Lion n°697 février 2017
Lion n°697 février 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°697 de février 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : 66e Convention Nationale Centenaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
Art de vivre - Découverte de restaurants, tous nichés dans de magnifiques bâtisses en pierre. La diversité de Chamonix aujourd’hui fait de la station une destination à part entière. Enfin, les stations italiennes sont pleines d’authenticité et respirent la tradition, Campiglio, 1 550 mètres, piétonne, sans voitures, blottie dans la vallée. Impossible de dresser un top 10 des stations de ski sans mentionner la Norvège et Geilo. Le village, petit et bien équipé, investit dans de nouvelles pistes, de nouveaux remonte-pentes et de nouvelles installations. De janvier à avril, on skie jusqu’à 20 heures sur des pistes illuminées. a L’Alpe d’Huez station du futur Note anecdotique pour débuter, le nom de l’Alpe d’Huez est connu à l’étranger pour les 21 virages de la montée mythique qu’emprunte régulièrement le Tour de France. Chaque été, quand des touristes venus d’aussi loin que de Corée du Sud ou de Nouvelle- Zélande viennent gravir le col à vélo, ils s’étonnent que l’Alpe soit aussi une station de sports d’hiver. Pourtant, 80% de l’économie de la station se fait en hiver. Perchée sur un plateau exposé plein sud à 1 860 mètres d’altitude telle « une.80//Lion édition française - N°697 île au soleil », la station de l’Oisans a forgé sa réputation autour d’un large public. Mais sa vraie spécialité, c’est donc le ski. L’Alpe s’est développée en 1936 avec l’arrivée du premier montepente, l’ancêtre de notre téléski, inventé et inauguré par Jean Pomagalski. Son domaine skiable, Alpe d’Huez grand domaine ski est un terrain de jeu de 250 kilomètres de pistes, réparties entre l’Alpe d’Huez, Huez, Auris, Oz en Oisans, Vaujany et Villard-Reculas, 2 200 mètres de dénivelé. 2017, la station iséroise va investir près de 350 millions d’euros dans de nouvelles infrastructures pour monter en gamme et développer son offre dans les cinq prochaines années. Un chantier ambitieux qui est, à ce jour, l’un des plus importants projets de développement en Europe. Au programme, construction de nouveaux lits touristiques, aménagement piétonnier et arboré de la station, et un domaine skiable repensé et agrandi. L’objectif final étant de se hisser au rang des plus grandes stations internationales. Et pour cela, elle se donne les moyens, avec un investissement à la fois public et privé. Les premières étapes du chantier sont lancées, après 10 ans de concertation. « L’ambition Montagne moderne et intelligente, de nouveaux axes d’expression valorisent la modernité de l’Alpe d’Huez. de ce programme est d’accroître le débit et de réduire l’impact visuel des remontées, 180 pylônes ont déjà été retirées sur les 5 dernières années », précise Jean- Yves Noyrey, maire d’Huez. Derrière ces nouveaux équipements se cachent également des enjeux financiers. Avec 1,2 million de journées skieurs pendant la saison hivernale, les remontées mécaniques réalisent 36 millions d’euros de chiffre. L’objectif vise une progression de 10% tous les ans jusqu’à 2021. Autre grand projet de l’Alpe, sa future liaison avec les Deux Alpes d’ici 2021, puis avec le domaine des Sybelles d’ici 2025. Soit un parcours total de plus de 800 kilomètres de pistes et de 2 200 mètres de dénivelés. Ce qui en fera l’un des plus grands domaines skiables au monde. Et si 80% de l’activité touristique reste concentrée sur la saison hivernale, la station reste animée l’été, et cela grâce au Tour de France qui lui a donc apporté une renommée mondiale. Chaque année, près d’1 million d’euros est d’ailleurs dédié à l’organisation d’événements sportifs ou culturels. À l’instar des Folies Douces en hiver qui permettent d’attirer un public plus jeune. En réaménageant son cœur et en modernisant son parc immobilier,
- l’Alpe espère augmenter son attractivité sur la saison estivale. Pour faire face à l’image trop sportive de la montagne en été, qui constitue un frein à la fréquentation, la station compte diversifier et enrichir son offre en proposant des activités douces comme des randonnées en famille. De nouveaux loisirs comme une luge sur rail 4 saisons, qui sera construite en 2018, devrait renforcer son positionnement familial. Enfin, d’autres événements ne manquent pas à l’Alpe. La notoriété du Festival international du film de comédie, qui fête son 20 e anniversaire, n’est plus à démontrer. Bref, si dans les années 90, l’Alpe n’a pas bénéficié de l’effet JO et des fonds afférents, qui ont tiré la vallée de la Tarentaise au plus haut niveau mondial, si la station a alors pris un certain retard face aux stations françaises les plus huppées, les derniers Jeux Olympiques du Dauphiné remontent à 1968, dont on va fêter les cinquante ans, l’Alpe veut entrer dans le Top 10 des grandes stations du monde, station pure, station chic, station dynamique et station d’avenir. L’Alpe souffre sans doute d’un positionnement clair auprès de ses publics actuels que de ses futurs, et ce malgré des atouts intrinsèques. Ne pourrait-on pas regarder l’Alpe en valorisant son écosystème ? Et ce afin d’y trouver des territoires d’expression de son positionnement autant légitime que spécifiques. Nous le savons, et les études de l’OCDE le confirment, la persistance de l’enneigement sera un des enjeux auxquels nous auront à faire face. L’Alpe ne pourrait-elle pas retrouver sa légitimité d’innovation historique ? L’Alpe a été une des stations pionnière en matière d’innovation tant techniques que marketing pour « l’exploitation commerciale de la montagne », les transports, les prototypes de Pomagalski, l’école de ski, le ski sur glacier relié à la station, l’usage du solaire pour le chauffage et le déneigement, lui qui a chauffé la piscine du superbe hôtel des Grandes Rousses dès 1976 et permettait le déneigement du toit et ses abords, travaillant tôt l’enneigement de culture. L’innovation comme réponse à un développement durable. L’Alpe est à proximité de l’un des pôles technologiques les plus puissants de France, Grenoble, pourquoi ne pas en profiter ? Pourquoi ne pas capitaliser sur cette proximité pour faire de la station un laboratoire de recherche et développement de ce que pourrait être la montagne de demain y implémentant tout ce qui favorise son développement à long terme. Il y a même des avantages fiscaux à le faire... Autant d’appels à projets pour faire que l’Alpe soit toujours à la pointe de l’innovation, de celle qui facilite l’aise des clients autant qu’elle préserve l’environnement. La production de neige de culture à température positive, l’adoption plus générale du solaire, avec 300 jours d’ensoleillement ce serait légitime, Légendes le travail de Big data pour faciliter la sécurité... Photo 01  : Navettes Photo électriques, 02  : ampoules basses tensions, recyclage, Navettes neige électriques, de culture ampoules responsable, basses tensions, etc., recyclage, de culture responsable, sans etc., oublier sans oublier l’écologie. l’écologie. Photo 03  : L’Alpe d’Huez désire améliorer son positionnement intern nal, elle a entrepris un programme de création d’hôtels 5 ét ainsi que l’extension du domaine skiable. ipm Lion édition française - N°697//.81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 697 février 2017 Page 1Lion numéro 697 février 2017 Page 2-3Lion numéro 697 février 2017 Page 4-5Lion numéro 697 février 2017 Page 6-7Lion numéro 697 février 2017 Page 8-9Lion numéro 697 février 2017 Page 10-11Lion numéro 697 février 2017 Page 12-13Lion numéro 697 février 2017 Page 14-15Lion numéro 697 février 2017 Page 16-17Lion numéro 697 février 2017 Page 18-19Lion numéro 697 février 2017 Page 20-21Lion numéro 697 février 2017 Page 22-23Lion numéro 697 février 2017 Page 24-25Lion numéro 697 février 2017 Page 26-27Lion numéro 697 février 2017 Page 28-29Lion numéro 697 février 2017 Page 30-31Lion numéro 697 février 2017 Page 32-33Lion numéro 697 février 2017 Page 34-35Lion numéro 697 février 2017 Page 36-37Lion numéro 697 février 2017 Page 38-39Lion numéro 697 février 2017 Page 40-41Lion numéro 697 février 2017 Page 42-43Lion numéro 697 février 2017 Page 44-45Lion numéro 697 février 2017 Page 46-47Lion numéro 697 février 2017 Page 48-49Lion numéro 697 février 2017 Page 50-51Lion numéro 697 février 2017 Page 52-53Lion numéro 697 février 2017 Page 54-55Lion numéro 697 février 2017 Page 56-57Lion numéro 697 février 2017 Page 58-59Lion numéro 697 février 2017 Page 60-61Lion numéro 697 février 2017 Page 62-63Lion numéro 697 février 2017 Page 64-65Lion numéro 697 février 2017 Page 66-67Lion numéro 697 février 2017 Page 68-69Lion numéro 697 février 2017 Page 70-71Lion numéro 697 février 2017 Page 72-73Lion numéro 697 février 2017 Page 74-75Lion numéro 697 février 2017 Page 76-77Lion numéro 697 février 2017 Page 78-79Lion numéro 697 février 2017 Page 80-81Lion numéro 697 février 2017 Page 82-83Lion numéro 697 février 2017 Page 84-85Lion numéro 697 février 2017 Page 86-87Lion numéro 697 février 2017 Page 88-89Lion numéro 697 février 2017 Page 90-91Lion numéro 697 février 2017 Page 92-93Lion numéro 697 février 2017 Page 94-95Lion numéro 697 février 2017 Page 96-97Lion numéro 697 février 2017 Page 98-99Lion numéro 697 février 2017 Page 100