Lion n°707 janvier 2018
Lion n°707 janvier 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°707 de janvier 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : bonne année Lions !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
National Pascale Pujol Lauréate du Grand Prix national Lions de Littérature 2017 par Rosine Lagier DDCN Humanisme Petits plats de résistance, premier roman de Pascale Pujol, a été couronné à l’unanimité par le jury du Grand Prix Lions de Littérature, réuni sous la présidence de Nina Bouraoui. Publié aux Éditions Le dilettante, l’ouvrage bénéficie d’une version en Livre de poche et d’une version en grands caractères aux Éditions Gabelire. Didier Leclercq, président du Conseil des gouverneurs, remet le chèque de 1000  € à Pascale Pujol, lauréate du prix Lion 2017..32//Lion édition française - N°707 md Une assemblée et un cadre prestigieux pour la cérémonie de remise du Prix. Le salon d’apparat Napoléon, au Palais du Luxembourg, a servi de cadre à la remise du prix le 17 novembre, en présence de très nombreuses - r r- 7:7r. 41. -". r -..1. Olivier Chatelain, Photographe-auteur LÉ I.) à 7-mie* rrmimuiriam'2 personnalités dont Didier Leclercq, président du Conseil des gouverneurs, tous les gouverneurs et premiers vice-gouverneurs de France réunis en Cabinet ce jour-là. Découvert par le club Le Raincy- Villemomble, le roman avait été sélectionné et soumis à la lecture et aux votes des membres Lions du district Île de France Est. Lauréat du prix du Roman Régional, il a concouru pour le Prix national dont le jury est non Lion. Un roman drôle, impertinent, inventif, pétillant...
Bref, un livre qui fait du bien, à lire absolument  : les vingt-sept petits plats de résistance qui sont les têtes de chapitres ne demandent qu’à être savourés ! Pascale Pujol – d’abord journaliste, aujourd’hui consultante en analyse financière – avoue être gourmande mais aussi passionnée de livres qu’elle lit avec appétit depuis longtemps. Elle décide, à présent, de les écrire elle-même ! « Dans ma tête, j’avais le thème ; mes personnages sont nés petit à petit de mon imagination, très naturellement, imprégnés parfois de mes rencontres ou de mes observations... » Le style est alerte. Dans l’univers vivant de la butte Montmartre, que la romancière aime particulièrement, s’anime une foule de personnages truculents qui ont tous un goût pour les petites magouilles, les manipulations, l’esbroufe. « Je situe le portrait de mon héroïne, Sandrine Cordier, et de ses acolytes dans notre société contemporaine où il est question d’emploi, de mixité ethnique, de diversité, de choc des cultures, de tolérance... » L’humour est décapant. Au centre de l’histoire, Sandrine, une femme affirmée, travaille à Pôle emploi où, cynique, elle rêve de détecter les fraudeurs, les profiteurs, afin de les remettre au boulot ou de les radier sans pitié. Guillaume, son mari, revend sous le Olivier Chatelain, Photographe-auteur De gauche à droite  : Yvette Goux, présidente de la Commission humanisme – Nina Bouraoui, présidente du jury – Didier Leclercq, président du Conseil des gouverneurs – Pascale Pujol, lauréate du Prix – Anne Terrible, gouverneur en charge de la Commission humanisme – Pierre Mangon, gouverneur du district Île de France Est – Martine Bejot, responsable du Prix. manteau des journaux volés lors de l’approvisionnement des kiosques. Sa belle-mère dévergondée, veuve et retraitée d’un ancien poste au noir dans un sex-shop, fait équipe avec sa petite-fille amorale dans d’étranges activités numériques. Tout autour, une farandole de protagonistes grandioses, champions de la débrouille et de l’embrouille, épice l’ensemble d’épisodes farfelus. Nina Bouraoui, présidente du jury national de professionnels. Née en 1967, d’un père algérien et d’une mère bretonne, Nina Bouraoui est une romancière française qui, en 25 ans de publication, a écrit 14 romans, une pièce de théâtre, une dizaine de nouvelles et textes courts. Officier des Arts et des Lettres, ses romans sont traduits dans une quinzaine de langues. En 1991, elle reçoit le Prix du Livre Inter ; en 2005, elle obtient le Prix Renaudot. Elle est également parolière pour Céline Dion et Garou entre autres. Mais que sont devenus les auteurs lauréats des précédentes années ? C’est Gérard Dechaudat qui s’est penché le premier sur la question et qui en a cherché la réponse ! Sylvie Germain, première lauréate de notre prix en 1986, fut couronnée par le Femina en 1989. Nelly Alard, lauréate en 2011, reçut le Prix Interallié en 2013. D’autres écrivains avaient été sélectionnés par les jurys de nos districts qui avaient su déceler leurs talents dès leurs premiers pas dans la vie littéraire. Malheureusement non-retenus pour le Prix national, certains ont néanmoins connu un peu plus tard le succès et ont embrassé de bien belles carrières littéraires. Citons  : Emmanuelle Bernheim qui obtint le Prix Médicis en 1993 ; Patrick Chamoiseau, Prix Goncourt en 1992 ; Marc Lambron, Prix des Deux Magots puis du Femina en 1993, élu à l’Académie française en 2014 ; Jean-Christophe Rufin, Prix Goncourt en 2001, élu à l’Académie française en 2008... sans oublier Amélie Nothomb, à l’incroyable carrière, sélectionnée en 1994 pour Le Sabotage amoureux, Grand Prix du Roman de l’Académie française en 1999, lauréate du Prix de Flore parmi bien d’autres distinctions ! Décerner un Prix, c’est le soutien, la reconnaissance d’un talent. C’est le devoir de tout humaniste, de tout Lion. Lion édition française - N°707//.33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 707 janvier 2018 Page 1Lion numéro 707 janvier 2018 Page 2-3Lion numéro 707 janvier 2018 Page 4-5Lion numéro 707 janvier 2018 Page 6-7Lion numéro 707 janvier 2018 Page 8-9Lion numéro 707 janvier 2018 Page 10-11Lion numéro 707 janvier 2018 Page 12-13Lion numéro 707 janvier 2018 Page 14-15Lion numéro 707 janvier 2018 Page 16-17Lion numéro 707 janvier 2018 Page 18-19Lion numéro 707 janvier 2018 Page 20-21Lion numéro 707 janvier 2018 Page 22-23Lion numéro 707 janvier 2018 Page 24-25Lion numéro 707 janvier 2018 Page 26-27Lion numéro 707 janvier 2018 Page 28-29Lion numéro 707 janvier 2018 Page 30-31Lion numéro 707 janvier 2018 Page 32-33Lion numéro 707 janvier 2018 Page 34-35Lion numéro 707 janvier 2018 Page 36-37Lion numéro 707 janvier 2018 Page 38-39Lion numéro 707 janvier 2018 Page 40-41Lion numéro 707 janvier 2018 Page 42-43Lion numéro 707 janvier 2018 Page 44-45Lion numéro 707 janvier 2018 Page 46-47Lion numéro 707 janvier 2018 Page 48-49Lion numéro 707 janvier 2018 Page 50-51Lion numéro 707 janvier 2018 Page 52-53Lion numéro 707 janvier 2018 Page 54-55Lion numéro 707 janvier 2018 Page 56-57Lion numéro 707 janvier 2018 Page 58-59Lion numéro 707 janvier 2018 Page 60-61Lion numéro 707 janvier 2018 Page 62-63Lion numéro 707 janvier 2018 Page 64-65Lion numéro 707 janvier 2018 Page 66-67Lion numéro 707 janvier 2018 Page 68-69Lion numéro 707 janvier 2018 Page 70-71Lion numéro 707 janvier 2018 Page 72-73Lion numéro 707 janvier 2018 Page 74-75Lion numéro 707 janvier 2018 Page 76-77Lion numéro 707 janvier 2018 Page 78-79Lion numéro 707 janvier 2018 Page 80-81Lion numéro 707 janvier 2018 Page 82-83Lion numéro 707 janvier 2018 Page 84-85Lion numéro 707 janvier 2018 Page 86-87Lion numéro 707 janvier 2018 Page 88-89Lion numéro 707 janvier 2018 Page 90-91Lion numéro 707 janvier 2018 Page 92-93Lion numéro 707 janvier 2018 Page 94-95Lion numéro 707 janvier 2018 Page 96-97Lion numéro 707 janvier 2018 Page 98-99Lion numéro 707 janvier 2018 Page 100