Lion n°714 septembre 2018
Lion n°714 septembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°714 de septembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : Gudrun Yngvadottir, présidente internationale 2018-2019.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Savoir - Histoire.50//Lion édition française - N°714 1914 - 1918 Un Journal de campagne et une correspondance La prise de conscience de l’horreur de cette guerre Il est le fils du comte Moïse de Camondo, éminent collectionneur d’art décoratif du XVIII e siècle, issu d’une famille de banquiers ayant quitté Constantinople pour s’installer à Paris en 1869. Moïse de Camondo y fait bâtir, à la veille de la Première Guerre mondiale, une demeure 63 rue de Monceau. À la suite de la mort de son fils, auquel il destinait son hôtel et ses collections, il décide, en 1924, de les léguer à l’État français à travers l’Union centrale des Arts décoratifs, aujourd’hui les Arts Décoratifs, afin d’en faire un musée portant le nom de ce fils trop tôt disparu et d’honorer sa mémoire. Ce livre relate ses trois années de guerre. Jour après jour, Nissim de Camondo écrit à ses proches pour leur raconter son combat. Conservées Les Arts Décoratifs, Paris par Antonin Moreau Pilote de l’aviation française, il est mort glorieusement en combat aérien le 5 septembre 1917. Il était âgé de 25 ans. Nissim de Camondo et la Grande Guerre, c’est un récit. À l’occasion de la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale, un ouvrage retrace des années passées au front à travers une correspondance et un journal de campagne. Le fonds d’archives du musée Nissim de Camondo permet de faire revivre le souvenir d’un jeune combattant, tout en apportant un témoignage sur la guerre telle qu’il l’a vécue. Nissim et Moïse de Camondo dans le jardin de l’hôtel, 1916.
D’abord cavalier au 3 e régiment de Hussards, Nissim se distingue par son courage et son enthousiasme. dans les archives du musée, les lettres qu’il envoie à son père et à sa sœur sont aussi révélatrices de sa personnalité. Courageux, patriote, il n’hésite pas à accomplir des missions de reconnaissance périlleuses, comme observateur dans l’aviation pendant la bataille de Verdun puis, plus tard, comme pilote. Ses excès de bravoure lui coûteront la vie. Sa correspondance, qui dévoile son affection pour les siens, trouve un complément dans son Journal de campagne scrupuleusement tenu. Ce dernier permet de le suivre du front belge à la Lorraine, en passant par Verdun, le Chemin des Dames et la bataille de la Somme. D’abord cavalier au 3 e régiment de hussards, Nissim se distingue par son courage et son enthousiasme. Il perçoit la guerre comme un jeu. Mais à l’engouement des débuts succède, en 1915, la prise de conscience de l’horreur de cette guerre. Affecté au 21 e régiment de dragons, il devient mitrailleur dans l’infanterie et combat de manière éprouvante durant de longs mois dans les tranchées. En proie au découragement et à l’impuissance devant l’horreur, il demande son détachement dans l’aviation. r Le lieutenant pilote aviateur Nissim de Camondo, 1917 (avec le soutien de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale et de la Galerie Kraemer). Lion édition française - N°714//.51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 714 septembre 2018 Page 1Lion numéro 714 septembre 2018 Page 2-3Lion numéro 714 septembre 2018 Page 4-5Lion numéro 714 septembre 2018 Page 6-7Lion numéro 714 septembre 2018 Page 8-9Lion numéro 714 septembre 2018 Page 10-11Lion numéro 714 septembre 2018 Page 12-13Lion numéro 714 septembre 2018 Page 14-15Lion numéro 714 septembre 2018 Page 16-17Lion numéro 714 septembre 2018 Page 18-19Lion numéro 714 septembre 2018 Page 20-21Lion numéro 714 septembre 2018 Page 22-23Lion numéro 714 septembre 2018 Page 24-25Lion numéro 714 septembre 2018 Page 26-27Lion numéro 714 septembre 2018 Page 28-29Lion numéro 714 septembre 2018 Page 30-31Lion numéro 714 septembre 2018 Page 32-33Lion numéro 714 septembre 2018 Page 34-35Lion numéro 714 septembre 2018 Page 36-37Lion numéro 714 septembre 2018 Page 38-39Lion numéro 714 septembre 2018 Page 40-41Lion numéro 714 septembre 2018 Page 42-43Lion numéro 714 septembre 2018 Page 44-45Lion numéro 714 septembre 2018 Page 46-47Lion numéro 714 septembre 2018 Page 48-49Lion numéro 714 septembre 2018 Page 50-51Lion numéro 714 septembre 2018 Page 52-53Lion numéro 714 septembre 2018 Page 54-55Lion numéro 714 septembre 2018 Page 56-57Lion numéro 714 septembre 2018 Page 58-59Lion numéro 714 septembre 2018 Page 60-61Lion numéro 714 septembre 2018 Page 62-63Lion numéro 714 septembre 2018 Page 64-65Lion numéro 714 septembre 2018 Page 66-67Lion numéro 714 septembre 2018 Page 68-69Lion numéro 714 septembre 2018 Page 70-71Lion numéro 714 septembre 2018 Page 72-73Lion numéro 714 septembre 2018 Page 74-75Lion numéro 714 septembre 2018 Page 76-77Lion numéro 714 septembre 2018 Page 78-79Lion numéro 714 septembre 2018 Page 80-81Lion numéro 714 septembre 2018 Page 82-83Lion numéro 714 septembre 2018 Page 84-85Lion numéro 714 septembre 2018 Page 86-87Lion numéro 714 septembre 2018 Page 88-89Lion numéro 714 septembre 2018 Page 90-91Lion numéro 714 septembre 2018 Page 92-93Lion numéro 714 septembre 2018 Page 94-95Lion numéro 714 septembre 2018 Page 96-97Lion numéro 714 septembre 2018 Page 98-99Lion numéro 714 septembre 2018 Page 100