproduit certaines mises en scène vues et revues, avec une ironie féroce. C’est très coloré, acidulé, sucré. Et formidablement intelligent. Il explique  : « Je suis fasciné par l’évanouissement des histoires et la confusion qui en résulte quand il y a quelque chose de légèrement faux dans une photographie ». Pour bien débuter la rentrée et réfléchir sur le sens des images dans le monde contemporain. C’est à Paris jusqu’au 9 décembre 2018. Son travail autour des livres illustrés est traité un peu à part dans le parcours scénographique afin d’expliciter la collaboration entre Marcel Gromaire et l’éditeur d’art Tériade. Cet accrochage est enrichi d’œuvres de la galerie de la Présidence à Paris, du musée du dessin et de l’estampe originale de Gravelines, du musée des Beaux-Arts de Cambrai et de collectionneurs privés. Un parcours ponctué de 150 œuvres, peintures, dessins, sculptures de Gromaire, proposé en regard d’œuvres de Matisse, Giacometti, Herbin, Gris, Bazaine et Bonnefoi issues des collections permanentes du musée Matisse. Le parcours est enrichi des créations photographiques de Philip Bernard Sur les pas de Marcel Gromaire commandées en 1992 lors du Centenaire de Gromaire par sa commune natale de Noyelles-sur-Sambre. C’est au Cateau-Cambrésis jusqu’au 30 septembre 2018. 19 e arrondissement parisien, le Plateau présente la première exposition en France d’Elad Lassry. Ses photographies renvoient à la séduction formelle des images commerciales, à une esthétique et à une démarche structuraliste de la remise en scène, de la dissimulation et du recadrage. Il questionne le champ du réel dans un monde devenu « tout image » et met à jour ce qu’il nomme une « condition contemporaine » de la photographie, entité flexible, séduisante et déconnectée. Lion édition française - N°714//.73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 714 septembre 2018 Page 1Lion numéro 714 septembre 2018 Page 2-3Lion numéro 714 septembre 2018 Page 4-5Lion numéro 714 septembre 2018 Page 6-7Lion numéro 714 septembre 2018 Page 8-9Lion numéro 714 septembre 2018 Page 10-11Lion numéro 714 septembre 2018 Page 12-13Lion numéro 714 septembre 2018 Page 14-15Lion numéro 714 septembre 2018 Page 16-17Lion numéro 714 septembre 2018 Page 18-19Lion numéro 714 septembre 2018 Page 20-21Lion numéro 714 septembre 2018 Page 22-23Lion numéro 714 septembre 2018 Page 24-25Lion numéro 714 septembre 2018 Page 26-27Lion numéro 714 septembre 2018 Page 28-29Lion numéro 714 septembre 2018 Page 30-31Lion numéro 714 septembre 2018 Page 32-33Lion numéro 714 septembre 2018 Page 34-35Lion numéro 714 septembre 2018 Page 36-37Lion numéro 714 septembre 2018 Page 38-39Lion numéro 714 septembre 2018 Page 40-41Lion numéro 714 septembre 2018 Page 42-43Lion numéro 714 septembre 2018 Page 44-45Lion numéro 714 septembre 2018 Page 46-47Lion numéro 714 septembre 2018 Page 48-49Lion numéro 714 septembre 2018 Page 50-51Lion numéro 714 septembre 2018 Page 52-53Lion numéro 714 septembre 2018 Page 54-55Lion numéro 714 septembre 2018 Page 56-57Lion numéro 714 septembre 2018 Page 58-59Lion numéro 714 septembre 2018 Page 60-61Lion numéro 714 septembre 2018 Page 62-63Lion numéro 714 septembre 2018 Page 64-65Lion numéro 714 septembre 2018 Page 66-67Lion numéro 714 septembre 2018 Page 68-69Lion numéro 714 septembre 2018 Page 70-71Lion numéro 714 septembre 2018 Page 72-73Lion numéro 714 septembre 2018 Page 74-75Lion numéro 714 septembre 2018 Page 76-77Lion numéro 714 septembre 2018 Page 78-79Lion numéro 714 septembre 2018 Page 80-81Lion numéro 714 septembre 2018 Page 82-83Lion numéro 714 septembre 2018 Page 84-85Lion numéro 714 septembre 2018 Page 86-87Lion numéro 714 septembre 2018 Page 88-89Lion numéro 714 septembre 2018 Page 90-91Lion numéro 714 septembre 2018 Page 92-93Lion numéro 714 septembre 2018 Page 94-95Lion numéro 714 septembre 2018 Page 96-97Lion numéro 714 septembre 2018 Page 98-99Lion numéro 714 septembre 2018 Page 100