Lion n°706 décembre 2017
Lion n°706 décembre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°706 de décembre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : les premières actions dans nos districts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
0/111ifill ME.. Savoir - Passé, Présent, Futur 111111111111111111111 iZLe - La croisière s’amuse La croisière abuse Pour le moins originale, la décoration de la coque du Norwegian Bliss a été confiée à l’artiste américain Wyland..54//Lion édition française - N°706 Mais, d’après une enquête diffusée sur la chaîne britannique Channel 4, un bateau de croisière peut émettre en une journée autant de particules fines qu’un million de voitures. Les passagers des bateaux de croisière inhalent d’importantes quantités de particules. Le niveau de pollution enregistré sur le pont de certains bateaux est parfois pire que dans les villes les plus polluées du monde, estiment les auteurs de cette enquête. _d* Ils se sont focalisés sur les navires du plus grand opérateur de croisières en Grande-Bretagne, P&O Cruises. Alors que ces voyages sont de plus en plus prisés par les vacanciers, l’enquête assure qu’un bateau peut à lui seul émettre en une journée autant de particules très fines qu’un million de voitures réunies. Par extension, l’enquête indique que trente bateaux de croisière produisent autant de pollution que toutes les voitures en -17E : aïe " 114' ; '1.3. "me par Philippe Colombet Des équipements à couper le souffle, le Norwegian Bliss dispose de la plus grande piste de course en mer. Avec l’arrivée de Symphony of the seas chez Royal Caribbean, un navire audacieux fera ses débuts en 2018, l’Ultimate Family Suite y sera une suite interactive pour la famille. service au Royaume-Uni. Cet outil de mesure, testé sur un navire pouvant accueillir plus de 2 000 passagers, a ainsi révélé que le volume de particules très fines sur le pont extérieur du bateau s’élevait à 84 000 par cm 3. À proximité des cheminées, ce taux pouvait atteindre 144 000, avec un pic à 226 000. Soit le double de la moyenne enregistrée dans le quartier de Piccadilly Circus à Londres. « On pourrait relever de tels volumes dans les villes les V0 IL% %NP
plus polluées du monde comme Shanghai ou New Delhi », estime le docteur Matthew Loxham  : « Une exposition peut causer des problèmes respiratoires, notamment chez les personnes asthmatiques ou celles souffrant de maladies cardiovasculaires ». Les membres de l’équipage, exposés, présentent des symptômes que  : « Nous commençons tout juste à les comprendre », indique-t-il. L’impact des croisières sur notre planète Les brochures et les publicités mettant en scène d’immenses et beaux bateaux pour vanter les privilèges des croisières font rêver, mais sont loin de nous faire imaginer à quel point ces dernières négligent la milieu marin. Très mal notés sur les registres des défenseurs de l’environnement, les bateaux de croisières constituent de véritables cités flottantes dont la majeure partie des déchets, même si certains sont traités, est rejetée dans l’océan. Si les croisières de loisirs permettent la création de revenus et un apport économique, elles sont aussi synonymes de pollution du fond des mers, des ports et des régions côtières, de dégradation de sources d’eau, de destruction de l’habitat offert par les récifs de corail. Un paquebot, c’est 800 000 litres d’eaux sanitaires, 10 000 litres d’eaux grises, 50 tonnes de déchets solides et 7,5 millions de litres de déchets liquides. La Royal Caribbean Cruise, deuxième opérateur mondial de croisières touristiques, a été condamnée pour déversement illégal de pétrole et produits chimiques en mer. Bravo au leader méditerranéen de la croisière Costa qui a signé une alliance visant à protéger la Méditerranée et les Antilles avec la fondation de préservation de la nature WWF. Bravo aux chantiers qui présentent des paquebots écologiques qui consomment 50% de carburant en moins, grâce à l’utilisation des énergies du vent et du soleil. Ces paquebots comportent 1000 m² de panneaux solaires pouvant fournir suffisamment d’électricité pour l’éclairage du navire, autant qu’une autre innovation consistant à reproduire de l’énergie à partir des déchets. Des brevets ont été déposés. La recherche permanente de gigantisme Le Norwegian Bliss qui naviguera vers l’Alaska et les Caraïbes dès juin 2018 présentera des équipements jamais vus en mer, notamment la plus grande piste de course en mer ou encore un parcours de laser game en plein air. « Le Norwegian Bliss sera le navire le plus extraordinaire de notre flotte », déclare Andy Stuart, présidentdirecteur général de Norwegian Cruise Line  : « En associant le meilleur de ce que notre flotte peut offrir, il définit de nouveaux standards en matière d’expérience à bord. Ses activités, jamais vues en mer, comme ses nouveaux concepts de restauration, garantiront une expérience de croisière inégalée ». Avec ses 167 800 tonnes brutes promettant une capacité de 4 000 passagers, il est en fin de construction sur le chantier de Papenbourg en Allemagne, pour une livraison au printemps 2018. Le Symphony of the Seas, prochain fleuron de la compagnie Royal Caribbean International, rassemble des caractéristiques primées. Il sera l’illustration de cette génération de navires, à l’instar de son sistership l’Harmony of the Seas, qui rassemblent les éléments symbolisant l’esprit d’innovation. Avec des expériences inédites qui inspireront les croisiéristes de tout âge, il propose des concepts de restauration, des activités familiales, des spectacles aériens, aquatiques ou sur glace. On y retrouvera le bar à robots, le plus haut toboggan en mer, le tout dans le cadre de sept quartiers. Il fera ses débuts en avril 2018. Cette impressionnante création architecturale dotée d’une superstructure étendue permet d’accueillir plus de cabines balcons avec vue sur l’océan. Le Peter Marino se pare de cuir, il se veut clin d’œil à l’univers de la mode. Gravé, il rend hommage à la date d’installation du studio new-yorkais de l’artiste  : 1/1978. Caran d’Ache Peter Marino Depuis sa naissance en 1915 à Genève, Caran d’Ache perpétue son savoirfaire et son esprit d’innovation. L’excellence technique et la qualité, tenant de la tradition manufacturière suisse, font naître les instruments d’écriture parmi les plus perfectionnés. Adulé par les grandes maisons, Peter Marino a imposé un style incisif. Pour cette édition limitée créée par l’architecte lui-même, et déclinée en deux versions, le Varius revêt un style rock qui saura séduire les « fashionistas » autant que les amateurs de matières nobles. Le Varius Peter Marino reflète le look unique de l’architecte. Le cuir prédomine et un laçage réalisé à la main apporte une personnalité unique aux plumes et rollers de cette collection. Le capuchon surmonté d’un crâne argenté et rhodié, aux yeux d’onyx, rappelle les bagues portées par Peter Marino. Une numérotation générique, 1/150, évoque l’adresse du studio de l’architecte à Manhattan, soit la 58th street 150 East. Lion édition française - N°706//.55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 706 décembre 2017 Page 1Lion numéro 706 décembre 2017 Page 2-3Lion numéro 706 décembre 2017 Page 4-5Lion numéro 706 décembre 2017 Page 6-7Lion numéro 706 décembre 2017 Page 8-9Lion numéro 706 décembre 2017 Page 10-11Lion numéro 706 décembre 2017 Page 12-13Lion numéro 706 décembre 2017 Page 14-15Lion numéro 706 décembre 2017 Page 16-17Lion numéro 706 décembre 2017 Page 18-19Lion numéro 706 décembre 2017 Page 20-21Lion numéro 706 décembre 2017 Page 22-23Lion numéro 706 décembre 2017 Page 24-25Lion numéro 706 décembre 2017 Page 26-27Lion numéro 706 décembre 2017 Page 28-29Lion numéro 706 décembre 2017 Page 30-31Lion numéro 706 décembre 2017 Page 32-33Lion numéro 706 décembre 2017 Page 34-35Lion numéro 706 décembre 2017 Page 36-37Lion numéro 706 décembre 2017 Page 38-39Lion numéro 706 décembre 2017 Page 40-41Lion numéro 706 décembre 2017 Page 42-43Lion numéro 706 décembre 2017 Page 44-45Lion numéro 706 décembre 2017 Page 46-47Lion numéro 706 décembre 2017 Page 48-49Lion numéro 706 décembre 2017 Page 50-51Lion numéro 706 décembre 2017 Page 52-53Lion numéro 706 décembre 2017 Page 54-55Lion numéro 706 décembre 2017 Page 56-57Lion numéro 706 décembre 2017 Page 58-59Lion numéro 706 décembre 2017 Page 60-61Lion numéro 706 décembre 2017 Page 62-63Lion numéro 706 décembre 2017 Page 64-65Lion numéro 706 décembre 2017 Page 66-67Lion numéro 706 décembre 2017 Page 68-69Lion numéro 706 décembre 2017 Page 70-71Lion numéro 706 décembre 2017 Page 72-73Lion numéro 706 décembre 2017 Page 74-75Lion numéro 706 décembre 2017 Page 76-77Lion numéro 706 décembre 2017 Page 78-79Lion numéro 706 décembre 2017 Page 80-81Lion numéro 706 décembre 2017 Page 82-83Lion numéro 706 décembre 2017 Page 84-85Lion numéro 706 décembre 2017 Page 86-87Lion numéro 706 décembre 2017 Page 88-89Lion numéro 706 décembre 2017 Page 90-91Lion numéro 706 décembre 2017 Page 92-93Lion numéro 706 décembre 2017 Page 94-95Lion numéro 706 décembre 2017 Page 96-97Lion numéro 706 décembre 2017 Page 98-99Lion numéro 706 décembre 2017 Page 100