Lion n°708 février 2018
Lion n°708 février 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°708 de février 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : environnement et écologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Actions des clubs Histoires croisées, rencontres et solidarité Le projet est à l’origine le fruit de la rencontre entre l’équipe de l’IME "Jean-Paul", et celle de l’association "Les p’tits chantiers de la vie", qui a pour mission d’apporter "du beau pour mieux grandir". La Petite Maison est réalisée avec la participation engagée des jeunes Apprentis d’Auteuil (Lycée Sannois, formation aux métiers du bois), et celles de l’équipe des P’tits chantiers. L’étude a été coproduite par l’ensemble des acteurs (médecin, éducatrice, psychomotricienne, architectes, bénévoles, enseignants, artiste peintre..), chacun enrichissant le projet de ses compétences et de ses valeurs. Enfin, c’est grâce à la participation solidaire des Lions du club d’Évry et du district Île de France Est ainsi que de l’association Handi-Cap-Prévention qui ont financé l’aventure, que la Petite Maison a ouvert ses portes le 12 mars 2015. Eugénie Touré.24//Lion édition française - N°708
À l’IME "Jean Paul ", les bienfaits de la Petite Maison V. est un jeune homme de 15 ans en état de cécité complète congénitale. C’est un jeune souvent passif et qui présente peu d’exploration volontaire de son environnement. Il est installé deux fois par semaine dans la Petite Maison. Au début, il faut user de stratégie pour amener V. dans la Petite Maison. Il passe de nombreuses séances à attendre sans rien explorer. Nous avons alors placé les objets de telle sorte que le moindre petit geste entraîne un contact. Et puis, arrive ce jour où, dans un changement de position, V. touche accidentellement la brosse à dent. Il la saisit, l’explore tactilement, la met à la bouche. Il découvre dans sa continuité l’élastique dont il teste la résistance  : il tire dessus, le lâche, retourne le chercher. Il touche accidentellement un autre objet qu’il saisit et qu’il explore à son tour en faisant des percussions contre des surfaces rigides. Il sourit, vocalise. Les séances suivantes, V. se déplace sans difficulté jusqu’à la Petite Maison et s’y installe de bon gré. À l’intérieur, il se souviendra petit à petit des objets et de leur place et ira les chercher volontairement. Aujourd’hui, il continue ses apprentissages en explorant d’autres objets et d’autres textures se trouvant dans son espace de préhension. En 1 an et demi, V. est passé d’un toucher accidentel à un toucher intentionnel avec La Petite Maison  : un projet fondateur Face aux succès et impacts visibles de la Petite Maison, plusieurs autres projets se dessinent, destinés pour des enfants autistes notamment. Pour Eugénie Touré, fondatrice des P’tits chantiers de la vie, c’est le déclic ! En 2016, elle crée Andibo, Du beau pour mieux grandir, entreprise sociale spécialisée dans l’aménagement des espaces adaptés pour les personnes avec handicaps sensoriels et cognitifs. Plus d’informations sur www.andibo.org mémorisation de la place des objets qu’il a explorés les séances précédentes. Il nous a également démontré qu’il reconnaissait les objets de la vie quotidienne. Nous continuons de lui proposer d’aller dans la Petite Maison deux fois par semaine pour qu’il diversifie ses explorations aussi bien au niveau des objets qu’au niveau de son espace. Angélique Guyard. Lion édition française - N°708//.25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :