Lion n°707 janvier 2018
Lion n°707 janvier 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°707 de janvier 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : bonne année Lions !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
Vie culturelle - Expositions D’Évian au Louvre par la rue d’Assas Avec Ossip Zadkine, de nombreux sculpteurs, plusieurs artistes des Pays-Bas et des photographes de mode par Philippe Colombet Photographies, magazines et dessins, cette exposition porte un regard rétrospectif sur l’histoire de la photographie de mode au début du XX e siècle en France, dont l’évolution est étroitement liée à celle de la femme dans la société. Le chic français, images de femmes de 1900 à 1950 Flash-back. Les débuts de la photographie de mode sont timides et peu audacieux. De nombreux magazines diffusent la mode au début du XX e siècle mais le dessin y occupe une place prépondérante. Si dans les médias la place de la photographie de mode connait un essor similaire à celui de la photographie en général, jusque dans les années 1920 les contraintes liées aux techniques d’impression ne favorisent pas son utilisation. Les photographes travaillent en studio, les modèles restent statiques et les mises en pages sont rigides et peu inventives. Cette manière de mettre en scène la mode et le vêtement est évidemment à mettre en correspondance avec le statut de la femme dans la société. Dans les années 1920-1930, une « nouvelle vision » s’impose. Des photographes comme Jean Moral, Maurice Tabard, André Steiner, pratiquent une photographie résolument moderne et différente. Pendant l’entre-deux guerres, la photographie et les magazines accompagnent et soutiennent l’émancipation des femmes. Les photographes multiplient les expérimentations formelles, inventent des angles de prises de vue spectaculaires, proposent des cadrages audacieux et des sujets modernes. Ils offrent une nouvelle image de la femme, une « vision » enfin libérée. Véritables touche-à-tout, ces photographes, recrutés par le monde de la mode, mettent leur savoir-faire éprouvé au service des magazines et contribuent à diffuser l’image d’une féminité moderne, chic, dynamique et urbaine. Les séances enfin libérées des studios, et réalisées dans les rues de Paris participent pleinement à la reconnaissance de la ville comme capitale de la mode. C’est à Évian jusqu’au 21 janvier 2018..68//Lion édition française - N°707 tEgicieari 2.15i7211Fimelm 2là Plus de 300 œuvres plus belles les unes que les autres.
Musée Zadkine/ADAGP - Photo V. Koehler. Sculpture d’Ossip Zadkine, Tête de femme, détail, 1924, pierre calcaire, incrustation de marbre gris et rehauts de couleur. François I er et l’art des Pays-Bas Si le goût de François I er pour l’art italien est bien connu et son mécénat essentiellement identifié à la création du foyer italianisant de Fontainebleau, son règne ne s’inscrit pas moins dans une tradition très vivace d’implantation en France d’artistes originaires des Pays-Bas. Les plus connus d’entre ces artistes du Nord, actifs en France sous son règne, Jean Clouet et Corneille de La Haye dit Corneille de Lyon se spécialisèrent dans le portrait. Mais tant à Paris que dans les foyers normands, picards, champenois et bourguignons, s’est largement épanouie, dans l’art du manuscrit enluminé et dans la peinture religieuse principalement, une vague d’influences septentrionales, anversoises, bruxelloises, leydoises, haarlémoises, que les recherches récentes ont peu à peu révélées en ressuscitant des artistes injustement tombés dans l’oubli. Godefroy le Batave, Noël Bellemare, Être pierre Gilles Aillaud, Dove Allouche, Giovanni Anselmo, Jean Arp, Barbus Müller, Katinka Bock, Constantin Brancusi, Brassaï, Marc Couturier, Claude Cahun, Anne Deguelle, Eugène Dodeigne, Jimmie Durham, Paul-Armand Gette, Ilana Halperin, Hans Hartung, Henri Gaudier-Brzeska, Nicholas Mangan, Otobong Nkanga, Katie Paterson, Giuseppe Penone, Pablo Picasso, Pratchaya Phinthong, Marko Pogacnik, Evariste Richer, Auguste Rodin, Jean- Michel Sanejouand, Oscar Santillan, Fabien Giraud et Raphaël Siboni, Robert Smithson, Akio Suzuki et, bien entendu, Ossip Zadkine, y sont tous. S’appuyant sur l’œuvre sculptée en pierre d’Ossip Zadkine, 1890-1967, l’exposition propose une réflexion sur ce matériau de tout temps privilégié des artistes. Réunissant des œuvres de plusieurs générations d’artistes et tous médiums confondus, sculpture, dessin, photographie, vidéo ou film, elle est pensée comme un récit, Grégoire Guérard, Bartholomeus Pons, et d’autres encore anonymes et non moins talentueux, qui se sont illustrés dans des techniques aussi diverses que l’enluminure, la peinture, le vitrail, la tapisserie, la sculpture. Le Roi acheta par ailleurs abondamment des tapisseries, des pièces d’orfèvrerie et des tableaux flamands. En partenariat média avec Paris Match, le Journal du Dimanche, la Croix, Connaissance des Arts, Historia, Histoire et France Culture comme avec la Fnac et Thalys, cette exposition bénéficie aussi du soutien de Peugeot SA avec DS Automobiles et du Cercle International du Louvre. C’est au Louvre jusqu’au 15 janvier 2018. Cette exposition fait ressurgir tout un pan méconnu de la Renaissance française et se propose d’en explorer la variété, les extravagances et même la monumentalité, incontournable. qui ne prétend pas à l’exhaustivité mais favorise le dialogue entre archéologie, arts premiers, art moderne et pratiques contemporaines. Dans le contexte écologique actuel, l’attrait des artistes pour la pierre s’est en effet accru ces dernières années, invitant à s’inscrire dans un temps et une dimension géologiques. Cette perspective ouvre des voies nouvelles, tant l’échelle des cycles sédimentaires, les mouvements tectoniques et les temporalités vertigineuses questionnent la place de l’homme dans son environnement. À l’occasion du Cinquantenaire de la mort de Zadkine, le musée souhaite rendre hommage au sculpteur russe, renouveler le regard porté sur son œuvre, et apporter un éclairage inédit sur la part dynamique du minéral. Prolongeant l’exposition, un programme de rencontres publiques entre artistes et scientifiques confrontant leurs expériences est proposé. C’est rue d’Assas, Paris, jusqu’au 11 février 2018. Lion édition française - N°707//.69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 707 janvier 2018 Page 1Lion numéro 707 janvier 2018 Page 2-3Lion numéro 707 janvier 2018 Page 4-5Lion numéro 707 janvier 2018 Page 6-7Lion numéro 707 janvier 2018 Page 8-9Lion numéro 707 janvier 2018 Page 10-11Lion numéro 707 janvier 2018 Page 12-13Lion numéro 707 janvier 2018 Page 14-15Lion numéro 707 janvier 2018 Page 16-17Lion numéro 707 janvier 2018 Page 18-19Lion numéro 707 janvier 2018 Page 20-21Lion numéro 707 janvier 2018 Page 22-23Lion numéro 707 janvier 2018 Page 24-25Lion numéro 707 janvier 2018 Page 26-27Lion numéro 707 janvier 2018 Page 28-29Lion numéro 707 janvier 2018 Page 30-31Lion numéro 707 janvier 2018 Page 32-33Lion numéro 707 janvier 2018 Page 34-35Lion numéro 707 janvier 2018 Page 36-37Lion numéro 707 janvier 2018 Page 38-39Lion numéro 707 janvier 2018 Page 40-41Lion numéro 707 janvier 2018 Page 42-43Lion numéro 707 janvier 2018 Page 44-45Lion numéro 707 janvier 2018 Page 46-47Lion numéro 707 janvier 2018 Page 48-49Lion numéro 707 janvier 2018 Page 50-51Lion numéro 707 janvier 2018 Page 52-53Lion numéro 707 janvier 2018 Page 54-55Lion numéro 707 janvier 2018 Page 56-57Lion numéro 707 janvier 2018 Page 58-59Lion numéro 707 janvier 2018 Page 60-61Lion numéro 707 janvier 2018 Page 62-63Lion numéro 707 janvier 2018 Page 64-65Lion numéro 707 janvier 2018 Page 66-67Lion numéro 707 janvier 2018 Page 68-69Lion numéro 707 janvier 2018 Page 70-71Lion numéro 707 janvier 2018 Page 72-73Lion numéro 707 janvier 2018 Page 74-75Lion numéro 707 janvier 2018 Page 76-77Lion numéro 707 janvier 2018 Page 78-79Lion numéro 707 janvier 2018 Page 80-81Lion numéro 707 janvier 2018 Page 82-83Lion numéro 707 janvier 2018 Page 84-85Lion numéro 707 janvier 2018 Page 86-87Lion numéro 707 janvier 2018 Page 88-89Lion numéro 707 janvier 2018 Page 90-91Lion numéro 707 janvier 2018 Page 92-93Lion numéro 707 janvier 2018 Page 94-95Lion numéro 707 janvier 2018 Page 96-97Lion numéro 707 janvier 2018 Page 98-99Lion numéro 707 janvier 2018 Page 100