Lion n°703 septembre 2017
Lion n°703 septembre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°703 de septembre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : Naresh Aggarwal, président international 2017-2018.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
100 e Convention internationale Chicago - États-Unis IE Our 2015 Fans Agieeirrial. viripallymeryrn:rliQn éri agrekt wo.ric Cbielher do achluge reg'erre gnfflihouse gsaemiss... Al Gore, ancien vice-Président des États-Unis, présente aux Lions du monde son programme Changements climatiques et solutions. nouveaux services et de nouvelles technologies pour ensemble, atteindre de nouveaux sommets. Bob Corlew remercie chaleureusement les Lions d’avoir accepté de gravir ces nouveaux sommets mais il en annonce d’autres  : la lutte contre le diabète, le cancer pédiatrique… Avec son épouse Diane, ils ont visité plus de cent pays, ont fait des rencontres extraordinaires et ont l’immense joie d’avoir contribué à la réalisation de changements dans la vie de personnes moins favorisées qu’eux. 2017 est le trentième anniversaire de l’affiliation des femmes dans l’Association ; elles représentent la partie croissante de l’effectif et 30% de ce dernier. Le défi du Centenaire s’est concrétisé par 40 millions d’heures de service et plus de 17 000 projets ont vu le jour. 1 995 nouveaux clubs ont été créés en 2016-2017 ; un grands nombre de nouveaux Lions proviennent de ces clubs et Monter les marches de l’Art Institute Museum de Chicago pour accéder au parvis des impressionnistes est un moment rare. La délégation Française, a pu se délecter d’une privatisation exceptionnelle de ce site merveilleux où l’art et l’humanisme élèvent les cœurs et les esprits. Deux lions d’airain monumentaux nous accueillirent tels des gardiens de ce temple de la culture dans une Amérique pas aussi superficielle qu’elle n’y paraît. On ne pouvait rêver meilleur accueil de la part de ces fauves qui nous sont si chers. Là les Lions de France goûtèrent la délicieuse délectation de.26//Lion édition française - N°703 Visite du Art Institute Museum - Lundi 03 juillet la contemplation d’œuvres que notre musée d’Orsay n’avait encore jamais exposées. Les plus curieux surent profiter des Picasso et autres cubistes qui surplombaient au deuxième niveau les pointillistes tels Seurat ou Caillebotte, en vedette en ce moment à Chicago. Mais les nourritures de l’esprit ne remplaçant jamais celle du corps, c’est dans la cour et le jardin que nous attendait un cocktail (non dînatoire) au cours duquel il fallut jouer des coudes pour attraper qui une coupe, qui un bout de fromage, qui une pâtisserie où les plus affamés perdirent rapidement ce sens du partage qui est habituellement une de nos qualités. chaque Lions sert environ 70 personnes. Enfin, le 27 mai, un sherpa du Népal a atteint le sommet de l’Everest et y a planté le drapeau « Gravir de nouveaux sommets ». Avec une immense fierté, Bob Corlew fait remarquer à l’assemblée que les Lions sont sur le toit du monde. Enfin, pour rendre hommage à Melvin Jones, une nouvelle statue de ce dernier sera érigée et une transformation de sa tombe sera effectuée. Vient ensuite le rapport de Wayne Madden, past-Président international, président de la commission des nominations, qui annonce notamment que Heynes Townsend a été élu au poste de troisième vice-Président international. Puis nous assistons, émerveillés comme des enfants, à la cérémonie des drapeaux regroupant plus de 200 pays dont, cette année, Haïti. C’est un défilé grandiose, haut en couleurs, qui permet de prendre toute la mesure de la puissance de l’Association Internationale des Lions Clubs. Notre devise, « Nous servons », n’a jamais été aussi vraie. Florence Malaise - Gouverneur Est Secrétaire du Conseil des gouverneurs 2017-2018 - PCLF Au son d’un jazz band et dans une ambiance de fête, les délégations, étrangères et surtout francophones, eurent plaisir à immortaliser ces moments de joie et de fraternité en posant pour une photo souvenir. Certains même firent quelques pas de danse avant de quitter ce si beau musée. Quant aux sculptures du rez de chaussée, elles nous attendaient patiemment pour, de leur regard marmoréen, nous dire un si sympathique au revoir. Michel Denys Gouverneur Sud-Ouest 2017-2018 RRI Francophonie - LiSA
Deuxième séance plénière - Lundi 03 juillet La séance plénière du 3 juillet commence par un spectacle des Blues Brothers Revue suivi des interventions de Ban Ki-Moon, ancien secrétaire général de l’ONU et pour la LCIF  : Jutsuhiro Yamada, puis Barry Palmer et Jimmy Carter. Ban Ki-Moon salue les Lions, leaders du service dans le monde, présents dans 210 pays et territoires, et plus particulièrement leur implication en faveur de la paix. Il rappelle la participation du LCI en 1945 à la rédaction de la Charte des Nations Unies. Il salue les objectifs du Centenaire et ceux du cadre de service mondial qui correspondent parfaitement à ceux de l’ONU  : servir le maximum de personnes dans le besoin. La passion des Lions doit leur permettre de tendre la main dans un esprit de compassion et qu’il y ait toujours un Lion lorsqu’il y a un besoin. La tâche des Lions est immense car il y a plus d’un milliard de personnes dans le besoin. Le monde a besoin des Lions pour construire des ponts et briser les barrières. Il faut sans cesse se battre pour les droits de l’homme. Un autre chantier attend les Lions  : la lutte pour la protection de l’environnement et la promotion des Accords de Paris sur le changement climatique. L’ONU a besoin de partenaires pour l’aider car la menace est réelle. Il faut mobiliser toutes les forces pour ce combat. Pour Ban Ki-Moon, Donald Trump a sous-évalué la situation or il n’y a pas de plan B  : « On ne négocie pas avec la nature ». Les Lions doivent devenir les champions de l’action climatique et encourager les femmes et les hommes à devenir des citoyens mondiaux. Pour Jutsuhiro Yamada, président de la LCIF, le service aux malvoyants est la pierre angulaire des actions humanitaires du LCI. Il souligne que la LCIF a pu, grâce aux dons des Lions, mobiliser depuis sa création en 1968 plus d’un milliard de dollars pour lutter contre la cécité. La LCIF appartient à tous les Lions et apporte chaque jour des réponses aux nouveaux besoins des habitants de la planète ; notamment sur la crise des réfugiés qui n’est pas seulement une crise politique mais surtout une crise humanitaire. Les Lions doivent réagir devant ce drame. Barry Palmer présente le soutien que la Fondation apporte à la recherche sur le cancer infantile. Chaque enfant malade doit recevoir une thérapie personnalisée. L’objectif est d’atteindre un taux de guérison de 100%. Il cite la forte participation des Lions pour le financement des vaccinations contre la rougeole, qui a permis de vacciner plus de 88 millions d’enfants dans le monde grâce à la LCIF et ses partenaires. Enfin Jimmy Carter intervient dans une vidéo pour remercier les Lions pour leurs réalisations et le service apporté à plus de 166 millions de personnes dans le cadre du défi du Centenaire. Le nouveau défi sera la campagne internationale de dépistage du diabète. André Ribera Gouverneur Ouest Deuxième vice-président du Conseil des gouverneurs 2017-2018 Finances - EME Lion édition française - N°703//.27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 703 septembre 2017 Page 1Lion numéro 703 septembre 2017 Page 2-3Lion numéro 703 septembre 2017 Page 4-5Lion numéro 703 septembre 2017 Page 6-7Lion numéro 703 septembre 2017 Page 8-9Lion numéro 703 septembre 2017 Page 10-11Lion numéro 703 septembre 2017 Page 12-13Lion numéro 703 septembre 2017 Page 14-15Lion numéro 703 septembre 2017 Page 16-17Lion numéro 703 septembre 2017 Page 18-19Lion numéro 703 septembre 2017 Page 20-21Lion numéro 703 septembre 2017 Page 22-23Lion numéro 703 septembre 2017 Page 24-25Lion numéro 703 septembre 2017 Page 26-27Lion numéro 703 septembre 2017 Page 28-29Lion numéro 703 septembre 2017 Page 30-31Lion numéro 703 septembre 2017 Page 32-33Lion numéro 703 septembre 2017 Page 34-35Lion numéro 703 septembre 2017 Page 36-37Lion numéro 703 septembre 2017 Page 38-39Lion numéro 703 septembre 2017 Page 40-41Lion numéro 703 septembre 2017 Page 42-43Lion numéro 703 septembre 2017 Page 44-45Lion numéro 703 septembre 2017 Page 46-47Lion numéro 703 septembre 2017 Page 48-49Lion numéro 703 septembre 2017 Page 50-51Lion numéro 703 septembre 2017 Page 52-53Lion numéro 703 septembre 2017 Page 54-55Lion numéro 703 septembre 2017 Page 56-57Lion numéro 703 septembre 2017 Page 58-59Lion numéro 703 septembre 2017 Page 60-61Lion numéro 703 septembre 2017 Page 62-63Lion numéro 703 septembre 2017 Page 64-65Lion numéro 703 septembre 2017 Page 66-67Lion numéro 703 septembre 2017 Page 68-69Lion numéro 703 septembre 2017 Page 70-71Lion numéro 703 septembre 2017 Page 72-73Lion numéro 703 septembre 2017 Page 74-75Lion numéro 703 septembre 2017 Page 76-77Lion numéro 703 septembre 2017 Page 78-79Lion numéro 703 septembre 2017 Page 80-81Lion numéro 703 septembre 2017 Page 82-83Lion numéro 703 septembre 2017 Page 84-85Lion numéro 703 septembre 2017 Page 86-87Lion numéro 703 septembre 2017 Page 88-89Lion numéro 703 septembre 2017 Page 90-91Lion numéro 703 septembre 2017 Page 92-93Lion numéro 703 septembre 2017 Page 94-95Lion numéro 703 septembre 2017 Page 96-97Lion numéro 703 septembre 2017 Page 98-99Lion numéro 703 septembre 2017 Page 100