Lion n°710 avril 2018
Lion n°710 avril 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°710 de avril 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : le président international en visite à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
GRAND ANGLE.56//Lion édition française - N°710 noramas. C’est le plus ancien (1799). Sa décoration de vieilles enseignes et de luminaires d’époque en fait l’un des plus jolis. Son propriétaire fit bâtir à l’entrée principale deux grands panoramas, d’où son nom. (On nomme panorama une rotonde avec éclairage ornée d’une fresque peinte en trompe-l’œil). Saveur douce du Paris d’autrefois… Entrez maintenant dans la galerie Vivienne, le passage peut-être le plus luxueux. Au sol, d’admirables mosaïques aux motifs colorés. On lève les yeux pour s’émerveiller de la belle verrière lumineuse. Les commerces sont nombreux  : magasins de prêtà-porter, salons de thé, boutiques de gourmandises, caves à vins, épiceries, librairies anciennes. Le chic contemporain dans un cadre d’antan. Nous n’oublions pas les multiples autres passages, passage Brady, passage des Princes, galerie Véro-Dodat, passage Choiseul, d’autres encore, tous différents. Mais d'autres sites vous attendent. Pourquoi ne pas sillonner la capitale à la recherche de ses rues les plus insolites ? Voyez la rue des Thermopyles, en plein 14 e arrondissement. Cette courte voie pavée, merveilleux havre de paix, respire la campagne. Elle est bordée de petites maisons de trois étages au plus. Les façades sont envahies par des fleurs, et les glycines forment des arches tout du long. Visitez ce site bucolique, c’est un enchantement. On entre dans la rue des Vignoles par le boulevard de Charonne pour s'y perdre dans le labyrinthe de ses multiples impasses. Elles datent du XIX e siècle. À les arpenter, on a l'impression d'avoir quitté Paris pour un minuscule village champêtre. Ne ratez pas les fleurs de l’impasse Poule - 6 m de long, 2 m de large. Au bout de la rue, faites le marché place de la Réunion. Connaissez-vous la rue Crémieux, dans le 12e, près de la gare de Lyon ? Avec son air de Notting Hill et ses façades joyeuses et colorées, elle a de quoi ravir. Toutefois, attention, elle est moins secrète qu’autrefois, il y a souvent affluence et il peut être difficile d’y faire des photos. Bien d’autres voies méritent votre visite. Au hasard, citons, la rue du Chat qui Pêche, dans le 5e, la rue et le quartier de la Mouzaia, dans le 19e, le passage de l’Homme, dans le 11e, la Villa Daviel, dans le 13e, la cité des Fleurs, dans le 17e, la cité Durmar, dans le 11e, et d’autres encore. À vous d’organiser l’itinéraire pour une journée inattendue dans un Paris à la campagne. La galerie Vivienne et ses mosaïques aux motifs colorés
a La ville n'en a pas fini avec ses secrets. Connaissez-vous la Butte aux Cailles (13 e) ? Ce quartier-village est composé de petites rues pavées légèrement pentues, bordées de maisons avec cours intérieures ou jardins, la plupart verts et fleuris aux beaux jours. C’est un lieu de création privilégié, de nombreux artistes y résident. Éric Orsenna y possède une maison. Des œuvres murales ornent plusieurs façades. Le quartier est calme le jour. Le soir, les nombreux bars et restaurants apportent de l’animation. Il fait bon déambuler sur la butte, n’importe quand dans l’année. Tout proche, le quartier de la Maison Blanche, à proximité du quartier chinois. Cet endroit se démarque par ses maisons aux façades colorées. Murs, émaux, colombages, décorations, chacune a sa particularité et certaines sont élégamment fleuries. Le site est paisible, et malgré des rues assez larges, la circulation se révèle modérée. On y trouve le square des Peupliers, derrière la rue Tolbiac. Cette voie privée a été créée en 1926 sur l’ancien lit de la Bièvre. Dans cette impasse dissimulée derrière les immeubles adjacents, la végétation prolifère. Les maisons individuelles possèdent un jardinet protégé par des grilles en fer forgé. Glycines, lilas, lierres, jasmins, roses foisonnent. La visite ne prenant que quelques dizaines de minutes, n’hésitez pas à la prolonger par la cité Florale, toute proche. Ce charmant hameau hors du temps forme une zone triangulaire constituée de pavillons aux jardins fleuris, accessibles via de petites rues pavées portant des noms de fleurs. Ne ratez pas la petite Alsace, ni la petite Russie, tout proches. La cité Fleurie, à ne pas confondre avec la cité des Fleurs ni avec la cité Florale, a été construite en 1878 avec les matériaux d’un pavillon de l’Exposition universelle de 1878. C’est un lieu bordé de vingt-neuf résidences et ateliers d’artistes, une zone champêtre. Y flâner dans le plus grand calme est un régal. Çà et là, des chats, des oiseaux, le tout dans une verdure dissimulant des statues, des œuvres et des salons de jardin. Le quartier d'Alésia (14 e) abrite plusieurs "Villas" ou "Cités", dont certaines ont été habitées par des artistes célèbres, tels Matisse ou Patrick Dewaere. Ses petites rues parfois pavées, interdites à la circulation, sont bordées de maisons avec cour et jardin, aux façades souvent étonnantes. Portes colorées, portails ornementés, créations d’architectes font des balades dans ce quartier des moments riches en surprises et découvertes. Du Parc Montsouris (14 e) , oublions le lac et les pelouses, surpeuplés aux beaux jours. Intéressons-nous plutôt à ses abords qui recèlent des petites rues aux maisons magnifiques, dans les styles Art Nouveau ou Art Déco, dont certaines furent conçues par des architectes célèbres, comme Le Corbusier ou Gilles Buisson. Le quartier de La Campagne à Paris (20 e) se trouve près de la porte de Bagnolet. Il se compose de rues surélevées, isolées des bruits de la ville. Peu de voitures, escaliers, ruelles, pavillons avec jardin, lierre, façades singulières, colombages, balcons, telles sont les caractéristiques de l’endroit. Bien qu'assez cossu, l'ensemble reste simple. Amis, on ne saurait négliger le Paris traditionnel. Il comporte certaines des plus admirables réalisations au monde. Mais pour vivre une expérience originale, mieux vaut les abandonner aux touristes, et découvrir les mille richesses cachées du Paris mystérieux. En somme, oublier la grande Histoire au profit de la petite, comme si, l’espace d’un instant, on replaçait le cœur devant l’esprit. a Île-de-France insolite La cité Florale, un charmant hameau hors du temps Lion édition française - N°710//.57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 710 avril 2018 Page 1Lion numéro 710 avril 2018 Page 2-3Lion numéro 710 avril 2018 Page 4-5Lion numéro 710 avril 2018 Page 6-7Lion numéro 710 avril 2018 Page 8-9Lion numéro 710 avril 2018 Page 10-11Lion numéro 710 avril 2018 Page 12-13Lion numéro 710 avril 2018 Page 14-15Lion numéro 710 avril 2018 Page 16-17Lion numéro 710 avril 2018 Page 18-19Lion numéro 710 avril 2018 Page 20-21Lion numéro 710 avril 2018 Page 22-23Lion numéro 710 avril 2018 Page 24-25Lion numéro 710 avril 2018 Page 26-27Lion numéro 710 avril 2018 Page 28-29Lion numéro 710 avril 2018 Page 30-31Lion numéro 710 avril 2018 Page 32-33Lion numéro 710 avril 2018 Page 34-35Lion numéro 710 avril 2018 Page 36-37Lion numéro 710 avril 2018 Page 38-39Lion numéro 710 avril 2018 Page 40-41Lion numéro 710 avril 2018 Page 42-43Lion numéro 710 avril 2018 Page 44-45Lion numéro 710 avril 2018 Page 46-47Lion numéro 710 avril 2018 Page 48-49Lion numéro 710 avril 2018 Page 50-51Lion numéro 710 avril 2018 Page 52-53Lion numéro 710 avril 2018 Page 54-55Lion numéro 710 avril 2018 Page 56-57Lion numéro 710 avril 2018 Page 58-59Lion numéro 710 avril 2018 Page 60-61Lion numéro 710 avril 2018 Page 62-63Lion numéro 710 avril 2018 Page 64-65Lion numéro 710 avril 2018 Page 66-67Lion numéro 710 avril 2018 Page 68-69Lion numéro 710 avril 2018 Page 70-71Lion numéro 710 avril 2018 Page 72-73Lion numéro 710 avril 2018 Page 74-75Lion numéro 710 avril 2018 Page 76-77Lion numéro 710 avril 2018 Page 78-79Lion numéro 710 avril 2018 Page 80-81Lion numéro 710 avril 2018 Page 82-83Lion numéro 710 avril 2018 Page 84-85Lion numéro 710 avril 2018 Page 86-87Lion numéro 710 avril 2018 Page 88-89Lion numéro 710 avril 2018 Page 90-91Lion numéro 710 avril 2018 Page 92-93Lion numéro 710 avril 2018 Page 94-95Lion numéro 710 avril 2018 Page 96-97Lion numéro 710 avril 2018 Page 98-99Lion numéro 710 avril 2018 Page 100