Lion n°699 avril 2017
Lion n°699 avril 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°699 de avril 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 10,3 Mo

  • Dans ce numéro : les Lions, à l'assaut des médias !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
Passion - Automobile.92//Lion édition française - N°699 conçu par le brillant ingénieur en chef d’Alfa Romeo Vittorio Jano, constitue l’une des réalisations majeures de la marque. Ses lignes intemporelles signées Zagato habillent un moteur six cylindres en ligne. Cette voiture va briller autant dans les concours d’élégance qu’en compétition, remportant notamment la Mille Miglia à deux reprises en 1929 avec Giuseppe Campari puis en 1930 avec Tazio Nuvolari. Un modèle actuellement exposé au Rond Point des Champs Élysées à Paris est sorti de l’usine le 13 juin 1932 et a appartenu à Arturo Ferrarin, pilote d’avion auteur du premier vol Rome - Rio de Janeiro. Autre modèle, la Giulia Sprint Spéciale, racée, performante et indissociable de la Dolce Vita italienne des années 60. Ce coupé fête ses 60 ans. Le modèle original signé Bertone fut dessiné par Franco Scaglione. Sa base technique provient de la Giulietta Sprint Veloce mais elle est plus performante et sportive grâce à son moteur, vitesse maximale de 200 km/h, ses lignes douces et aérodynamiques et son poids réduit. Cette carrosserie va La 500 Riva s’adresse à ceux qui recherchent sur terre une exclusivité inspirée d’Aquariva, icône de Riva, ainsi que l’accessibilité de la 500 qui a fait sa légende. Un style pour les émotions d’une croisière lors d’un déplacement en ville ? ensuite être utilisée pour une seconde série produite à 1 400 exemplaires dénommée Giulia Sprint Spéciale. Elle reçoit le moteur 1 570 cm 3 de 112 ch de la berline Giulia. Et puisque l’on est dans les grands classiques, comment ne pas mettre en avant un coupé Sprint GT, le fameux coupé Bertone, ici dans sa version 1750 GTV. Conçu sur la base technique de la berline Giulia, le coupé Sprint GT est dévoilé en 1963. Par son style signé Bertone, sa technique, ses mécaniques de caractère 4 cylindres double arbre à cames, ses performances, la Giulia Sprint GT est à considérer aujourd’hui comme le coupé Alfa Romeo de collection par excellence. Avec l’arrivée en 1968 du moteur de 1 750 cm 3 apparaît la dénomination Veloce, rapide en italien, et le GT devient alors GTV. Ce coupé a été diffusé à plus de 225 000 exemplaires, toutes versions confondues entre 1963 et 1976. Enfin, clin d’œil aux 4 roues motrices de Stelvio, l’Alfa AR 51 que la marque présenta en 1952 en réponse à l’appel d’offre lancé par le ministère italien de la Défense. Son surnom de « Matta », « Folle » en italien, venait d’une publicité vantant ses capacités à franchir les obstacles. Ces modèles sont autant de jalons dans l’histoire Alfa, comme devront l’être Stelvio et Giulia. Le plus petit yacht au monde Enfin, l’autre symbole de beauté italienne n’est-il pas la Fiat 500 Riva ? Revenons à la naissance de la Fiat 500. En 1957, celle-ci a contribué à motoriser une nation en pleine croissance, devenant un modèle culte et se vendant à près de 4 millions d’exemplaires. C’était l’époque de la « Dolce vita », pendant laquelle l’Italie s’est reconstruite avec enthousiasme. La mythique 500 allait ainsi plus loin que le simple besoin de mobilité accessible, elle était l’expression de toute une génération voulant croquer la vie. Ce même enthousiasme avait accompagné la sortie d’Aquarama, bateau rapide de Riva, synonyme d’élégance et de sophistication. La 500 Riva, série limitée, arbore des choix stylistiques uniques et des détails élaborés, créés avec Riva, synonyme d’élégance et de style italien. Style qui s’exprime au niveau du tableau de bord. Le pommeau du levier de vitesses est en acajou massif, et le tableau de bord se pare lui aussi d’acajou avec des incrustations en érable. Grâce à ces bois nobles, utilisés pour la fabrication des yachts, la 500 est réinterprétée en une version très haut de gamme. La petite Fiat s’imprègne du charme Riva. Deux icônes se rencontrent pour créer un nouveau symbole de l’élégance italienne. Une voiture inspirée par la mer pour séduire la ville. Une famille, complétée par la Fiat 500X, dans la catégorie Cross over, et le spider 124 qui fête ses 50 ans de retour du rêve californien en 1966. Ce n’est pas par hasard si la nouvelle évolution du modèle a été présentée à Los Angeles. Italie et Amérique sont si proches chez Fiat, désormais aussi aux commandes de Chrysler. a a
1909 - 2017 Du hors-bord au 4x4 Si Suzuki est un Japonais constructeur d’automobiles et de moteurs de bateaux, il est avant tout fabricant de motos... Suzuki se fait connaître sur le marché automobile durant les années 1960. Toutefois, ses origines se situent en 1909, lorsque Suzuki Michio fonde la Suzuki Looms Works près de Hamamatsu. À cette époque, elle se concentrait sur des machines à coudre. 1952 voit apparaître la première moto animée d’un petit moteur à deux temps de 36 cm 3, dénommée Power Free. Grâce à elle et à la gamme qui va en découler, Suzuki se fait une place sur la scène commerciale et sportive. 1954, la firme prend le nom de Suzuki Motors et présente sa première voiture, la Suzulight, mini de 360 cm 3, 43 exemplaires. 1955, Suzuki commercialise sa première véritable moto, Colleda, mue par un monocylindre de 90 cm 3. 1961, les motos débarquent en France. 1962, la firme atteint une production de 2 565 Suzulight. Grâce à ce succès, elle ouvre des usines et se diversifie avec des utilitaires, moteurs de bateau et maisons préfabriquées. 1965, la T20, moto avec un moteur bicylindre de 250 cm 3, arrive. 1970, le Jimny, petit tout-terrain, permet de faire connaître la marque sur le continent américain. Après le premier choc pétrolier, Suzuki se tourne vers des 4 temps, et lance en 1974 la RE-5, moto révolutionnaire ayant moteur à piston rotatif de 497 cm 3 sous licence Wankel, un échec cuisant. 1981, Suzuki passe un accord avec General Motors pour de petites voitures aux États-Unis. Avec Isuzu, filiale japonaise de GM, on voit la naissance d’une Chevrolet Sprint. 1983, Suzuki prend aussi une part importante dans la société indienne Maruti. 1987, Land Rover fabrique, sous licence, Jimny, puis Vitara. 1992, c’est l’ouverture d’une usine en Hongrie. Puis, en juin 1993, l’ouverture en Chine. 1995, la production atteignait 975 000 voitures. La même année Suzuki lance une moto, succès à travers le monde, la GSF 600 Bandit. 1999, la GSX 1300 R Hayabusa est la première moto à 300 km/h. Avril 2003, Suzuki et Fiat signent un accord pour un SUV, Sedici et SX4, produit dans l’usine Avouons, ce mini 4x4 Suzuki c’est notre préféré. Sans la prétention des grands 4x4, ce Jimny est très efficace... hongroise. 2006, GM en difficulté sort du capital. 2007, Suzuki perd sa place de leader sur le marché des Keijidosha, modèles à moins de 660 cm 3 et moins de 3,40 m de long, important au Japon, au profit de Daihatsu, filiale Toyota. Suzuki tenait ce segment depuis 34 ans. Décembre 2009, c’est au tour de Volkswagen de monter dans le capital. Coopération de courte durée, au milieu 2011 Suzuki renouvelle son accord avec Fiat. 2012, Suzuki se retire des États-Unis et annonce la construction d’une usine en Inde. a Lion édition française - N°699//.93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 699 avril 2017 Page 1Lion numéro 699 avril 2017 Page 2-3Lion numéro 699 avril 2017 Page 4-5Lion numéro 699 avril 2017 Page 6-7Lion numéro 699 avril 2017 Page 8-9Lion numéro 699 avril 2017 Page 10-11Lion numéro 699 avril 2017 Page 12-13Lion numéro 699 avril 2017 Page 14-15Lion numéro 699 avril 2017 Page 16-17Lion numéro 699 avril 2017 Page 18-19Lion numéro 699 avril 2017 Page 20-21Lion numéro 699 avril 2017 Page 22-23Lion numéro 699 avril 2017 Page 24-25Lion numéro 699 avril 2017 Page 26-27Lion numéro 699 avril 2017 Page 28-29Lion numéro 699 avril 2017 Page 30-31Lion numéro 699 avril 2017 Page 32-33Lion numéro 699 avril 2017 Page 34-35Lion numéro 699 avril 2017 Page 36-37Lion numéro 699 avril 2017 Page 38-39Lion numéro 699 avril 2017 Page 40-41Lion numéro 699 avril 2017 Page 42-43Lion numéro 699 avril 2017 Page 44-45Lion numéro 699 avril 2017 Page 46-47Lion numéro 699 avril 2017 Page 48-49Lion numéro 699 avril 2017 Page 50-51Lion numéro 699 avril 2017 Page 52-53Lion numéro 699 avril 2017 Page 54-55Lion numéro 699 avril 2017 Page 56-57Lion numéro 699 avril 2017 Page 58-59Lion numéro 699 avril 2017 Page 60-61Lion numéro 699 avril 2017 Page 62-63Lion numéro 699 avril 2017 Page 64-65Lion numéro 699 avril 2017 Page 66-67Lion numéro 699 avril 2017 Page 68-69Lion numéro 699 avril 2017 Page 70-71Lion numéro 699 avril 2017 Page 72-73Lion numéro 699 avril 2017 Page 74-75Lion numéro 699 avril 2017 Page 76-77Lion numéro 699 avril 2017 Page 78-79Lion numéro 699 avril 2017 Page 80-81Lion numéro 699 avril 2017 Page 82-83Lion numéro 699 avril 2017 Page 84-85Lion numéro 699 avril 2017 Page 86-87Lion numéro 699 avril 2017 Page 88-89Lion numéro 699 avril 2017 Page 90-91Lion numéro 699 avril 2017 Page 92-93Lion numéro 699 avril 2017 Page 94-95Lion numéro 699 avril 2017 Page 96-97Lion numéro 699 avril 2017 Page 98-99Lion numéro 699 avril 2017 Page 100