Lion n°708 février 2018
Lion n°708 février 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°708 de février 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : environnement et écologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Vie culturelle - Musique La sélection CD par Claude Lamarque CH P IN NOC1U 4 FIL SAY 11% Chopin  : Nocturnes op. 9 nos 1-3, op. 15 nos 1-3, op. 27 no 2, op. 32 no 1, op. 37 no 1, op. 48 nos 1-2, op. 55 no 1 et trois op. posth. Fazil Say, l’immense pianiste turc, nous offre régulièrement depuis des années des interprétations tout à fait remarquables avec souvent des partis pris qui ne font pas l’unanimité. Dans ce nouveau CD consacré aux Nocturnes de Chopin, le soliste affirme sa liberté en regard de certaines partitions  : "J’ai une idée précise de.44//Lion édition française - N°708 Fazil Say, piano 1 CD Warner Classics la manière de jouer Chopin". Nous pouvons nous en rendre compte tout au long de ce magnifique CD. Tous les détails des partitions sont décortiqués à un point inimaginable, sans pour autant verser dans le maniéré. Personnellement, j’aime beaucoup cette vision qui sort des sentiers battus et nous fait découvrir un Chopin bien différent de ce que nous avons l’habitude d’entendre. Cela ne peut pas être sans évoquer le prodigieux enregistrement des Sonates de Mozart, plein de liberté et de fraîcheur. Un grand CD, mais qui peut ne pas plaire à tout le monde ! 5 Lions
The Händel Album Philippe Jaroussky, contre-ténor et direction (Ensemble Artaserse) - 1 CD Erato Par quoi commencer ? Ces 72 minutes de musique sont une pure merveille ! C’est à ma connaissance la première fois que Philippe Jaroussky aborde Haendel au disque, et c’est déjà une réussite exceptionnelle. Notre contre-ténor a choisi ici des extraits d’opéras peu connus et l’on reste littéralement subjugué par, d’un côté, l’écriture du compositeur et, de l’autre, la prodigieuse intelligence de l’interprétation qui nous replonge dans le milieu des castrats de l’époque, ce qui n’est pas une mince affaire. En ce qui me concerne, il s’agit tout simplement de l’un des plus beaux récitals vocaux jamais écoutés, raison pour laquelle vous me voyez dithyrambique pour ce CD. Haendel écrivit trente-cinq opéras pour la scène londonienne de 1711 à 1741, c’est à travers ceux moins connus du grand public que Jaroussky nous emmène dans un fantastique voyage baroque. À noter le bel accompagnement de l’Ensemble Artaserse, créé par le soliste lui-même. Lion d’or 31f1Céd Vi NCAVH lig IFNI MI15Ilf - 141+,11.0HO.N31 3>M VI 94 lanfel Haydn Symphonie n o 83 "La Poule" Mozart Concerto pour pianon o 17 M.-A. Guénin (1744-1835) Symphonie en ré mineur op. 4 n o 3 Le Concert de la Loge Julien Chauvin, violon et direction Justin Taylor, pianoforte - 1 CD Aparté Depuis trois ans qu’il renaît, le Concert de la Loge nous propose des interprétations de haut vol dans divers répertoires baroques et classiques et poursuit avec bonheur une intégrale des Symphonies parisiennes de Haydn. Pour l’anecdote, le Concert de la Loge olympique (ancêtre de l’actuelle formation) avait été fondé en 1783 par le chevalier de Saint-Georges et la notoriété de l’orchestre était telle à l’époque qu’elle lui permit justement de commander à Haydn lesdites Symphonies parisiennes ! Reformé par le violoniste Julien Chauvin, qui en assure aussi la direction, celui-ci a pour vocation de retravailler sur instruments d’époque le répertoire de la fin du 18 e siècle, en particulier Mozart et Haydn. À noter que le terme olympique a été retiré récemment suite à un différend opposant l’orchestre au Comité national olympique. Après un succès mérité l’an passé avec un premier CD Haydn, voici la Symphonie n o 83 "La Poule" dans une interprétation à couper le souffle. En couplage, un tout aussi captivant Concerto pour piano n°17 de Mozart, avec Justin Taylor au pianoforte. Une grande et belle réussite. 5 Lions Mozart Requiem (Arrangements Süssmayr/Pierre-Henri Dutron, 2016) Sophie Karthäuser, Marie-Claude Chappuis, Maximilian Schmitt, Johannes Weisser RIAS Kammerchor et Freiburger Barockorchester, direction René Jacobs - 1 CD Harmonia Mundi Vouloir à tout prix s’approcher de ce que Mozart aurait écrit pour la fin de son Requiem, l’intention est louable. D’après son élève Franz Xaver Süssmayr, qui en a terminé la partition, le compositeur, en état d’épuisement, s’est arrêté après les huit premières mesures du Lacrimosa. De nombreux musicologues ont pris ce point de départ pour examiner la question, mais à mon sens aucun n’est arrivé à nous convaincre. René Jacobs a demandé à Pierre-Henri Dutron, compositeur français, de travailler à une nouvelle approche finale de l’œuvre en se basant sur les arrangements écrits par Süssmayr. C’est cette nouvelle approche que le grand chef baroque nous présente ici, et je dois dire que personnellement cela ne me convainc pas du tout. Le projet est intéressant et digne de respect, mais il est destiné plutôt aux chercheurs ou musicologues qu’aux mélomanes. 4 Lions Lion édition française - N°708//.45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :