Lion n°712 juin 2018
Lion n°712 juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°712 de juin 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : la fondation Carter partage les clés du succès pour éliminer la cécité des rivières.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52  |  Aller à la page   OK
52
Vie culturelle - Cinéma.52//Lion édition française - N°712 Deadpool Un héros pas comme les autres Deadpool est déterminé à affronter Cable, super-soldat lourdement armé venu du futur, pour l’empêcher de tuer un adolescent dont les explosions de colère peuvent avoir de graves conséquences. N’écoutant que son courage et son entêtement, Deadpool va réunir d’autres super-combattants aux pouvoirs pas toujours très utiles. Le générique, parodie brillante des ouvertures de James Bond, insulte avec humour toute l’équipe du film, après une ouverture tragique gentiment moquée. Ryan Reynolds retrouve sa panoplie de mercenaire partagé entre son manque de respect pour la vie des « méchants » et un bon fond. Dénué de filtre pour atténuer ce qu’il pense, il se montre vulgaire, insultant mais pourtant a le sens du sacrifice. Le ton décalé permet de poser un discours sur l’univers balisé des super-héros, Deadpool faisant souvent des clins d’œil aux carrières des acteurs du film. Josh Brolin apporte la même nuance à Cable qu’à Thanos qu’il incarnait dans le dernier Avengers, deux personnages unis dans leur croyance intégriste d’agir pour le bien de tous. Cette suite ne surprend pas autant que le premier volet mais reste sacrément rafraîchissante, grâce à un humour toujours aussi piquant. a



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :