Lion n°696 janvier 2017
Lion n°696 janvier 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°696 de janvier 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : tous nos voeux pour cette année exceptionnelle du Centenaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
Passion - Automobile La Tesla ModelX, iMac sur quatre roues, est face à un Range Rover et son image intemporelle. D’autres préféreront utiliser leur iMac pour écrire plutôt que pour rouler92//Lion édition française - N°696 les Japonais dont Toyota, qui produisent sur place, 17 usines employant 65 000 salariés. S’ils produisaient 296 000 véhicules aux États-Unis, en 1985, ce chiffre est monté à 3,3 millions en 2007. 63% des voitures japonaises vendues aux États-Unis sont, en 2007, produites sur place, en particulier dans les États de la Black belt du Sud-Est  : Tennessee, Kentucky, Alabama, Caroline du Sud, du Nord et Géorgie. Ces États du Sud-Est représentent, en 2007, 15% de la production américaine. Si les Big three représentaient 65% des ventes sur le territoire en 2000, ils n’en représentent que 46,5% en décembre 2008 et 44,8% en 2012. Dans le même temps, les groupes japonais représentent, en 2008, 45% des ventes et les groupes européens 9%. Volkswagen dépasse en 2012 son record de 1970 et ses 570 000 Coccinelles. Crise de 2008 et Big three À la suite de la crise économique de 2008, General Motors met un terme à ses marques Pontiac, Saturn et Hummer et ne conserve que les marques Chevrolet, Buick, GMC et Cadillac sur le marché américain. De même, Ford met fin à sa marque Mercury pour ne conserver que Ford et Lincoln. Fiat monte a 58,5% au capital de Chrysler. Selon le Center for Automotive Research, les Big three représentent en 2009 trois millions d’emplois directs et indirects aux États-Unis, plus de 150 milliards de dollars de salaires et de cotisations sociales, et 60,1 milliards de dollars de recettes fiscales pour l’État. Dix États dont la Californie, le Texas, New York ou la Floride concentreraient des millions d’emplois menacés par la crise de ce secteur. La moitié des emplois automobiles sont dans la Manufacturing belt, devenue Rust belt depuis la désindustrialisation des années Reagan, du nord-est, Michigan, Ohio et Indiana, où sont aussi situées 80% des usines des grands constructeurs américains. Les constructeurs japonais se sont implantés dans le Sud-Est, zone dont la production représente aujourd’hui 15% au niveau national. Les salaires y sont plus bas, le taux de syndicalisation plus faible, et le dumping fiscal omniprésent. La forte présence de l’United Auto Workers, fondé en 1935, avait en effet permis des salaires élevés. De plus, les Big three assurent la couverture sociale de deux millions d’employés ou de retraités. Malgré l’aide accordée au secteur financier à la suite de la crise des Subprimes, les Républicains ont rejeté des plans d’aide pour les Big three. Un prêt exceptionnel, de 13,4 milliards de dollars, a toutefois été accordé en décembre 2008, prélevé sur le fonds de sauvetage du système bancaire, le plan Paulson. Le Département de l’Énergie a mis 25 milliards de dollars dans un programme visant à développer l’électrique. Un « American way of life » L’Amérique automobile c’est aussi
une multitude de petits constructeurs, tel AM General. Devenu célèbre pour son Humvee, alias Hummer, AM General multiplie les actions pour pallier l’arrêt de la production du fameux véhicule militaire. Outre la reprise de la fabrication du Classe R pour le compte de Mercedes, AM General tente d’imposer son taxi MY-l, améliorant l’accessibilité de ce moyen de transport aux personnes à mobilité réduite. Détenue par le groupe chinois Wanxiang, la marque Fisker a été rebaptisée Karma. Afin de réduire ses coûts et de raccourcir les délais, Karma a signé un partenariat de transfert de technologies avec BMW. Un préparateur texan produit l’une des voitures les plus rapides du monde. La Venom GT atteint la vitesse de 435,31 km/h et les 300 km/h en 13,63 secondes. Pour le millésime 2016, sa puissance est portée à 1 451 chevaux, ce qui devrait lui permettre de faire tomber d’autres records. Hennessey annonce plus de 450 km/h en pointe et les 300 km/h en 10,9 secondes. La marque Panoz reste tout aussi excentrique que son fondateur, Don Panoz, un passionné des 24 Heures du Mans qui a créé un championnat d’endurance aux États-Unis, ALMS. Enfin, spécialiste du néo-rétro-kitch, Zimmer produit des copies d’Excalibur sur des châssis Ford ou Cadillac, à raison d’une dizaine de coupés ou cabriolets par an. La firme est établie dans le New Jersey. 2017, c’est, pour le moment, au marché nord-américain que Honda réserve son nouveau CR-V de cinquième génération, tout juste dévoilé. Basé sur une nouvelle plateforme, celui-ci gagne en longueur et en empattement pour plus d’espace à bord et inaugure un moteur inédit et un système multimédia. Le Honda CR-V est un SUV fabriqué par le Le Ford F-450 Platinum est conçu pour travailler. Optimiser sa polyvalence est un sport national, il est conçu pour les utilisations qui exigent de la force et de la fiabilité. japonais Honda depuis 1996. Le sigle CR-V signifie Compact Recreational Vehicle pour Véhicule Récréatif Compact. Le Honda CR-V est produit au Royaume-Uni et au Japon, et depuis 2007 aux États-Unis dans l’Ohio, ainsi qu’à Jalisco au Mexique pour le marché américain. Créé au début comme un véhicule de niche pour le Japon, Honda hésitait à le commercialiser. Le CR-V est le SUV le plus vendu au monde et aux USA. Entre 1908 et 1927, la T sera vendue à 15 465 868 exemplaires, avant d’être battue par la VW Coccinelle en 1972. 2017, c’est la GT qui porte les couleurs Ford. 2012, Honda annonce avoir vendu 5 millions de CR-V depuis le lancement de la première version. Bref, vous voulez en savoir plus sur l’industrie automobile américaine, alors lisez Serge Bellu dans L’éveil d’une industrie, le modèle américain, 1998. Et si vous ne pouvez pas rentrer en France avec une Américaine, ce qui est probable, sachez qu’à Detroit l’on trouve aussi une superbe marque de montres, elle se nomme Shinola... a Lion édition française - N°696//.93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 696 janvier 2017 Page 1Lion numéro 696 janvier 2017 Page 2-3Lion numéro 696 janvier 2017 Page 4-5Lion numéro 696 janvier 2017 Page 6-7Lion numéro 696 janvier 2017 Page 8-9Lion numéro 696 janvier 2017 Page 10-11Lion numéro 696 janvier 2017 Page 12-13Lion numéro 696 janvier 2017 Page 14-15Lion numéro 696 janvier 2017 Page 16-17Lion numéro 696 janvier 2017 Page 18-19Lion numéro 696 janvier 2017 Page 20-21Lion numéro 696 janvier 2017 Page 22-23Lion numéro 696 janvier 2017 Page 24-25Lion numéro 696 janvier 2017 Page 26-27Lion numéro 696 janvier 2017 Page 28-29Lion numéro 696 janvier 2017 Page 30-31Lion numéro 696 janvier 2017 Page 32-33Lion numéro 696 janvier 2017 Page 34-35Lion numéro 696 janvier 2017 Page 36-37Lion numéro 696 janvier 2017 Page 38-39Lion numéro 696 janvier 2017 Page 40-41Lion numéro 696 janvier 2017 Page 42-43Lion numéro 696 janvier 2017 Page 44-45Lion numéro 696 janvier 2017 Page 46-47Lion numéro 696 janvier 2017 Page 48-49Lion numéro 696 janvier 2017 Page 50-51Lion numéro 696 janvier 2017 Page 52-53Lion numéro 696 janvier 2017 Page 54-55Lion numéro 696 janvier 2017 Page 56-57Lion numéro 696 janvier 2017 Page 58-59Lion numéro 696 janvier 2017 Page 60-61Lion numéro 696 janvier 2017 Page 62-63Lion numéro 696 janvier 2017 Page 64-65Lion numéro 696 janvier 2017 Page 66-67Lion numéro 696 janvier 2017 Page 68-69Lion numéro 696 janvier 2017 Page 70-71Lion numéro 696 janvier 2017 Page 72-73Lion numéro 696 janvier 2017 Page 74-75Lion numéro 696 janvier 2017 Page 76-77Lion numéro 696 janvier 2017 Page 78-79Lion numéro 696 janvier 2017 Page 80-81Lion numéro 696 janvier 2017 Page 82-83Lion numéro 696 janvier 2017 Page 84-85Lion numéro 696 janvier 2017 Page 86-87Lion numéro 696 janvier 2017 Page 88-89Lion numéro 696 janvier 2017 Page 90-91Lion numéro 696 janvier 2017 Page 92-93Lion numéro 696 janvier 2017 Page 94-95Lion numéro 696 janvier 2017 Page 96-97Lion numéro 696 janvier 2017 Page 98-99Lion numéro 696 janvier 2017 Page 100