Lion n°708 février 2018
Lion n°708 février 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°708 de février 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : environnement et écologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Savoir - Santé Fini les repas trop riches 10 secondes pour voir si un tissu est cancéreux Des ingénieurs et médecins de l’université du Texas ont mis au point un dispositif permettant de savoir en 10 secondes et avec une fiabilité de 96% lors d’une résection chirurgicale, quelles parties d’un tissu sont cancéreuses et lesquelles ne le sont pas. Il ressemble à un stylo et est relié à un spectromètre de masse, permettant de savoir jusqu’où inciser. Ce qui limite les rechutes qui surviennent lorsque du tissu tumoral reste en place. Son nom  : Maspect pen (2). a a par Roland Mehl L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation) vient de publier un constat alarmant sur les habitudes alimentaires des Français. Ils mangent de plus en plus mal, et en trop grande quantité et ne font pas assez d’exercices physiques. En moyenne, chacun consomme 2,9 kg d’aliments par jour, soit environ 2 200 calories, dont 50% de boissons ; les hommes mangeant plus que les femmes dont les repas sont plus équilibrés. Mais, d’une manière générale, nos compatriotes mangent trop de sel et toujours plus de produits transformés et de compléments alimentaires. À l’inverse, les apports en fibres, présentes dans les fruits et les légumes sont insuffisants. Conclusion, la proportion de Français en surpoids progresse. Enfin, ce qui n’arrange rien, le temps passé devant les écrans de télévision, d’ordinateur ou de smartphone a augmenté de 20 minutes en peu de temps. Attention, la vie est courte ! (1).36//Lion édition française - N°708 Double innovation Dernière nouveauté pour les asthmatiques  : un inhalateur simple et sécurisé. Il se chausse dans un boîtier en élastomère hypoallergénique. Par son design, ce dispositif encourage la bonne préhension de l’inhalateur. Et toutes les données sont stockées ainsi que les protocoles de communication. L’autonomie est de plus d’un an. (3) Autre innovation  : une orthèse stabilisatrice de la cheville, pour maintenir une entorse. L'A2T permet une immobilisation complète englobant les trois articulations de l’organe afin de prendre en compte l’existence de lésions associées. Elle laisse la malléole dégagée pour ne pas exercer de pression sur la zone douloureuse de l’œdème et peut être utilisée avec des chaussures de ville contrairement aux autres dispositifs classiques à double coque. (4) a
HDL versus TG On était convaincu depuis longtemps, que le cholestérol HDL protège contre le risque cardio-vasculaire. Or, après de nombreuses études, notamment celle du Professeur Libby de Boston, il semble que ce sont les triglycérides qui joueraient ce rôle. Les conclusions de ses travaux montrent qu’un taux de triglycérides élevé "augmente la mortalité globale indépendamment chez les patients avec coronopathie confirmée. Ils sont un biomarqueur pour une grande classe de lipoprotéines riches en triglycérides et l’efficacité des médicaments qui les abaissent peut être analysée dans les grandes études de prévention" (5). Autre idée reçue, ce sont les hydrates de carbone et non les graisses qui augmentent la mortalité, selon la synthèse d’une étude présentée lors du congrès de la Société européenne de cardiologie par le professeur Mahshid Dehghan, de l’université de Hamilton au Canada. Cette étude, effectuée dans 18 pays de 4 continents incluant 135 335 personnes, conclut que si l’on remplaçait 5% de l’apport calorique issu des hydrates de carbone par des acides gras polyinsaturés, on diminuerait la mortalité d’environ 12%. (6) L’impotant, c’est l’arthrose La prévalence de l’arthrose du genou a doublé en quelques décennies, selon une étude conjointe finlandaise et américaine effectuée sur 2 500 squelettes. En France, elle touche près d’un tiers des seniors âgés de 64 à 75 ans. Ce phénomène n’est pas seulement dû à l’allongement de la durée de vie, mais d’autres facteurs physiques sont à l’origine d’un amincissement des cartilages articulaires et d’un affaiblissement des muscles qui les maintiennent. Notre nourriture déséquilibrée en est un  : trop riche en sucres et en graisse, elle provoque des inflammations chroniques des articulations, elles-mêmes aggravées par la sédentarité. Un exemple de plus de l’impérieuse nécessité d’une alimentation raisonnée et raisonnable (7). 1) J. Inst. Curie  : 2017, 112, 17 2) Quot. Méd.  : 2017, 9599, 7 3) Quot. Pharm.  : 2017, 3388, 12 4) QP Agence  : 2017, 13, 11 5) 6) Trib. Médic.  : 2017, 36-37, 4 7) Le Mutual.  : 2017, 124, 16 8) DPC  : 2017, 3, 2 Combien ? 16, 1 milliards d’euros C’est le coût des traitements du cancer chaque année, soit 10% des dépenses de l’Assurance Maladie. Les médicaments à eux seuls représentent 3, 2 milliards. 3, 3 Nombre de médicaments absorbés en moyenne, par jour, par les plus de 65 ans, chiffre qui passe à 4,5 pour les plus de 85 ans. 160 000 C’est le nombre de patients atteints de la maladie de Parkinson dans notre pays, soit 2 à 3/oo habitants et 2% chez les plus de 65 ans. avec 20% de nouveaux malades de moins de 65 ans, c’est la deuxième cause de handicap moteur d’origine neurologique, après l’AVC. (8) 36, 5 kg Consommation de sucre par an et par habitant en France. J Lion édition française - N°708//.37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :