Lion n°707 janvier 2018
Lion n°707 janvier 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°707 de janvier 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : bonne année Lions !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
International Lining Clubs loternationa FOUNDATION Enfants, jeunes adultes et familles entières aiment aussi s’aventurer dans ce jardin des sens. Des colonnes de basalte évoquant l’eau qui coule sont placées là pour solliciter la vue, le toucher et l’ouïe. L’esprit s’apaise grâce aux lumières dansantes et aux reflets. Tandis que la lumière du soleil traverse le plafond de verre, des familles se rassemblent autour de la table d’exploration sensorielle pour apprendre et jouer ensemble, dans la douce mélodie des carillons. Un jardin sensoriel pour stimuler les enfants par Cassandra Rotolo L’un des couloirs du bâtiment administratif de l’école publique de Fremont, dans le Nebraska, accueille une véritable oasis. Le jardin sensoriel est une zone de stimulation des cinq sens. Avec sa maison de hobbit, son jardin de fossiles, sa balançoire suspendue et son espace Snoezelen, le jardin de Fremont est un refuge permettant aux enfants ayant des besoins spécifiques d’explorer leur monde en toute sérénité. Zack joue dans le jardin sensoriel..6//Lion édition française - N°707 « J’adore amener mon fils ici et voir son visage s’illuminer à chaque nouvelle sensation ou élément sensoriel. Quand je regarde autour de moi, je vois les sourires des enfants et des parents. C’est une belle expérience », déclare Miranda Long, de Fremont. Grâce au jardin, les enfants découvrent de nouvelles textures, adoptent une attitude positive, s’intègrent mieux tout en développant leurs compétences et leur motricité. La structure répond aussi à d’autres besoins spécifiques dus à la malvoyance, la mobilité réduite ou encore les troubles du traitement de l’information sensorielle. La Fondation Lions Clubs International (LCIF) a accordé une subvention de 75 000 $ aux Lions du district 38-O pour construire le jardin. Ce jardin comprend des espaces Snoezelen. Ce sont des environnements relaxants, faisant appel aux cinq sens, qui conviennent particulièrement aux enfants autistes ou ayant des troubles du comportement, aux malvoyants ou encore aux adultes atteints de déficiences cognitives. Ces espaces contribuent à réduire l’anxiété, stimulent la réactivité et facilitent
la communication. Les lumières, les sons, les textures et les odeurs sont utilisés pour leur effet apaisant et préparent les enfants à l’exploration du jardin sensoriel. « Lorsqu’on vous dit que votre enfant est autiste ou qu’il a un retard mental, bref, qu’il a des besoins éducatifs spécifiques, les docteurs, vos proches, la société toute entière tient à donner son avis. Tout le monde vous explique ce que votre enfant ne peut pas faire, raconte Summer Mau, membre du conseil d’administration de l’Autism Center du Nebraska. Je voulais faire tout mon possible pour mes enfants. Grâce au jardin sensoriel, toute la famille peut s’amuser, sans que les déficiences de mon enfant soient pointées du doigt. Dans notre communauté, il n’y a pas beaucoup de situations où l'on peut partager des expériences en famille, comme ça. » Ayden Crom, un petit garçon de trois ans, profite également du jardin. Atteint de troubles du traitement de l’information sensorielle, au moindre contact physique, son corps lui envoie des signaux de peur, de douleur ou de gêne. Le simple contact du sol avec la plante de ses pieds lui procure une douleur si intense que jusque-là, il ne pouvait marcher que sur les genoux. À cause de cette réaction involontaire de son corps, Ayden présente un retard dans son développement. Au début, Ayden était incapable de profiter de la plupart des activités proposées par le jardin. Il parvenait tout juste à s’asseoir à côté de la piscine à boules de l’espace Snoezelen. Elle surmonte sa maladie en vraie Lion Mary Robinson, professeur certifiée en orientation et mobilité, enseigne aux enfants déficients visuels de l’école publique de Fremont. L’idée du jardin sensoriel lui est venue après avoir entendu l’histoire d’un jeune malvoyant qui a fait de gros progrès lorsqu’il a commencé à jardiner avec sa mère. Pendant trois ans, Mary Robinson, membre du JohnC. Fremont Lions Club, a travaillé dur pour donner vie à son rêve. Elle fut soutenue par son club et les clubs Lions environnants, par des associations caritatives, des artistes et des architectes locaux ainsi que par le Conseil d’administration de l’école. Quelques mois à peine avant l’ouverture du jardin, le projet a été stoppé net par une nouvelle bouleversante pour Mary. Ce qu’elle pensait être de l’épuisement s’est avéré être une leucémie aiguë myéloblastique (LAM). La LAM est une forme très agressive de cancer du sang et de la moelle osseuse, avec un taux de survie très faible. Épaulée par sa famille et sa communauté, La famille Mau profite du jardin Mais ses professeurs ont persévéré pendant les semaines qui ont suivi. Petit à petit, il s’est rapproché de la piscine à boules, puis y a glissé un orteil et a fini par se jeter à l’eau. À présent, Ayden peut s’asseoir dans la piscine et se recouvrir de boules, monter sur le cheval à bascule, attraper une balle à deux mains et s’asseoir sur une chaise normale. Il n’a plus peur d’explorer le jardin de fossiles et de laisser ses pieds entrer en contact avec le fond vaseux d’une flaque de boue. Il a rattrapé son retard et entrera bientôt en maternelle. Mary Robinson, membre des Lions et initiatrice du jardin (voir encadré), rêve de l’agrandir afin d’inclure encore plus d’expériences sensorielles. Elle songe à ajouter une aire de camping, des activités artistiques, des ateliers autour du goût ou des zone d’exploration STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques). a Mary Robinson est restée optimiste. Elle a refusé d’abandonner et s’est battue contre la maladie. Même au plus mal, à cause à d'un traitement lourd, elle a toujours gardé le sourire. L’inauguration du jardin sensoriel a été repoussée jusqu’à la guérison de Mary. Après plusieurs séances de chimiothérapie, elle a vaincu son cancer. Le jardin sensoriel a pu ouvrir, sous les applaudissements. Lion édition française - N°707//.7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 707 janvier 2018 Page 1Lion numéro 707 janvier 2018 Page 2-3Lion numéro 707 janvier 2018 Page 4-5Lion numéro 707 janvier 2018 Page 6-7Lion numéro 707 janvier 2018 Page 8-9Lion numéro 707 janvier 2018 Page 10-11Lion numéro 707 janvier 2018 Page 12-13Lion numéro 707 janvier 2018 Page 14-15Lion numéro 707 janvier 2018 Page 16-17Lion numéro 707 janvier 2018 Page 18-19Lion numéro 707 janvier 2018 Page 20-21Lion numéro 707 janvier 2018 Page 22-23Lion numéro 707 janvier 2018 Page 24-25Lion numéro 707 janvier 2018 Page 26-27Lion numéro 707 janvier 2018 Page 28-29Lion numéro 707 janvier 2018 Page 30-31Lion numéro 707 janvier 2018 Page 32-33Lion numéro 707 janvier 2018 Page 34-35Lion numéro 707 janvier 2018 Page 36-37Lion numéro 707 janvier 2018 Page 38-39Lion numéro 707 janvier 2018 Page 40-41Lion numéro 707 janvier 2018 Page 42-43Lion numéro 707 janvier 2018 Page 44-45Lion numéro 707 janvier 2018 Page 46-47Lion numéro 707 janvier 2018 Page 48-49Lion numéro 707 janvier 2018 Page 50-51Lion numéro 707 janvier 2018 Page 52-53Lion numéro 707 janvier 2018 Page 54-55Lion numéro 707 janvier 2018 Page 56-57Lion numéro 707 janvier 2018 Page 58-59Lion numéro 707 janvier 2018 Page 60-61Lion numéro 707 janvier 2018 Page 62-63Lion numéro 707 janvier 2018 Page 64-65Lion numéro 707 janvier 2018 Page 66-67Lion numéro 707 janvier 2018 Page 68-69Lion numéro 707 janvier 2018 Page 70-71Lion numéro 707 janvier 2018 Page 72-73Lion numéro 707 janvier 2018 Page 74-75Lion numéro 707 janvier 2018 Page 76-77Lion numéro 707 janvier 2018 Page 78-79Lion numéro 707 janvier 2018 Page 80-81Lion numéro 707 janvier 2018 Page 82-83Lion numéro 707 janvier 2018 Page 84-85Lion numéro 707 janvier 2018 Page 86-87Lion numéro 707 janvier 2018 Page 88-89Lion numéro 707 janvier 2018 Page 90-91Lion numéro 707 janvier 2018 Page 92-93Lion numéro 707 janvier 2018 Page 94-95Lion numéro 707 janvier 2018 Page 96-97Lion numéro 707 janvier 2018 Page 98-99Lion numéro 707 janvier 2018 Page 100