Lion n°696 janvier 2017
Lion n°696 janvier 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°696 de janvier 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : tous nos voeux pour cette année exceptionnelle du Centenaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
Passion - Philatélie Pour ceux qui veulent connaître Chicago, quelques rappels philatéliques. À l’occasion du Centenaire de la fondation de la ville en 1833 avec l’exposition universelle Century of Progress (1), la municipalité a programmé l’impression de plusieurs timbres représentant les monuments mythiques de la cité. Parmi ceux-ci  : le fort Dearborn (2), construit au sud de la Chicago River, forteresse qui venait renforcer la position des Blancs face aux Amérindiens installés dans la région. De nombreux natifs de la ville ont eu l’honneur d’être immortalisés « philatéliquement ». Quelques exemples. Deux musiciens  : Benny Goodman (3) est né Michigan Avenue en 1900. L’orchestre qu’il dirigea est devenu célèbre .96//Lion édition française - N°696 Bienvenue à Chicago grâce à de fréquentes prestations radiophoniques et a grandement contribué au succès populaire du swing. Brillant clarinettiste, il sut s’entourer de musiciens de valeur. Il est photographié, sur un timbre américain émis pour le centième anniversaire de sa naissance, en pleine inspiration. Louis Armstrong (4), lui, s’il n’est pas natif de la métropole de l’Illinois, s’y est installé alors qu’il n’avait pas encore 20 ans pour intégrer le prestigieux Creole Jazzband avant de créer son propre orchestre. Sa notoriété lui permit d’ailleurs de figurer dans plusieurs films grâce à ses exceptionnels talents de chanteur et d’instrumentiste et fit de lui le premier musicien de jazz à atteindre une renommée mondiale. C’est le Sénégal qui, curieusement, lui a consacré un timbre où on le voit souffler un contre-ut dont il était coutumier. par Roland Mehl Deux écrivains maintenant  : Ernest Hemingway (5). Né à Chicago en 1899, d’un père médecin et d’une mère qui sut éveiller sa sensibilité. Il mena une vie d’aventurier et de sensations fortes de l’Italie à la Floride, en passant par Paris, avant de s’installer à La Havane. C’est à juste titre que Cuba lui a rendu hommage en représentant son effigie devant l’immeuble qui est devenu l’Institut Hemingway. Edgar Rice Burroughs (6), l’immortel concepteur de Tarzan. Normal qu’il soit présent sur un timbre à côté de son célèbre personnage tenant une liane et un couteau. Et comment ne pas honorer Walt Disney (7), ce célèbre chicagoan qui a révolutionné l’écriture cinématographique avec, à son actif, près de 400 films conçus grâce au plan à profondeur de champ qu’il a mis au point sur sa caméra. Il a
1 4%1-Mr1.1-1Ll. 3-prilleN11311 " également conçu le premier parc d’attractions à thèmes, le Disneyland à Anaheim, en banlieue de Los Angeles. Le 14 février 1929, dans ce qui fut appelé « le massacre de la Saint Valentin », Al Capone tua à la mitrailleuse sept hommes du clan adverse de Bug Moran qui lui disputait l’exclusivité du racket. Tandis que le 15 février 1933, le maire de Chicago, Anton Cermak, fut victime d’un attentat qui visait le Président Franklin Roosevelt, et mourut de ses blessures quelques heures plus tard. À cette occasion un plan pour humaniser et sécuriser les villes appelé Plan for better cities (8) fut élaboré à Chicago avec un timbre de promotion. Et quel plus bel hommage pouvait être rendu à cette cité que ce vieux timbre de 1920 représentant la statue de la Liberté avec une surcharge Chicago (9), symbole de la lutte menée par la ville pendant tant d’années pour l’obtenir. 2 5 eetud io Dine, - 1 3 6 7 8 VII, II, TI, I eMr, r r 1MP -.VIII, 9 Le programme philatélique Comment l’administration choisit-elle les thèmes des timbres qui vont être mis en circulation dans l’année ? Ce programme, dont la composition est fixée par arrêté ministériel au cours de l’année précédant celle de son exécution, est établi à partir des centaines de demandes adressées au ministère chargé du Numérique à Bercy ou directement à La Poste. L’ensemble des demandes est transmis à Phil@poste (Service national des timbresposte crée en mai 2006, présidé par le directeur général de La Poste, et chargé de l’ingéniérie, de la fabrication, de la vente et de la production de ces demandes qui peuvent émaner d’associations, de communes, même de particuliers, ou d’organismes de tous ordres. Elles sont sélectionnées par une Commission des programmes philatéliques qui effectue les arbitrages parmi toutes les propositions qui lui sont adressées. Cette commission est composée de représentants de La Poste, de son imprimerie, du ministère de la Culture, des dessinateurs, des graveurs et des négociants. Un arrêté de 1986 définit la procédure à suivre sous compte à rebours. Cher Père Noël Depuis 1961, La Poste lance chaque année l’opération Courrier Père Noël. Le mois dernier, le Père Noël a reçu un million de lettres en provenance d’enfants de 127 pays et près de 100 000 courriels, suscitant près de 1 400 000 réponses. Toutes ces lettres sont alors dirigées vers le Service client-courrier à Libourne où du personnel, spécialement recruté est chargé d’ouvrir les correspondances et d’y répondre avec une carte originale et un « prêt à poster » particulièrement appréciés des collectionneurs. Toute demande est évidemment gratuite et la date limite de réception du courrier adressée au « Secrétariat du Père Noël », pour espérer une réponse, est fixée au 18 décembre. Avec ses meilleurs vœux ! Lion édition française - N°696//.97



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 696 janvier 2017 Page 1Lion numéro 696 janvier 2017 Page 2-3Lion numéro 696 janvier 2017 Page 4-5Lion numéro 696 janvier 2017 Page 6-7Lion numéro 696 janvier 2017 Page 8-9Lion numéro 696 janvier 2017 Page 10-11Lion numéro 696 janvier 2017 Page 12-13Lion numéro 696 janvier 2017 Page 14-15Lion numéro 696 janvier 2017 Page 16-17Lion numéro 696 janvier 2017 Page 18-19Lion numéro 696 janvier 2017 Page 20-21Lion numéro 696 janvier 2017 Page 22-23Lion numéro 696 janvier 2017 Page 24-25Lion numéro 696 janvier 2017 Page 26-27Lion numéro 696 janvier 2017 Page 28-29Lion numéro 696 janvier 2017 Page 30-31Lion numéro 696 janvier 2017 Page 32-33Lion numéro 696 janvier 2017 Page 34-35Lion numéro 696 janvier 2017 Page 36-37Lion numéro 696 janvier 2017 Page 38-39Lion numéro 696 janvier 2017 Page 40-41Lion numéro 696 janvier 2017 Page 42-43Lion numéro 696 janvier 2017 Page 44-45Lion numéro 696 janvier 2017 Page 46-47Lion numéro 696 janvier 2017 Page 48-49Lion numéro 696 janvier 2017 Page 50-51Lion numéro 696 janvier 2017 Page 52-53Lion numéro 696 janvier 2017 Page 54-55Lion numéro 696 janvier 2017 Page 56-57Lion numéro 696 janvier 2017 Page 58-59Lion numéro 696 janvier 2017 Page 60-61Lion numéro 696 janvier 2017 Page 62-63Lion numéro 696 janvier 2017 Page 64-65Lion numéro 696 janvier 2017 Page 66-67Lion numéro 696 janvier 2017 Page 68-69Lion numéro 696 janvier 2017 Page 70-71Lion numéro 696 janvier 2017 Page 72-73Lion numéro 696 janvier 2017 Page 74-75Lion numéro 696 janvier 2017 Page 76-77Lion numéro 696 janvier 2017 Page 78-79Lion numéro 696 janvier 2017 Page 80-81Lion numéro 696 janvier 2017 Page 82-83Lion numéro 696 janvier 2017 Page 84-85Lion numéro 696 janvier 2017 Page 86-87Lion numéro 696 janvier 2017 Page 88-89Lion numéro 696 janvier 2017 Page 90-91Lion numéro 696 janvier 2017 Page 92-93Lion numéro 696 janvier 2017 Page 94-95Lion numéro 696 janvier 2017 Page 96-97Lion numéro 696 janvier 2017 Page 98-99Lion numéro 696 janvier 2017 Page 100