Lion n°701 juin 2017
Lion n°701 juin 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°701 de juin 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : art de vivre, au marché.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
National ii- Préserver la biodiversité.24//Lion édition française - N°701 L’évolution des conditions de vie fait que nos préoccupations sur l’environnement deviennent de plus en plus essentielles. Parmi celle-ci la biodiversité représente un chapitre essentiel. Longtemps méconnue et souvent mésestimée, la biodiversité représente une voie vers une prise de conscience encourageant le respect chez tous les êtres vivants et de leur fragilité. À l’occasion du prochain congrès de la Convention nationale à Nantes, nous avons demandé à un éminent expert, fondateur de l’Institut Inspire, de venir nous entretenir de ce qu’il a intitulé, la « permaéconomie ».
La biodiversité, notre meilleure alliée face à l’inconnu La biodiversité, ça n’est pas, comme on tend à le penser parfois, une collection d’espèces, plus ou moins remarquables, plus ou moins charismatiques, qui vivraient dans des milieux préservés loin de là où nous habitons. Non. La biodiversité, c’est le vivant, tout le vivant, humains compris. C’est une cohorte indénombrable d’organismes, de l’infiniment petit et pourtant essentiel monde des micro-organismes jusqu’aux séquoias géants et baleines bleues. C’est une diversité de milieux allant de la cime de montagnes aux fosses abyssales, des pôles glacés aux tropiques, des réserves naturelles préservées au cœur de nos villes. Mais la biodiversité, c’est aussi, et surtout même, bien plus encore  : c’est la somme des interactions entre toutes ces espèces, mais aussi entre gènes, individus, populations et milieux. La biodiversité, en une phrase et, comme l’a dit jadis Robert Barbault, c’est tout le vivant et ses interactions. Pratiquement tout ce que nous consommons ou utilisons chaque jour vient de la biodiversité. Mais nous avons tendance à l’oublier, car une part importante de cette biodiversité que nous consommons est fossile. Pas de pétrole, pas de plastiques, sans les végétaux et microorganismes qui ont capté l’énergie du soleil, puis se sont lentement décomposés pendant des centaines de millions d’années. Pas de fer, ni même d’uranium, sans les micro-organismes qui les ont concentrés sous leur forme minérale. Mais je vous parle d’un temps que les moins de 300 millions d’années ne peuvent pas connaître… Quel rapport avec la biodiversité d’aujourd’hui ? Le rapport, c’est qu’à mesure que ces ressources fossiles s’épuisent, nous allons dépendre de plus en plus des ressources issues de la biodiversité actuelle. En théorie, les ressources issues du vivant, comme le bois ou le poisson, sont renouvelables à l’infini… à condition de ne pas prélever plus que ce que la nature est capable de produire chaque année. Sinon, on dégrade le « capital naturel » au lieu de vivre de ses intérêts… Jusqu’ici, la source de notre prospérité se trouvait dans un passé lointain, oublié. La clé de notre bien-être réside aujourd’hui dans notre capacité à exploiter durablement les ressources issues de la biodiversité, et à en conserver le potentiel d’adaptation et d’évolution. Car la biodiversité c’est – à travers les denrées que nous en tirons, et surtout les services qu’elle nous rend (pollinisation, recyclage de l’eau et de la matière, fertilité des sols, régulation du climat, etc.) – le véritable socle de l’économie, et donc des emplois. Conserver la biodiversité est une manière d’envisager autrement la sortie de la crise. Comment faire ? Par exemple en généralisant des pratiques agricoles qui permettent de conserver la fertilité des sols et le bon état des eaux de surface ; en iNSPI IREeie Changer notre regard sur [a biodiversité Lei lelneprileS Cm gin -nnaCt leur les içetywkirnes le% Servit e$ qu'ils roridérii Les entreprises (hes eCinyslernias et des siirvIces Qu'ils rendent La dégradation dise act.systarrias presurCe des r ér.-Uniamique4 Leur priiseriarlori el In reslauratlein da kir-1 faqiciionniilit6t efrdril delpportunites écenerrilques innovant pour une pêche et une aquaculture durable ; en privilégiant une exploitation douce des forêts ; en informant les entreprises et les consommateurs sur les choix et les leviers d’action possibles ; en préservant les espaces naturels « ordinaires » et mettant en œuvre la « trame verte et bleue », pour protéger toute la biodiversité. Il y a de bonnes raisons de s’intéresser à la biodiversité  : la beauté, l’éthique, le droit des générations futures, etc. En voici une de plus  : le bon état de la biodiversité est indispensable au bien-être humain, aujourd’hui et demain. Emmanuel Delannoy Fondateur de l’Institut INSPIRE Auteur de « L’économie appliquée aux humains » et de « Permaéconomie » Lion édition française - N°701//.25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 701 juin 2017 Page 1Lion numéro 701 juin 2017 Page 2-3Lion numéro 701 juin 2017 Page 4-5Lion numéro 701 juin 2017 Page 6-7Lion numéro 701 juin 2017 Page 8-9Lion numéro 701 juin 2017 Page 10-11Lion numéro 701 juin 2017 Page 12-13Lion numéro 701 juin 2017 Page 14-15Lion numéro 701 juin 2017 Page 16-17Lion numéro 701 juin 2017 Page 18-19Lion numéro 701 juin 2017 Page 20-21Lion numéro 701 juin 2017 Page 22-23Lion numéro 701 juin 2017 Page 24-25Lion numéro 701 juin 2017 Page 26-27Lion numéro 701 juin 2017 Page 28-29Lion numéro 701 juin 2017 Page 30-31Lion numéro 701 juin 2017 Page 32-33Lion numéro 701 juin 2017 Page 34-35Lion numéro 701 juin 2017 Page 36-37Lion numéro 701 juin 2017 Page 38-39Lion numéro 701 juin 2017 Page 40-41Lion numéro 701 juin 2017 Page 42-43Lion numéro 701 juin 2017 Page 44-45Lion numéro 701 juin 2017 Page 46-47Lion numéro 701 juin 2017 Page 48-49Lion numéro 701 juin 2017 Page 50-51Lion numéro 701 juin 2017 Page 52-53Lion numéro 701 juin 2017 Page 54-55Lion numéro 701 juin 2017 Page 56-57Lion numéro 701 juin 2017 Page 58-59Lion numéro 701 juin 2017 Page 60-61Lion numéro 701 juin 2017 Page 62-63Lion numéro 701 juin 2017 Page 64-65Lion numéro 701 juin 2017 Page 66-67Lion numéro 701 juin 2017 Page 68-69Lion numéro 701 juin 2017 Page 70-71Lion numéro 701 juin 2017 Page 72-73Lion numéro 701 juin 2017 Page 74-75Lion numéro 701 juin 2017 Page 76-77Lion numéro 701 juin 2017 Page 78-79Lion numéro 701 juin 2017 Page 80-81Lion numéro 701 juin 2017 Page 82-83Lion numéro 701 juin 2017 Page 84-85Lion numéro 701 juin 2017 Page 86-87Lion numéro 701 juin 2017 Page 88-89Lion numéro 701 juin 2017 Page 90-91Lion numéro 701 juin 2017 Page 92-93Lion numéro 701 juin 2017 Page 94-95Lion numéro 701 juin 2017 Page 96-97Lion numéro 701 juin 2017 Page 98-99Lion numéro 701 juin 2017 Page 100