Lion n°705 novembre 2017
Lion n°705 novembre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°705 de novembre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : Zazie, marraine du 31e Téléthon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
International - CON','ENTION 2C18 4, tA5VCOAS..NEVACIA 01:1i.E.46.16//Lion édition française - N°705 Destination las Vegas Intéressante et plutôt inattendue, la localisation de la ville. Elle se situe à l’extrême sud du Nevada, un État à la latitude de la Grèce bordé au sudouest par la Californie, au nord par l’Oregon et l’Idaho, à l’est par l’Utah et l’Arizona. Autant de lieux qui fleurent bon le western d’antan. Joli nom, Nevada. Il signifie « enneigée » en espagnol. Il vient de « Sierra Nevada », une chaîne de montagnes que l’on aperçoit au loin à l’ouest, et qui culmine à 4 421 mètres – le sommet le plus élevé des États-Unis après le Denali en Alaska (ex McKinley). Pourquoi se compliquer la vie ? Les limites du Nevada sont rectilignes, hormis celle qui le sépare de l’Arizona, constituée par le Colorado. Au total, la superficie de cette terre de reliefs – altitude moyenne 1 675 mètres, point culminant 4 005 mètres, point le plus bas 146 mètres – équivaut en gros à la moitié de celle de la France, ce qui le met pour ce critère au septième rang du pays. par Armand Herscovici La 101 e Convention internationale de notre Mouvement se tiendra aux États-Unis, dans le Nevada, à Las Vegas, du 29 juin au 3 juillet 2018. Cet article est le premier d’une série appelée à vous faire découvrir — ou redécouvrir — une destination hors du commun. Un grain de folie ? Une envie de séjour survitaminé ? Un soudain besoin de démesure ? Ami, ne cherche pas plus longtemps  : Las Vegas est ta destination. La Mojave phone booth 760-733-9969. Tel était le n°de téléphone de la « Mojave phone booth », la cabine téléphonique la plus isolée de la planète. L’édicule de légende se trouvait dans le désert de Mojave. Comme Las Vegas, mais loin de tout. Sous la pression d’écologistes, il fut démantelé en 2000, alors que seuls résistaient encore le poste téléphonique – en fonctionnement – et l’armature en aluminium. Le reste avait été détruit par balles (oui, on est dans l’Ouest).
Le désert de Mojave L’immense désert de Mojave, l’un des plus arides de la planète, s’étend sur plusieurs États, dont le Nevada. Il couvre plus de 40 000 km 2. Il a emprunté son nom à un peuple amérindien, les Mojaves, toujours présents dans la région. Comme tout désert d’abri – c’est-à-dire abrité derrière des montagnes qui interceptent les masses d’air humides –, il reçoit moins de 150 mm de précipitations par an. Toutefois, il peut neiger sur les sommets qui le bordent, car certains culminent à 2 000 m d’altitude. C’est au nord du désert que furent relevées les températures les plus chaudes de l’Occident. Elles atteignirent le record de 57° C le 10 juillet 1913, époque où l’on ignorait pourtant le réchauffement climatique. Rassurez-vous, en temps normal, la température se stabilise l’été. Autour de 49°C. Température moyenne de 38° C en juillet, si l’on inclut la nuit souvent glaciale. Là se trouve Las Vegas. On l’imagine, tout est en place pour prendre en compte un tel enfer, et l’on y vit fort bien. Et même mieux. Nous y reviendrons. En attendant, voyons comment les hommes se sont installés en un endroit si hostile. Aux États-Unis, remonter l’histoire ne conduit jamais bien loin dans le passé. Les premiers habitants du Nevada furent les Amérindiens, des chasseurs-cueilleurs qui finirent par se Washakie, Chef Shoshone en 1840 sédentariser. Il reste de nombreux vestiges de leur culture, notamment des pétroglyphes (dessins symboliques gravés sur de la pierre). Les Shoshones, les Païutes du Nord et du Sud, les Washoes forment les tribus les plus connues. Ils sont toujours là. Ils l’étaient déjà lorsque fut établi l’empire espagnol, puis lorsqu’advint la guerre entre les États-Unis et le Mexique. Tout se termina par la « cession mexicaine », où, suite au traité de Guadalupe Hidalgo du 2 février 1848, le Mexique céda d’immenses territoires aux États-Unis. Pris dans ce processus, le Nevada devint le 31 octobre 1864 le 36 e État de l’Union. Et Las Vegas ? Vers 1830, une caravane de quelques dizaines d’hommes remontait la route du commerce entre le Nouveau-Mexique et la Californie du sud – l’Old Spanish Trail. En plein désert, l’un de ses éclaireurs à la recherche d’eau découvrit un lieu où se trouvaient des nappes phréatiques. Pour cette raison, l’endroit fut nommé Las Vegas (« les vallées fertiles » ou « les prairies »). En 1855, Brigham Young, président de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours – l’Église mormone – y conduisit un groupe de trente missionnaires afin de convertir les indiens Païutes. À cet effet, il fit construire un fort où il s’établit de manière permanente avec sa petite troupe. Le Ciel ne vit pas l’affaire d’un bon œil. En bute à des récoltes insuffisantes et à la révolte des Indiens, les évangélisateurs furent contraints d’abandonner le site en 1857, en pleine guerre de l’Utah – un conflit dans le territoire de l’Utah entre des colons mormons et le gouvernement fédéral des États-Unis. L’armée américaine investit le fort en 1864, le rebaptisant fort Baker. Et ensuite ? Un peu de patience, c’est tout à fait étonnant. Au fait, le 760-733-9969 a été rétabli. Le numéro est à présent utilisé pour des conférences téléphoniques. (À suivre) Lion édition française - N°705//.17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 705 novembre 2017 Page 1Lion numéro 705 novembre 2017 Page 2-3Lion numéro 705 novembre 2017 Page 4-5Lion numéro 705 novembre 2017 Page 6-7Lion numéro 705 novembre 2017 Page 8-9Lion numéro 705 novembre 2017 Page 10-11Lion numéro 705 novembre 2017 Page 12-13Lion numéro 705 novembre 2017 Page 14-15Lion numéro 705 novembre 2017 Page 16-17Lion numéro 705 novembre 2017 Page 18-19Lion numéro 705 novembre 2017 Page 20-21Lion numéro 705 novembre 2017 Page 22-23Lion numéro 705 novembre 2017 Page 24-25Lion numéro 705 novembre 2017 Page 26-27Lion numéro 705 novembre 2017 Page 28-29Lion numéro 705 novembre 2017 Page 30-31Lion numéro 705 novembre 2017 Page 32-33Lion numéro 705 novembre 2017 Page 34-35Lion numéro 705 novembre 2017 Page 36-37Lion numéro 705 novembre 2017 Page 38-39Lion numéro 705 novembre 2017 Page 40-41Lion numéro 705 novembre 2017 Page 42-43Lion numéro 705 novembre 2017 Page 44-45Lion numéro 705 novembre 2017 Page 46-47Lion numéro 705 novembre 2017 Page 48-49Lion numéro 705 novembre 2017 Page 50-51Lion numéro 705 novembre 2017 Page 52-53Lion numéro 705 novembre 2017 Page 54-55Lion numéro 705 novembre 2017 Page 56-57Lion numéro 705 novembre 2017 Page 58-59Lion numéro 705 novembre 2017 Page 60-61Lion numéro 705 novembre 2017 Page 62-63Lion numéro 705 novembre 2017 Page 64-65Lion numéro 705 novembre 2017 Page 66-67Lion numéro 705 novembre 2017 Page 68-69Lion numéro 705 novembre 2017 Page 70-71Lion numéro 705 novembre 2017 Page 72-73Lion numéro 705 novembre 2017 Page 74-75Lion numéro 705 novembre 2017 Page 76-77Lion numéro 705 novembre 2017 Page 78-79Lion numéro 705 novembre 2017 Page 80-81Lion numéro 705 novembre 2017 Page 82-83Lion numéro 705 novembre 2017 Page 84-85Lion numéro 705 novembre 2017 Page 86-87Lion numéro 705 novembre 2017 Page 88-89Lion numéro 705 novembre 2017 Page 90-91Lion numéro 705 novembre 2017 Page 92-93Lion numéro 705 novembre 2017 Page 94-95Lion numéro 705 novembre 2017 Page 96-97Lion numéro 705 novembre 2017 Page 98-99Lion numéro 705 novembre 2017 Page 100