Lion n°699 avril 2017
Lion n°699 avril 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°699 de avril 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 10,3 Mo

  • Dans ce numéro : les Lions, à l'assaut des médias !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
Art de vivre - Gastronomie.84//Lion édition française - N°699 Binz à Ammerschwihr, 68, l’avis du guide est clair  : « Julien et sa compagne se sont installés en 2015 dans cette jolie maison alsacienne. Lui, en cuisine, saupoudre la tradition de quelques touches modernes, voire exotiques, du plus bel effet, et dévoile des assiettes savoureuses et bien maîtrisées ». Pour Mickaël Féval à Aix-en-Provence  : « Ancien chef d’Antoine, l’une des références parisiennes pour la cuisine de la mer, Mickaël a posé ses valises dans cette maison au coeur d’Aix. Il tire le meilleur de sa collaboration avec de nombreux producteurs locaux. Dans ses assiettes, subtiles et équilibrées, terre et mer vont main dans la main ». Pour Damien Sanchez à Nîmes c’est  : « Derrière les arènes, ce repaire de gourmandise associe un sommelier et un chef passionnés. Dans l’assiette, une cuisine pleine de fraîcheur et de vivacité. Dès les premiers rayons de soleil, on s’installe dans le patio à l’ombre des L’étonnant ris de veau braisé puis fumé aux feuilles de figuiers, au thym et au romarin par Fanny Rey, un voyage. érables ». Quatre maîtres restaurateurs sont parmi les « Bonnes petites tables » du Michelin, ce sont Michel Craca de L’Antre Amis à Paris  : « À la limite des 7 e et 15e, au rez-de-chaussée d’un bel immeuble, on découvre cet Antre dont le chef patron assure la cuisine avec passion. Il fait trois fois par semaine son marché directement à Rungis, sélectionnant d’excellents produits, viandes, poissons, coquillages. Une matière première de choix pour des assiettes soignées, exécutées avec précision, une succession de saveurs franches déclinées dans une carte hypercourte et accompagnées d’une belle carte des vins, environ 170 références. Un mot enfin sur l’intérieur, une salle à manger cosy avec tables en bois clair, banquettes et fauteuils, sans oublier une très belle machine à jambon mise bien en évidence ». Puis Christophe Fouré Le Rive Gauche à Nantes  : « Direction rive gauche de la Loire, au sud de l’île Beaulieu, où le fleuve prend des accents presque champêtres. Autre atout de cette ancienne guinguette, une terrasse sur l’arrière, face à la verdure d’un jardin ensoleillé. Au menu une cuisine soignée, associée à un joli choix de vins du Val de Loire ». Puis Ludovic Léné du Clos Heurtebise à Remiremont  : « Cette engageante maison bourgeoise, tenue par un jeune couple, propose une cuisine au goût du jour parfumée, rythmée par les saisons. Comment ne pas céder à la douceur poétique de ces gambas poêlées à l’huile de curry au pavot bleu ? La terrasse d’été offre une jolie vue sur les ballons des Vosges ». Et Christophe Sodreau du Crêmet d’Anjou à Angers  : « Dans une petite rue entre la gare et le château, on se régale ici des plats de tradition soignés, réalisés dans les règles de l’art  : pied de porc au foie gras, joue de bœuf et le Crêmet d’Anjou, dessert angevin à base de fromage, qui a donné son nom à cette maison ». Fanny Rey seule femme étoilée 2017 Revenons auprès de Julia Sedefdjian, 22 ans, qui est depuis le 1er février 2016, la plus jeune cheffe étoilée de France. Aux Fables de la Fontaine, Paris 7e, elle interprète une cuisine aux accents du sud, remettant au goût du jour des plats oubliés de la gastronomie française. Actuellement âgée de 22 ans, Julia confirme son statut de plus jeune cheffe étoilée de France en 2017 en maintenant l’étoile. Et Fanny Rey, finaliste de la saison 2 de Top Chef, est donc devenue pour cette année 2017 la seule femme à décrocher une étoile au guide. Les téléspectateurs ne l’ont pas oubliée. 2011, Fanny s’était inclinée lors de la finale de la deuxième saison de l’émission de M6 face à Stéphanie Le Quellec. Bien qu’elle ait remporté le suffrage des chefs, Arabian, Piège, Lignac, Constant et Marx, les 150 convives avaient opté pour la cuisine de son concurrent. Loin de s’apitoyer sur cette défaite, la jeune femme de Bourgogne a fait un sacré bout de chemin. Depuis juillet 2012, elle a ouvert La Reine Jeanne à Saint-Rémy de Provence. Fanny peut y compter sur l’aide de son compa-
gnon, Jonathan Wahid, champion de France des desserts 2005. Leur association fait des merveilles. « C’est un honneur immense qui souligne le travail de toute une équipe », a déclaré, émue, la chef de 35 ans au micro de BFM TV. Toujours au Sud, la cuisine du chef Xavier Burelle a été distinguée en obtenant sa première « Assiette », nouvelle distinction au guide Michelin depuis 2016. Le Mas des Herbes Blanches s’inscrit comme une adresse gastronomique incontournable de Provence. Cette récompense est donnée aux tables répondant à la définition suivante  : « Qualité des produits et tour de main du chef, un bon repas tout simplement ». Xavier Burelle, qui a débuté la cuisine à l’âge de 15 ans, a fait ses armes auprès de Gérald Passédat D’origine chilienne, Gato Negro est un des vins du monde I préférés des Français, le vin de nouvelles saveurs latines. à Marseille, de Jean François Piège au Plaza Athénée, d’Arnaud Poette à l’Eden Roc, de Michel Del Burgo au Chantecler du Negresco avant de prendre son envol au Columbus à Monaco. À la Table du Mas, il affine sa signature culinaire dans ses plats qui reflètent autant son affection à la région du Luberon que sa curiosité et son goût de l’invention. Il élabore une cuisine d’émotion. Chaque mois, un menu autour d’un produit unique permet de cerner la façon dont il le sublime dans ses retranchements savoureux, sans hésiter à saupoudrer des saveurs venues d’ailleurs. Sans oublier, ailleurs, qu’un bistrot connaît une affluence depuis quelques semaines, il a obtenu une étoile par erreur, comme quoi il n’y a pas que les Oscars qui se trompent. Pour adoucir la fin de l’hiver Un vin chilien Créé il y a cinquante-cinq ans et présent dans quatre-vingts pays, c’est le plus ancien vin de San Pedro. Si Moët & Chandon félicite Yannick Alléno en lui remettant un magnum de sa cuvée de prestige MC III, regardons un flacon plus modeste et tout aussi remarquable. Avec son iconique Chat noir, symbole de chance, ce vin séduit les consommateurs des quatre coins du globe. Deux bouteilles de Gato Negro sont ouvertes dans le monde toutes les trois secondes. Ce Cabernet Sauvignon à la belle robe rubis accompagne parfaitement la fin de la saison froide. Ce vin gorgé de soleil dévoile d’étonnantes saveurs qui séduiront. Gato Negro est un vin fruité dont les tanins soyeux laissent un sentiment de fraîcheur en bouche. Ses arômes de fruits rouges se mêlent à des notes de vanille et de cacao, sa finale est longue et agréable. Il s’accorde idéalement avec un filet de canette grillé à l’aigre-douce, du bœuf fumé avec une crème à la moutarde de Dijon ou avec une tartine de Brie au miel. Les coquilles Saint Jacques « Pinces à linge » par Fanny Rey. Lion édition française - N°699//.85



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 699 avril 2017 Page 1Lion numéro 699 avril 2017 Page 2-3Lion numéro 699 avril 2017 Page 4-5Lion numéro 699 avril 2017 Page 6-7Lion numéro 699 avril 2017 Page 8-9Lion numéro 699 avril 2017 Page 10-11Lion numéro 699 avril 2017 Page 12-13Lion numéro 699 avril 2017 Page 14-15Lion numéro 699 avril 2017 Page 16-17Lion numéro 699 avril 2017 Page 18-19Lion numéro 699 avril 2017 Page 20-21Lion numéro 699 avril 2017 Page 22-23Lion numéro 699 avril 2017 Page 24-25Lion numéro 699 avril 2017 Page 26-27Lion numéro 699 avril 2017 Page 28-29Lion numéro 699 avril 2017 Page 30-31Lion numéro 699 avril 2017 Page 32-33Lion numéro 699 avril 2017 Page 34-35Lion numéro 699 avril 2017 Page 36-37Lion numéro 699 avril 2017 Page 38-39Lion numéro 699 avril 2017 Page 40-41Lion numéro 699 avril 2017 Page 42-43Lion numéro 699 avril 2017 Page 44-45Lion numéro 699 avril 2017 Page 46-47Lion numéro 699 avril 2017 Page 48-49Lion numéro 699 avril 2017 Page 50-51Lion numéro 699 avril 2017 Page 52-53Lion numéro 699 avril 2017 Page 54-55Lion numéro 699 avril 2017 Page 56-57Lion numéro 699 avril 2017 Page 58-59Lion numéro 699 avril 2017 Page 60-61Lion numéro 699 avril 2017 Page 62-63Lion numéro 699 avril 2017 Page 64-65Lion numéro 699 avril 2017 Page 66-67Lion numéro 699 avril 2017 Page 68-69Lion numéro 699 avril 2017 Page 70-71Lion numéro 699 avril 2017 Page 72-73Lion numéro 699 avril 2017 Page 74-75Lion numéro 699 avril 2017 Page 76-77Lion numéro 699 avril 2017 Page 78-79Lion numéro 699 avril 2017 Page 80-81Lion numéro 699 avril 2017 Page 82-83Lion numéro 699 avril 2017 Page 84-85Lion numéro 699 avril 2017 Page 86-87Lion numéro 699 avril 2017 Page 88-89Lion numéro 699 avril 2017 Page 90-91Lion numéro 699 avril 2017 Page 92-93Lion numéro 699 avril 2017 Page 94-95Lion numéro 699 avril 2017 Page 96-97Lion numéro 699 avril 2017 Page 98-99Lion numéro 699 avril 2017 Page 100