Lion n°709 mars 2018
Lion n°709 mars 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°709 de mars 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : contribuons, 50 ans d'actions solidaires grâce à vos dons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Actions des clubs l'en ant bleu Le mag Lions - Quels sont les domaines d’action de l’Enfant Bleu ? Nathalie - le champ d’action de l'Enfant Bleu Toulouse est l’enfance maltraitée. Pour être plus précise, l’enfant maltraité est celui qui est victime de violences physiques, mentales ou sexuelles, de négligences lourdes ayant des conséquences graves sur son développement physique et psychologique. L'Enfant Bleu Toulouse intervient sur plusieurs plans  : la prévention et l’accompagnement psychologique et juridique des victimes. Comment et à qui s’adresse la Prévention ? Les actions de prévention sont réalisées au sein d’établissements scolaires qui nous sollicitent, de la maternelle à post-bac. Elles ont deux objectifs  : faire connaître aux enfants les dangers possibles et leur donner les moyens de se protéger. Avant chaque action, l’équipe de prévention toujours constituée d’un(e) psychologue et d’un(e) juriste, organise une réunion avec les parents et les enseignants, dans le but de les sensibiliser et de les acquérir à la justesse de notre intervention. Il faut noter que nous sommes l’une des rares associations qui proposent un programme spécifique pour les tous petits, programme élaboré par des psychologues de l’Association. Agréé "organisme de formation", l'Enfant Les L ions de Toulouse défenseurs de l'enfance maltraitée, en partenariat avec l'association l'Enfant bleu Entretien avec Nathalie Willig, présidente de l’Enfant Bleu Toulouse (LC Toulouse Donjon) et Monique Bordier, présidente fondatrice de l’Enfant Bleu Toulouse (LC Toulouse Donjon et Administration district Sud)..22//Lion édition française - N°709 Toulouse (Sud) Bleu Toulouse organise, à leurs demandes, des sessions de formation pour des associations qui interviennent auprès d’enfants ou pour des collectivités locales. Le but est de les sensibiliser à la problématique de la maltraitance chez l’enfant, à ses séquelles et ses conséquences, de leur indiquer les règles de vigilance nécessaire, comment "accueillir" la parole d’un enfant et comment signaler les cas présumés de maltraitance … Et pour s’adapter aux évolutions de la société, l'Enfant Bleu Toulouse propose des conférences-débats sur le harcèlement cyber et scolaire. Et pour ce qui concerne l’aide aux victimes ? L’Enfant Bleu Toulouse a pour objectif d’apporter une aide immédiate à la victime (enfant ou adulte ayant été maltraité dans son enfance), de l’aider à vivre avec ses blessures et trouver ainsi un mieux-être. Un enfant victime de maltraitance peut apprendre à vivre avec les blessures de son passé. Pour ce faire, à l’Enfant Bleu Toulouse, nous privilégions une approche pluridisciplinaire, adaptée à chaque cas, pour une prise en charge globale de la petite victime et ce, sur le plan juridique et psychologique. L'intervention de l'Enfant Bleu Toulouse s’articule autour de 4 axes  : le traitement des informations, l’accompagnement psychologique, Propos recueillis par le magazine Lions l’orientation et le suivi juridique et enfin, la défense des droits de l’enfant, notamment la reconnaissance de sa parole. Vous devez donc disposer d'une équipe compétente. Comment est-elle composée ? Administrateurs (au nombre de 15) et membres du Bureau sont tous bénévoles. La majorité d’entre eux sont membres du Lions Clubs et plus particulièrement de Toulouse Donjon. Pour assurer l’approche pluridisciplinaire des dossiers, nous avons recruté à temps partiel, une psychologue et 2 juristes. L’équipe d’écoutants bénévoles, et les professionnels, psychologue et juristes, se retrouvent une fois par mois pour une réunion technique au cours de laquelle chaque dossier en cours est étudié ou réétudié avec les éléments nouveaux survenus dans le mois. L'objectif étant de prendre, de manière collégiale, les décisions nécessaires concernant l'évolution du dossier au niveau juridique le cas échéant, voire de la situation de la petite victime. Il est à noter que le secret professionnel relatif à la prise en charge de cette petite victime en thérapie par la psychologue, est totalement préservé. Nous sommes également en relation régulière avec la cellule "Enfance en danger" du Conseil Départemental qui a en charge la mise en place et le suivi social de la situation de l’enfant que nous pouvons leur "signaler".
Comment se déclenche l’action ? Chaque jour, du lundi au vendredi, l’équipe des écoutants prend en charge les appels signalant des cas de maltraitance. Elle aide l’appelant à structurer l’histoire afin de créer un dossier et d’établir un premier constat. Elle informe et oriente l’appelant vers les différentes structures de l’Association (psychologue, juriste…). Les équipes d’écoutants sont constituées de binômes, généralement étudiants en psychologie et en droit. Ce sont de jeunes diplômés ou des étudiants en fin de cursus qui se relayent pour répondre au téléphone dans les locaux de l’association. Ils sont bénévoles. En quoi l’Enfant Bleu est-il un maillon important pour la lutte contre la maltraitance ? Il est plus facile pour les victimes de s’adresser à une association qu’à une organisation institutionnelle. L’Enfant Bleu Toulouse leur offre un espace de parole, une écoute et une aide dans la démarche à entreprendre. Autre avantage, nous assurons à l’appelant l’anonymat de son appel. C’est l’Enfant Bleu Toulouse qui fournira les "informations à caractère préoccupant" à la cellule "Enfance en danger" du Conseil Départemental. Les chiffres sont éloquents. En 2016, l’activité "Écoute et accompagnement" a été en progression importante  : 122 dossiers ont été ouverts et 6 anciens dossiers repris, contre 98 en 2015. Le soutien psychologique et juridique a engendré plus de 610 entretiens et 30 accompagnements. Le mag Lions - Quel soutien apportent les clubs Lions à l’Enfant Bleu et en quoi peuvent-ils aider ? Monique Bordier - Historiquement l’association l’Enfant Bleu Toulouse a été créée par la volonté de quelques Lions. À la suite de la présentation de l’Enfant Bleu Paris en 1998, comme postulant à l’Œuvre Nationale par le club Lions Paris Tour Eiffel, je me suis engagée avec le soutien des amies de mon club de Toulouse Donjon, dans la création d’un Enfant Bleu sur Toulouse. Avec l’aide du Conseil Départemental (Conseil Général à l’époque) auprès de qui j’avais présenté ce projet et le soutien de mon club, la première équipe s’est constituée et a pu s’installer dans des locaux mis à disposition par la mairie de Toulouse. Elle était composée d’une psychologue que j’avais pu recruter, de 2 écoutants bénévoles, de 2 amies avocates et moi-même faisant office de juriste bénévole. Des bases de fonctionnement ont d’emblée été posées. Depuis l’Association a développé et élargi son activité, toujours soutenue par quelques clubs Lions, fidèles parmi les fidèles, à la cause de nos "Enfants Bleus" de Toulouse. Plusieurs Lions et particulièrement de mon club de Toulouse Donjon (en majorité) se sont également investis en tant qu’Administrateurs et dans le Bureau. Je tiens à remercier le soutien indéfectible depuis plus de 17 ans, des Lions des clubs de Toulouse et de Cazères particulièrement. Sans eux l’Enfant Bleu Toulouse n’aurait pu et ne pourrait pas, encore aujourd’hui, poursuivre son activité. Le financement public s’amenuise d’année en année alors que la demande est de plus en plus importante. L’Enfant Bleu Toulouse doit pour mieux répondre aux évolutions sociétales, élargir son activité, notamment en prenant plus en compte le cyber harcèlement, refondre et diversifier ses outils de communication, élargir les temps d’intervention auprès des enfants, de la psychologue et de la juriste. Aujourd’hui nous n’en avons pas les moyens financiers …. La société de demain se construit avec les enfants d’aujourd’hui. Les enfants traumatisés deviendront les adultes de demain. Les enfants ayant subi des maltraitances ne deviendront pas forcément des agresseurs. Mais la quasi-totalité des agresseurs ont eux-mêmes subi des maltraitances et c’est cela qu’il faut prendre en compte. Il faut casser cette chaîne et l’Enfant Bleu Toulouse y contribue. Alors l’Enfant Bleu Toulouse compte sur les Lions du district 103 Sud pour l’aider dans sa lutte contre la maltraitance. C’est l’appel que nous lançons par ce reportage réalisé par le magazine Lions que nous remercions très sincèrement. a Les causes de la maltraitance 26 Abus sexuel Malt. physique Pédophilie Inceste L'âge des victimes 15 Jusque 3 ans 3/6 ans 7/10 ans Mal. psycho Conflit fam. Négligences lourdes Les origines des appels 9 8 29 1J Extérieur Famille Mère 16 31 10 30 16 12 8 15 46 38 40 11/13 ans 13/18 ans 13 Père Victime Lion édition française - N°709//.23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :