Lion n°696 janvier 2017
Lion n°696 janvier 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°696 de janvier 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : tous nos voeux pour cette année exceptionnelle du Centenaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
Vie culturelle - Musique La sélection DVD & Blu-ray.78//Lion édition française - N°696 r ; 04.Ve-Yee par Claude Lamarque The Story of Stravinsky’s - Le Sacre du printemps Documentaire sur le Sacre du printemps d’Igor Stravinsky Entretiens avec le compositeur (archives), Valery Gergiev, Pierre Boulez Nombreux extraits passionnants - Orchestre philharmonique de Rotterdam Un film de Peter Rump Chez Arthaus (distribution Harmonia Mundi) Voir Valery Gergiev en répétition, c’est presque un miracle ! Les mélomanes savent que le chef n’aime pas trop répéter. De là sans doute la qualité inégale de ses enregistrements. Ce DVD est fort intéressant  : à l’époque, en 1999, le chef nous donne un Sacre du printemps « brut de décoffrage », parfaitement en ligne avec la partition, accompagné de nombreux exemples au piano. Cerise sur le gâteau, nous découvrons Stravinsky lui-même (en noir et blanc) évoquant l’œuvre et sa tumultueuse création au théâtre des Champs-Élysées en 1913. Pierre Boulez intervient aussi, avec un brin d’arrogance ! Publié à ma connaissance pour la première fois, ce documentaire de Peter Rump ne manque pas d’intérêt puisqu’il nous permet de voir et d’écouter le compositeur, ce qui est toujours un moment privilégié. Quant à l’Orchestre de Rotterdam, il n’a pas à rougir de sa performance.
sRucpulee.'srefehmer MF ThFifirmi « Bruckner Symphonie n o 9 Orchestre de la Staatskapelle de Dresde, direction Christian Thielemann- Chez C Major (Distribution Harmonia Mundi) La musique d’Anton Bruckner a toujours été jugée difficile par les Français. De manière générale, les Européens non latins le considèrent comme l’un des plus grands compositeurs  : je me souviens de l’émotion qui submergeait mes amis musiciens de la Philharmonie de Berlin au moment de jouer Bruckner sous la baguette de Karajan à Salzbourg. Ceux d’entre vous qui lisent régulièrement mes critiques savent que Christian Thielemannne m’a jamais pleinement enthousiasmé en tant que chef. Je dois pourtant dire que dans cet enregistrement de 2015 à Baden-Baden, il arrive à donner à la partition un souffle étonnant, dans la tradition de ces grands anciens que furent Furtwängler et Karajan. Bien sûr, ce n’est pas à leur niveau, ni à celui de Günter Wand ou d’Eugen Jochum. Mais je dois m’incliner devant cette grande interprétation. L’orchestre est absolument somptueux. RUSLÀN LYUDMILA Glinka Rouslan et Ludmila Albina Shagimuratova, Mikhaïl Petrenko, Yuri Minenko, Almas Svilpa, Alexandrina Pendatchanska, Charles Workman, Elena Zaremba, Vladimir Ognovenko, Alexandre Polkovnikov Chœur et Orchestre du Théâtre académique d’État Bolchoï, direction Vladimir Jurowski - Chez Bel Air Classiques (1 coffret de 2 DVD) Opéra malheureusement méconnu chez nous et ailleurs, Rouslan et Ludmila est musicalement et vocalement un chefd’œuvre qui devrait être joué sur toutes les scènes lyriques du monde. Cette production du Bolchoï placée sous la direction de l’un des grands chefs de la nouvelle génération, Vladimir Jurowski, est de grande qualité. Solistes, chœurs et orchestre sont exemplaires. Les choses se gâtent avec la mise en scène de Dimitri Tcherniakov qui nous fait passer des décors les plus kitsch à l’acte premier aux ambiances les plus libidineuses (le château de Naïna devenant un lupanar) dans les quatre autres actes. Je reconnais que l’idée de transposer l’histoire dans la Russie contemporaine peut être intéressante et a de quoi séduire un metteur en scène. Mais comme je le dis souvent, à partir du moment où le visuel m’empêche de savourer la musique, il m’est impossible d’adhérer. Le problème étant que les prédateurs que sont beaucoup de metteurs en scène actuels gagnent du terrain à travers le globe. ifn""i,r)Inf 17:ha Ridando v111 Eübe4P..11ifil LhKg gr,11.11.1.111.rnude. Puccini La Rondine Dinara Alieva, Charles Castronovo, Alexandra Hutton, Álvaro Zambrano Chœur et Orchestre de l’Opéra allemand de Berlin, direction Roberto Rizzi Brignoli Mise en scène Rolando Villazón - Chez Delos La Rondine est un opéra rarement programmé sur les scènes lyriques. J’avoue ne pas connaître ici trois des quatre protagonistes, en dehors d’Álvaro Zambrano qui prouve une nouvelle fois son immense talent déjà vu dans d’autres productions. Cette Rondine est une belle production sans aucune faille, avec une découverte en la personne de Dinara Alieva dans le rôle de Magda, admirable en tous points. Timbre parfait, lyrisme d’un naturel confondant, des pianis sublimes, tout cela fait de cette artiste une grande révélation pour moi. L’autre événement ici est la mise en scène de Rolando Villazón, qui aime visiblement l’œuvre et nous livre un spectacle complet, beau et simple. Puccini est bien présent, cette production mérite bien des louanges. JI r VLADIMIR JUROWSKI "mi LeL.11:41:m pYran geai ml ni= 1441.4 1.10. PL MM'Mi MMie., Rachmaninov Tribute to Evgeny Svetlanov Les Cloches opus 35, pour solistes, chœur et orchestre Bartók - Concerto pour pianon o 3 (Yefim Bronfman, piano) Prokofiev - Deux poèmes pour chœur de femmes et orchestre opus 7 ; Seven, They Are Seven opus 30, cantate pour ténor, chœur et orchestre Chœur académique d’État Yurlov et Orchestre symphonique académique d’État de Russie « Evgeny Svetlanov », direction Vladimir Jurowski - Chez Bel Air Classiques Un DVD qui sort des sentiers battus, avec au moins deux partitions très peu enregistrées de Rachmaninov et Prokofiev. Disons d’emblée que cette captation est passionnante de bout en bout. Les chœurs sont ici à l’honneur, et c’est justice tant leur prestation est éclatante. Les solistes vocaux sont irréprochables, mais je ne peux vous en dire plus à leur sujet faute de livret informatif ! Dans le Concerton o 3 de Bartók, l’un des plus importants de l’histoire de la musique, Yefim Bronfman trouve un équilibre exemplaire avec l’orchestre et son chef, ce qui n’est pas évident vu la difficulté de l’œuvre. Ce concert est un hommage à l’immense chef Evgeny Svetlanov, directeur de l’orchestre pendant de longues années. Lion édition française - N°696//.79



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 696 janvier 2017 Page 1Lion numéro 696 janvier 2017 Page 2-3Lion numéro 696 janvier 2017 Page 4-5Lion numéro 696 janvier 2017 Page 6-7Lion numéro 696 janvier 2017 Page 8-9Lion numéro 696 janvier 2017 Page 10-11Lion numéro 696 janvier 2017 Page 12-13Lion numéro 696 janvier 2017 Page 14-15Lion numéro 696 janvier 2017 Page 16-17Lion numéro 696 janvier 2017 Page 18-19Lion numéro 696 janvier 2017 Page 20-21Lion numéro 696 janvier 2017 Page 22-23Lion numéro 696 janvier 2017 Page 24-25Lion numéro 696 janvier 2017 Page 26-27Lion numéro 696 janvier 2017 Page 28-29Lion numéro 696 janvier 2017 Page 30-31Lion numéro 696 janvier 2017 Page 32-33Lion numéro 696 janvier 2017 Page 34-35Lion numéro 696 janvier 2017 Page 36-37Lion numéro 696 janvier 2017 Page 38-39Lion numéro 696 janvier 2017 Page 40-41Lion numéro 696 janvier 2017 Page 42-43Lion numéro 696 janvier 2017 Page 44-45Lion numéro 696 janvier 2017 Page 46-47Lion numéro 696 janvier 2017 Page 48-49Lion numéro 696 janvier 2017 Page 50-51Lion numéro 696 janvier 2017 Page 52-53Lion numéro 696 janvier 2017 Page 54-55Lion numéro 696 janvier 2017 Page 56-57Lion numéro 696 janvier 2017 Page 58-59Lion numéro 696 janvier 2017 Page 60-61Lion numéro 696 janvier 2017 Page 62-63Lion numéro 696 janvier 2017 Page 64-65Lion numéro 696 janvier 2017 Page 66-67Lion numéro 696 janvier 2017 Page 68-69Lion numéro 696 janvier 2017 Page 70-71Lion numéro 696 janvier 2017 Page 72-73Lion numéro 696 janvier 2017 Page 74-75Lion numéro 696 janvier 2017 Page 76-77Lion numéro 696 janvier 2017 Page 78-79Lion numéro 696 janvier 2017 Page 80-81Lion numéro 696 janvier 2017 Page 82-83Lion numéro 696 janvier 2017 Page 84-85Lion numéro 696 janvier 2017 Page 86-87Lion numéro 696 janvier 2017 Page 88-89Lion numéro 696 janvier 2017 Page 90-91Lion numéro 696 janvier 2017 Page 92-93Lion numéro 696 janvier 2017 Page 94-95Lion numéro 696 janvier 2017 Page 96-97Lion numéro 696 janvier 2017 Page 98-99Lion numéro 696 janvier 2017 Page 100