Lion n°711 mai 2018
Lion n°711 mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°711 de mai 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : destination Las Vegas !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Savoir - Santé Manger et dormir ! par Roland Mehl Des objets connectés Dans un domaine voisin, plusieurs aides hightech viennent de sortir afin d’agir sur la qualité du sommeil  : Smartslim, bandeau connecté muni de deux capteurs qui détectent les périodes de sommeil profond en déclenchant un bruit blanc pour renforcer le sommeil, Homni, lampe de chevet intelligente qui diffuse une lumière rouge-orangée pour aider à l’endormissement et une lumière bleue pour faciliter le réveil,.32//Lion édition française - N°711 Hypnos, un masque qui, grâce à ses stimuli visuels vibratoires et sa connexion Bluetooth, propose, les yeux fermés, d’appréhender progressivement un état d’hypnose pour atteindre un objectif de sommeil. Cependant que le Circ (Centre de recherche international sur le cancer) a classé les boissons très chaudes comme cancérigènes probables. Montrant que les boissons les plus consommées  : café, thé ou maté, seraient nocives à long terme au-delà d’une certaine température, fixée à 65°. (2) Enfin, une étude de l’Eren (Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle) a Dans le cadre de la Journée du sommeil qui s’est tenue récemment, un rappel des solutions de prises en charge du sommeil ont été détaillées. Si chaque personne a un cycle de sommeil et une horloge biologique qui lui sont propres, des causes communes existent  : l’utilisation avant de dormir d’objets connectés (ordinateur, smartphone) qui désorganisent le processus de fabrication de mélatonine, l’exposition à la lumière (télévision) qui augmente le niveau d’activité et de réveil, le stress, l’anxiété, les horaires décalés, le bruit et la pollution sonore. Mais aussi l’alimentation qui joue un rôle important. Contrairement à l’adage «qui dort dîne», il n’est pas recommandé de se coucher à jeun. Pour autant, il faut faire attention au contenu de l’assiette, car celui-ci influe sur l’endormissement au niveau cérébral. Le mieux est de prendre un repas léger mais consistant et équilibré, deux heures au moins avant le coucher. En privilégiant les aliments riches en amidon (pâtes, riz) qui favorisent la production de sérotonine, neuromédiateur aux propriétés sédatives. Et en évitant les excitants (café, thé) à remplacer par une tisane (verveine, tilleul, passiflore, camomille) qui contribue à la détente. (1) a a établi un lien entre les aliments ultra-transformés et le cancer en montrant qu’une augmentation de 10% de la part de ce type d’aliments est associée à une hausse de 12% du risque global de cancer. Ces aliments ultra-transformés comprennent tout produit transformé avec tout conservateur autre que sel, préparé avec divers procédés industriels, ainsi que les aliments augmentés d’une myriade de colorants, édulcorants, émulsifiants ou autres additifs alimentaires. En même temps, le Haut Conseil de la Santé publique recommande de privilégier l’utilisation de produits bruts et de réduire la consommation d’aliments transformés et salés. (3)
Les cinq diabètes Une équipe d’endocrinologues de l’université de Lund en Suède, propose de classer le diabète en cinq groupes plus détaillés que la classique répartition en «diabète de types 1 et 2». Tous les diabètes ne se ressemblent pas en effet, tant par leur présentation que par leur progression. Les chercheurs ont donc choisi six paramètres-clefs pour cette nouvelle classification  : l’âge, l’indice de masse corporelle, l’insulino-résistance, la fonction des cellules bêta productrices d’insuline, l’HbA1c, (hémoglobine glyquée  : part de l’hémoglobine captant le sucre dans le sang) ainsi que le taux d’anticorps GAD (présents chez 90% des diabétiques). L’étude répertorie ainsi 5 sous-types de diabète. (1) QUOT. PHARM.  : 2018, 3414, 10 (2) PHARM.FR.  : 2018, 1298, 26 (3) BMJ  : 2018, 15 (4) QUOT. MED  : 2018, 9645, 6 le groupe 1, sévère, caractérisé par la survenue de la maladie à un âge jeune, avec un mauvais contrôle métabolique et une production allégée d’insuline, le groupe 2 qui inclut les patients ayant une sécrétion d’insuline diminuée, une insulinorésistance modérée, groupe présentant l’incidence la plus élevée de rétinopathie, le groupe 3 caractérisé par une obésité et une forte insulinorésistance, groupe présentant l’incidence la plus élevée de complications rénales, le groupe 4 qui inclut les patients obèses à un âge relativement jeune, le groupe 5, le plus nombreux, concerne les sujets les plus âgés. (4) Combien ? 17 millions Nombre de Français souffrant d’acouphènes avec 8% de la population concernée par l’hypoacousie. 1, 46 milliard Quantité de burgers vendus en France en 2017. Plus que les sandwichs (1,22 milliard). 20 millions Bas de compression médicale vendus ces derniers douze mois, pour les 20 millions de Français souffrant des jambes. 8 885 Chiffre des suicides pour l’année écoulée, soit 25 par jour. 3 362 574 Nombre de boîtes de préservatifs vendus en 2017. Pour un montant de 18 085 090 euros. Lion édition française - N°711//.33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :