Lion n°713 jui/aoû 2018
Lion n°713 jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°713 de jui/aoû 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 54

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : le conseil des gouverneurs 2018-2019.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Convention nationale.14//Lion édition française - N°713/i- Intervention de l’Oratrice officielle du Board Gudrun Yngvadottir Première vice-Présidente internationale Chers amis Lions de France, chers amis LEO de France, chers invités. Bonjour ! C’est avec grand honneur et plaisir que j’assiste ici aujourd’hui à la Convention de votre District multiple 103 France. Je vous remercie de m’y avoir invitée, ainsi que pour votre accueil et votre amitié. Les Lions de France me sont vraiment importants ; j’ai évidemment beaucoup de respect pour vous et beaucoup d’estime pour ce que vous réalisez au sein de vos communautés et, au-delà des frontières, pour ce que vous réalisez dans le monde. Je vous félicite pour le succès de vos accomplissements, vos activités nombreuses et impressionnantes. Vous êtes sans nul doute l’un des pays Lions leaders d’Europe et aussi l’un des pays les plus généreux au monde auprès de la Fondation internationale, la LCIF. Au sein de votre organisation vous comptez de grands dirigeants Lions, et c’est l’une des clefs de votre succès. J’ai eu l’occasion et l’immense satisfaction de servir aux côtés de beaucoup d’entre vous, notamment cette année avec le directeur international William Galligani, et l’année dernière avec le past-directeur international Pierre Châtel. Lorsque j’étais moi-même directeur international, j’ai servi avec le past-directeur international Claudette Cornet, et plein d’autres encore. Vous ne le savez peut-être pas, mais notre past-Président International, le docteur Jean Béhar, a eu une influence majeure sur ma vie de Lion. Il a vu en moi un certain potentiel. Il me lançait des défis, me déléguait des missions importantes et m’offrait beaucoup d’opportunités. J’y ai consenti et j’ai travaillé avec acharnement, développant par la même occasion de nouvelles compétences. Tout a démarré lors de la première conférence de l’Institut de Leadership (des Lions) en Europe, au printemps 1999, en Autriche. Jean Béhar était alors vice-Président et nous a honoré de sa présence, comme il l'a fait également pour la conférence suivante en l’automne 1999, en Turquie. Il s’est intéressé à moi comme animatrice de formation et, selon ses dires, a bien aimé ce qu’il m’a observé faire. Aussi il m’a invitée à intervenir pour la formation des gouverneurs élus à Hawaï en 2000, c’est là que ma carrière internationale d’animatrice de formation a vraiment commencé ; et c’est là où je me suis liée avec mon « frère jumeau dans le lionisme », Armand Nedjib. Après cela, il m’a proposé de nombreuses tâches. Parfois j’étais obligée de lui répondre  : « Non, je regrette, mais je ne peux pas ; j’ai d’autres plans ». Et il me disait  : « Change tes plans ! J’ai besoin de toi ». Et bien, je me suis alignée ! La formation des Leaders a été pour moi l’une des expériences les plus enrichissantes et, pour de telles opportunités, j’ai Jean Béhar à remercier. Tôt dans l’année 2008, Jean Béhar m’a appelée pour me dire qu’il avait besoin de Lions costauds dans la nouvelle structure LCIF suite à la campagne SightFirst2. Je lui ai dit que je ne pouvais pas le faire car je craignais de ne pas connaître suffisamment la LCIF et aussi que j’étais très occupée par d’autres activités. Il m’a dit  : « Tu n’as qu’à l’apprendre et il est toujours important d’entamer quelque chose de nouveau ». Et puis j’ai dit « OK, j’essayerai ». Ça, c’était le début de quelque chose d’extrêmement nouveau pour moi et, depuis, j’ai joué un rôle de Leader, mais non plus es qualités formatrice. C’est un bon exemple, je trouve, de notre capacité à identifier et à développer les leaders. Je crois sincèrement en l’impact que peut avoir le développement du leadership. Cela fait partie de moi, et c’est également une partie importante des Lions que vous êtes (car chaque Lion a la capacité d’être leader). N’oubliez pas que chaque membre compte. En attirant de nouveaux membres, et en s’assurant de la motivation et de l’engagement des membres actuels, c’est de loin la meilleure manière de bâtir le service le plus redoutable possible. En de nombreuses régions aussi, nous devons nous concentrer sur l’idée d’inviter davantage de femmes à se joindre à nous
pour nous aider à atteindre à notre plein potentiel. L’amitié est l’ingrédient clef des Lions. Les rapports amicaux que nous développons sont pour la vie et créent des liens qui font en sorte que notre service soit si fort. Assurons-nous que cela brille au travers des expériences de chacun dans son club. Adopter une approche narrative est une compétence puissante. Lorsque nous partagerons nos histoires des services qui ont changé des vies pour le meilleur, nos communautés comprendront qui nous sommes et ce que nous faisons. Utiliser les réseaux sociaux et le marketing peut nous aider à transmettre notre message et inciter d’autres personnes à se joindre à nous et faire une véritable différence. Notre devise est « We Serve » (en français « Nous Servons »). L’année prochaine mon fil conducteur sera « Beyond the Horizon » (en français « Au-delà de l’horizon »). Vous m’entendrez beaucoup parler de navigation à voile et du besoin de nous surpasser, pour prendre à bras le corps chaque nouveau défi qui se présentera devant nous. Je compte sur vous pour vous joindre à moi et porter notre Mouvement en amont – pour découvrir de nouveaux horizons – pour piloter notre navire vers le prochain siècle. Renforcez votre club en allant au-delà des barrières ! Ensemble, nous devons créer, planifier et exécuter des programmes qui attireront de nouveaux adhérents avec de nouvelles compétences et de nouvelles idées. Parce que nous sommes en France, pays de culture, j’ai eu l’idée d’inclure dans mon discours la notion d’art, qui relève, pour vous les Français, d’une certaine importance, n’est-ce pas ? Les peintres sont parmi les personnes les plus créatives. Tout le long de l’histoire des peuples, les peintres ont conçu de magnifiques tableaux que nous sommes nombreux à apprécier et même à admirer. Pour nous tous, chaque jour est comme un canevas vierge. Vous avez en vous toutes les couleurs, tous les pinceaux et autres matériels pour réaliser, pour de vrai, tout ce que vous avez imaginé. Quoi que vous créerez, ce sera VOTRE chef d’œuvre. Et si jamais il ne vous plaisait pas, vous saurez recommencer. Ensemble nous allons créer un chef de.,-e.of Lion édition française - N°713//.15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :