Lion n°710 avril 2018
Lion n°710 avril 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°710 de avril 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : le président international en visite à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
Vie culturelle - Livres Prix Goncourt pour Les Flamboyants (Seuil 1976), Grand prix de littérature Paul Morand de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre (2012), Patrick Grainville, tout récemment élu à l'Académie française, a déjà manifesté son intérêt pour la peinture dans trois romans dont Bison (Seuil 2014). Ce nouveau gros roman se présente comme un tryptique dont un volet évoque la vie et l’œuvre des peintres normands (autour d’Étretat)  : Boudin, Manet, Monet, Courbet entre 1868 et 1927, la vie sentimentale du narrateur, et l’histoire.84//Lion édition française - N°710 Livres Patrick. G rainvi I Falaise des fous Patrick Grainville - Seuil française et européenne de la même période. Mathilde, Anna, Aline, les amours passionnées d’un homme jeune au retour de la guerre en Kabylie. Son amitié avec les peintres, dont les œuvres sont décrites avec un lyrisme rutilant. Une écriture impressionniste avec des couleurs fauves. Un demi-siècle d’histoire de la Guerre de 70 à celle de 14-18, en passant par l’affaire Dreyfus, avec quelques brillantes pages d’anthologie comme l’incendie du Bazar de la Charité, les funérailles de Victor Hugo, la traversée de l’Atlantique par Lindbergh, l’exposition des Nymphéas par Pierre Schavey et le jardin de Giverny. Un passionnant roman d’histoire de la peinture, de l’Impressionnisme, de la société, de la politique, fin de siècle-début de siècle. Abandonnant son style foisonnant, parfois délirant et baroque, Grainville adopte une écriture superbement maîtrisée qui donne à son récit sa force de conviction. À soixante-dix ans, Patrick Grainville nous offre un livre d’une percutante puissance, d’une rare richesse et d’une étonnante grandeur. Un sommet de son œuvre.
lit Fan Vie de David Hockney Catherine Cusset Gallimard Catherine Cusset prévient dans son prologue qu’il s’agit bien d’un roman, que tous les faits sont vrais mais qu’elle a inventé les sentiments, les pensées et les dialogues. Elle y retrace les étapes de la vie de David Hockney, né en 1937 dans le Nord de l’Angleterre. On suit parallèlement sa vie intime marquée par des aventures et amours homosexuelles et sa carrière de peintre de renommée mondiale. Une vie partagée entre l’Angleterre et Los Angeles. Opposé à l’abstraction, Hokney se rattache au pop’art et à l’hyperréalisme. Il fut portraitiste, peintre de la nature et célèbre pour ses représentations de piscines luxueuses. Catherine Cusset rappelle également la variété des techniques utilisées  : acrylique aux tons acides, aquarelle, fusain, photo, polaroïds, iPad. Chercheur, innovateur il a également modifié les rapports du spectateur et de la toile, pratiqué une inversion de la perspective et construit de très grandes toiles par la juxtaposition d’une soixantaine de petits formats. Catherine Cusset associe son grand talent de romancière à celui de biographe pour composer un récit qui possède l’attrait passionnant d’une fiction à l’intérêt d’une biographie. Elle parvient également à tisser un magnifique récit en mêlant avec virtuosité la trame de la vie privée et celle de la vie artistique d’un des plus originaux et des plus grands peintres de notre époque. Exemplaire réussite. L Mei Dus }ours dune stupeliante clarté Des jours d’une stupéfiante clarté Aharon Appelfeld L’Olivier Aharon Appelfeld, écrivain israélien décédé le 4 Janvier dernier est l’auteur d’une quarantaine de livres dont Histoire d’une vie (L’Olivier - Prix Médicis étranger 2004). Théo, juif autrichien, vingt ans, quitte le camp où il a été déporté lorsque les gardiens l’abandonnent à l’approche des troupes russes. Il part pour retrouver son village. Une épuisante marche au cours de laquelle il rencontre d’autres détenus, des collabos tabassés, des groupes de volontaires humanitaires. Certains jetant une passerelle avec sa jeunesse, comme une jeune femme qui a bien connu son père et en fait un portrait inattendu. Un parcours initiatique habité par ses souvenirs de jeunesse, entre une mère d’une grande beauté, fantasque, qui lui fait partager sa passion des monastères et de la musique de Bach, et un père libraire, plus distant, qui se ruine pour satisfaire les lubies de son épouse. Une humanité marquée par la violence de l’univers concentrationnaire qui réagit de manières diverses par la violence, la compassion ou l’humanitarisme. Portrait d’un homme jeune, ayant perdu ses repères, à la recherche de son passé, éprouvé par son présent et soutenu par l’espoir d’un futur lumineux. La très belle et émouvante histoire d’une marche vers l’espoir et la résilience. Avec le corps qu’elle a… Christine Orban Albin Michel Gwendoline, la narratrice, a vingt ans lorsqu’elle apprend qu’un éditeur va publier son premier roman. Elle vit avec sa mère, veuve, remariée avec un prototype de la réussite, ancien ministre, écrivain, financier prospère. Au cours d’une soirée dans sa propriété de vacances celui qu’elle appelle BP enjambe Gwendoline allongée sur la crique en disant "Avec le corps qu’elle a ça va être facile pour elle". BP est un gagnant dominateur exerçant son emprise sur son entourage. Marquée par son jugement, Gwendoline va se sentir réduite à l’état de jolie fille ne devant sa réussite qu’à son physique. Elle abandonne l’écriture et pose pour des photos publicitaires de cosmétiques, accepte de jouer un rôle de pure beauté muette dans une soirée mondaine où elle remplace sa mère malade et se donne à un magnat de la finance italienne. Les mots peuvent blesser durablement jusqu’au jour où, dix ans plus tard, mariée, en évoquant son passé avec son mari elle se libère par la parole exorcisante. Elle commence à écrire son deuxième roman, celui que l’on vient de lire et qui commence par cette phrase "Avec le corps qu’elle a..." Un très beau roman qui se déroule comme une confession, une introspection psychologique, l’auto-analyse d’une jeune femme fragile, soumise à l’autorité malfaisante et la jalousie d’un despote inconscient. Un récit d’une grande finesse et justesse de ton malgré les difficultés inhérentes au sujet luimême et à la personnalité de la narratrice. Christine Orban le fait avec virtuosité, sobriété, pureté et un grand bonheur d’écriture. Lion édition française - N°710//.85



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 710 avril 2018 Page 1Lion numéro 710 avril 2018 Page 2-3Lion numéro 710 avril 2018 Page 4-5Lion numéro 710 avril 2018 Page 6-7Lion numéro 710 avril 2018 Page 8-9Lion numéro 710 avril 2018 Page 10-11Lion numéro 710 avril 2018 Page 12-13Lion numéro 710 avril 2018 Page 14-15Lion numéro 710 avril 2018 Page 16-17Lion numéro 710 avril 2018 Page 18-19Lion numéro 710 avril 2018 Page 20-21Lion numéro 710 avril 2018 Page 22-23Lion numéro 710 avril 2018 Page 24-25Lion numéro 710 avril 2018 Page 26-27Lion numéro 710 avril 2018 Page 28-29Lion numéro 710 avril 2018 Page 30-31Lion numéro 710 avril 2018 Page 32-33Lion numéro 710 avril 2018 Page 34-35Lion numéro 710 avril 2018 Page 36-37Lion numéro 710 avril 2018 Page 38-39Lion numéro 710 avril 2018 Page 40-41Lion numéro 710 avril 2018 Page 42-43Lion numéro 710 avril 2018 Page 44-45Lion numéro 710 avril 2018 Page 46-47Lion numéro 710 avril 2018 Page 48-49Lion numéro 710 avril 2018 Page 50-51Lion numéro 710 avril 2018 Page 52-53Lion numéro 710 avril 2018 Page 54-55Lion numéro 710 avril 2018 Page 56-57Lion numéro 710 avril 2018 Page 58-59Lion numéro 710 avril 2018 Page 60-61Lion numéro 710 avril 2018 Page 62-63Lion numéro 710 avril 2018 Page 64-65Lion numéro 710 avril 2018 Page 66-67Lion numéro 710 avril 2018 Page 68-69Lion numéro 710 avril 2018 Page 70-71Lion numéro 710 avril 2018 Page 72-73Lion numéro 710 avril 2018 Page 74-75Lion numéro 710 avril 2018 Page 76-77Lion numéro 710 avril 2018 Page 78-79Lion numéro 710 avril 2018 Page 80-81Lion numéro 710 avril 2018 Page 82-83Lion numéro 710 avril 2018 Page 84-85Lion numéro 710 avril 2018 Page 86-87Lion numéro 710 avril 2018 Page 88-89Lion numéro 710 avril 2018 Page 90-91Lion numéro 710 avril 2018 Page 92-93Lion numéro 710 avril 2018 Page 94-95Lion numéro 710 avril 2018 Page 96-97Lion numéro 710 avril 2018 Page 98-99Lion numéro 710 avril 2018 Page 100