Lion n°697 février 2017
Lion n°697 février 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°697 de février 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : 66e Convention Nationale Centenaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Vie culturelle - Livres Jacques André Bertrand (né en 1946) a publié une vingtaine de livres (romans, nouvelles, chroniques) depuis Tristesse de la balance et autres signes (Ed. Bernard Barrault 1983 - Réédition Julliard 2007). Une œuvre profondément originale, très souvent primée, dominée par un sens de l’humour très singulier, tour à tour féroce et tendre, poétique et réaliste, léger et sérieux. J.A. Bertrand appartient.66//Lion édition française - N°697 Livres par Pierre Schavey Biographies non autorisées Jacques A. Bertrand - Julliard à cette catégorie d’auteurs auxquels on s’attache dès la première lecture et dont on attend impatiemment le prochain livre. Une bienfaisante drogue littéraire. En conjuguant adroitement ces ingrédients J.A. Bertrand observe, analyse, décortique dix neuf êtres, objets, notions ou concepts auxquels il invente une nouvelle vie. Cela va de Dieu et Lucifer à la fumée, la joie et la douleur, en passant par l’homo fundamentalis et le clown ou de la cellule à sa première femme ou à lui même. En exergue J.A. Bertrand cite Kipling « Mais ceci est une autre histoire ». Les lunettes qu’il pose devant nos yeux ne sont ni déformantes ni grossissantes elles nous font voir les choses, les gens et le monde autrement pour notre plus grand bonheur.
Numéro 11 Jonathan Coe Gallimard Jonathan Coe poursuit avec ce onzième roman une œuvre qui depuis Testament à l’anglaise (Gallimard 1994) dresse un portrait satirique acide de la société britannique. Après l’époque Thatcher, c’est sous Tony Blair et la guerre en Irak que débute ce nouvel opus. Cinq chapitres, cinq « contes sur la folie des temps » avec pour lien commun deux personnages Rachel et son amie Alison, mulâtresse et lesbienne, suivies de dix ans à vingt cinq ans environ. On y voit une étrange maison habitée par « la folle à l’oiseau », le tournage en Australie d’une infecte émission de téléréalité où les participants sont placés dans des conditions effrayantes ou dangereuses, la soirée de gala de remise d’un prix par la famille Winshaw (vue dans Testament à l’anglaise), un magique jardin de cristral, une famille richissime qui fait creuser sous sa maison un luxueux sous-sol de onze étages et dont la mégalomanie libère une horde de monstres. À coups de symboles et de métaphores, Jonathan Coe se livre à une critique précise et efficace de quelques dérives de la société britannique (et pas seulement). L’agroalimentaire, le monde politique, l’enseignement, les médias, le pouvoir de l’argent sont ciblés dans ce roman protéiforme. Un récit rocambolesque à l’imagination délirante, construit avec une admirable virtuosité d’écriture et de conception. Une œuvre majeure du monumental édifice Coe. Mais y en a-t-il de mineure ? aux filreorei it Vin Le tunnel aux pigeons John Le Carré Seuil Sous son vrai nom David Cromwell, John Le Carré fut un agent des services de renseignements britanniques, au temps de la guerre froide, avant de passer à la littérature vers 1961. Il a publié une vingtaine de livres, chefs-d’œuvres du roman d’espionnage, dont L’espion qui venait du froid (Gallimard 1964). Dans ce nouvel ouvrage sous-titré Histoires de ma vie, il raconte en vingt huit chapitres les souvenirs marquants d’une cinquantaine d’années d’une existence riche en rencontres et événements notables. On y voyage de Grande Bretagne, au Panama, en passant par l’URSS, Beyrouth et l’Afrique. On y rencontre Arafat, Joseph Brodsky et son Nobel, un chef mafieux russe, des diplomates et espions de tout poil, Richard Burton, Martin Ritt, Bernard Pivot. John Le Carré y parle aussi de son étrange famille  : une mère l’abandonnant de bonne heure et le père, magistrale statue du Commandeur, escroc mondain, délinquant séduisant et récidiviste. John Le Carré feuillette cet album de souvenirs en évoquant parfois les rapports qui les unissent à certains de ses livres. Sa vie fut singulièrement romanesque et cette biographie se lit comme un fascinant et passionnant roman. Trois ex Régine Detambel Actes Sud Régine Detambel romancière (une vingtaine de romans), essayiste et bibliothérapeute, nous propose ici la biographie romancée de la vie conjugale chaotique d’August Strindberg avec ses trois épouses. Strindberg (1849 - 1912) écrivain, dramaturge et peintre suédois épousa successivement Siri von Essen, actrice finlandaise divorcée du baron von Wangel, Frida Ohl journaliste allemande, et l’actrice Harriett Boss. Trois épisodes faits de sentiments extrêmes et contradictoires, de passion, de jalousie, et de querelles. Trois échecs dus à la misogynie et à l’ego dominateur de Strindberg. Des rapports difficiles et conflictuels compliqués par les soucis financiers de Strindberg dont le théâtre est mal reçu par ses contemporains. Sa pièce la plus célèbre, Mademoiselle Julie (1888), jugée choquante fut mise à l’index et créée en Allemagne, au Danemark et en France avant d’être jouée en Suède. Régine Detambel donne tour à tour la parole à chacune de ces femmes pour décrire des situations dramatiques et un personnage tourmenté, persécuté, paranoïaque, malheureux et consommateur d’absinthe. Avec ce très beau récit polyphonique remarquablement construit, Régine Detambel fait un portrait, troublant et pathétique de l’inaptitude à la vie conjugale du plus grand dramaturge naturaliste suédois. Lion édition française - N°697//.67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 697 février 2017 Page 1Lion numéro 697 février 2017 Page 2-3Lion numéro 697 février 2017 Page 4-5Lion numéro 697 février 2017 Page 6-7Lion numéro 697 février 2017 Page 8-9Lion numéro 697 février 2017 Page 10-11Lion numéro 697 février 2017 Page 12-13Lion numéro 697 février 2017 Page 14-15Lion numéro 697 février 2017 Page 16-17Lion numéro 697 février 2017 Page 18-19Lion numéro 697 février 2017 Page 20-21Lion numéro 697 février 2017 Page 22-23Lion numéro 697 février 2017 Page 24-25Lion numéro 697 février 2017 Page 26-27Lion numéro 697 février 2017 Page 28-29Lion numéro 697 février 2017 Page 30-31Lion numéro 697 février 2017 Page 32-33Lion numéro 697 février 2017 Page 34-35Lion numéro 697 février 2017 Page 36-37Lion numéro 697 février 2017 Page 38-39Lion numéro 697 février 2017 Page 40-41Lion numéro 697 février 2017 Page 42-43Lion numéro 697 février 2017 Page 44-45Lion numéro 697 février 2017 Page 46-47Lion numéro 697 février 2017 Page 48-49Lion numéro 697 février 2017 Page 50-51Lion numéro 697 février 2017 Page 52-53Lion numéro 697 février 2017 Page 54-55Lion numéro 697 février 2017 Page 56-57Lion numéro 697 février 2017 Page 58-59Lion numéro 697 février 2017 Page 60-61Lion numéro 697 février 2017 Page 62-63Lion numéro 697 février 2017 Page 64-65Lion numéro 697 février 2017 Page 66-67Lion numéro 697 février 2017 Page 68-69Lion numéro 697 février 2017 Page 70-71Lion numéro 697 février 2017 Page 72-73Lion numéro 697 février 2017 Page 74-75Lion numéro 697 février 2017 Page 76-77Lion numéro 697 février 2017 Page 78-79Lion numéro 697 février 2017 Page 80-81Lion numéro 697 février 2017 Page 82-83Lion numéro 697 février 2017 Page 84-85Lion numéro 697 février 2017 Page 86-87Lion numéro 697 février 2017 Page 88-89Lion numéro 697 février 2017 Page 90-91Lion numéro 697 février 2017 Page 92-93Lion numéro 697 février 2017 Page 94-95Lion numéro 697 février 2017 Page 96-97Lion numéro 697 février 2017 Page 98-99Lion numéro 697 février 2017 Page 100