Lion n°695 décembre 2016
Lion n°695 décembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°695 de décembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : au revoir Jean...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
GRAND ANGLE David Buss Le sport à Chicago, une passion.94//Lion édition française - N°695 par Roland Mehl Le sport aux États-Unis jouit d’une exposition médiatique massive. À Chicago, il fait partie intégrante de la culture et est considéré comme faisant partie des compétitions d’excellence dans le monde. Ses vedettes sont considérées comme des icônes dans les villes où ils évoluent. Le sport est particulièrement associé à l’éducation, et la plupart des lycées et universités organisent des manifestations sportives, le sport universitaire rivalisant d’ailleurs avec le sport professionnel. Mais, son aspect industriel n’est pas à nier. Les fans sont prêts à payer des droits d’entrée souvent étonnamment élevés et les grandes sociétés investissent des millions dans la réservation de loges privées où elles peuvent inviter leurs clients à assister aux matches ; ce qui permet de rémunérer les joueurs d’une manière faramineuse. Ainsi John Lester et Clayton Kershaw, de Emblématique… le casque des Chicago Bears Chicago, qui touchent 30 millions de dollars de salaire, ou Alex Rodriguez qui vient de signer un contrat de 275 millions de dollars en 10 ans. Les équipes professionnelles fonctionnent, en effet, en tant que franchise privée au sein d’une ligue officielle majeure. Toutes les ligues utilisent le même type de formule  : une saison régulière avec un championnat conclu par un tournoi éliminatoire.
A Chicago, quatre sports sont particulièrement privilégiés Le baseball Bien entendu, ce sport a toujours un succès considérable, d’autant plus que Chicago possède deux équipes qui se partagent l’intérêt de ses fans. Les White Sox qui jouent dans la partie nord de la ville et sont soutenus par les fans des quartiers septentrionaux. Fondé il y a plus de cent ans, le club a participé à la Série mondiale, la plus haute compétition pour le titre mondial. Mais un scandale, en 1919, a terni sa réputation  : huit joueurs avaient été payés par des bookmakers pour perdre un match. Bien entendu, ces joueurs furent radiés, mais si après ce scandale, les Sox connurent des résultats décevants, ils surent rebondir et un renouveau sportif leur permit de retrouver leur meilleur niveau et de remporter plusieurs championnats durant ces dernières années. Ils jouent dans un stade ultra-moderne, le Comiskey park, dont la construction en 1991 a coûté 150 millions de dollars. Les Cubs, jouent eux, au sud, dans un stade qui date de 1900, le Wrigley Field. Qui visite Chicago et s’intéresse peu ou prou au sport ne peut échapper à un de leurs matches tant l’ambiance y est exubérante et le cadre vintage. Le football Ce sport englobe deux disciplines différentes  : le footballaméricain, avec des règles légèrement différentes que les nôtres, et le soccer, moins populaire que dans les autres pays, même s’il bénéficie une large participation chez les amateurs. Côté footballaméricain, une équipe est dominante à Chicago  : les Bears. Créée en 1930, elle a remporté le Superbowl en 1985. Le Superbowl est un événement majeur, retransmis par toutes les chaînes de télévision avec des parts de marché atteignant 60% avec 115 millions de téléspectateurs. Tradition oblige  : les équipes championnes sont reçues par le président des États-Unis (en 1985 cette célébration dut être annulée en raison de l’explosion de la navette spatiale Challenger, et c’est Barack Obama qui prit sur lui de corriger cette situation en conviant à la Maison Blanche joueurs et entraîneurs de l’époque). Le basketBall Michael Jordan, qui ne connaît pas cet emblématique joueur considéré comme le plus grand joueur de basket de tous les temps ? Il a été le pivot des Bulls, l’équipe-phare de Chicago. Fondée en 1966, cette équipe possède l’un des plus beaux palmarès de la ligue majeure professionnelle de basket. Elle a, en effet, remporté six fois le championnat national et n’a jamais perdu une finale dans toute son histoire. Par exemple, lors de la saison1995-1996, avec 72 victoires pour 80 matches joués, elle a établi le record du plus grand nombre de victoires et a été élue six fois « meilleure équipe de l’année » avec une reconnaissance internationale. Le hockey sur glace Chicago, selon les standards américains, est une ville d’hiver. Pas étonnant donc que le Adam Alexander Photography hockey y bénéficie d’un vif intérêt. D’autant plus que l’équipe locale, les Blackhawks (du nom d’un chef indien qui a combattu lors de la guerre anglo-américaine) est l’une des six formations originales de la Ligue nationale et comporte en son sein des joueurs comme Tony Esposito ou Bobby Hall (chacun auteur de plus de 500 buts !). Le hockey est le sport professionnel le plus rapide et le plus excitant, les fans manifestent leur enthousiasme à chacune des prestations de leur équipe. Grand et moderne, le United center, le stade des Blackhawks, est toujours rempli de supporters déchaînés… Après une période de rodage, la grande équipe de Chicago a retrouvé une place parmi les meilleurs et a pu gagner la coupe Stanley, la plus importante compétition nationale. Chicago, ville sportive. a Hommage au grand Mikael Jordane au United Center... Lion édition française - N°695//.95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 695 décembre 2016 Page 1Lion numéro 695 décembre 2016 Page 2-3Lion numéro 695 décembre 2016 Page 4-5Lion numéro 695 décembre 2016 Page 6-7Lion numéro 695 décembre 2016 Page 8-9Lion numéro 695 décembre 2016 Page 10-11Lion numéro 695 décembre 2016 Page 12-13Lion numéro 695 décembre 2016 Page 14-15Lion numéro 695 décembre 2016 Page 16-17Lion numéro 695 décembre 2016 Page 18-19Lion numéro 695 décembre 2016 Page 20-21Lion numéro 695 décembre 2016 Page 22-23Lion numéro 695 décembre 2016 Page 24-25Lion numéro 695 décembre 2016 Page 26-27Lion numéro 695 décembre 2016 Page 28-29Lion numéro 695 décembre 2016 Page 30-31Lion numéro 695 décembre 2016 Page 32-33Lion numéro 695 décembre 2016 Page 34-35Lion numéro 695 décembre 2016 Page 36-37Lion numéro 695 décembre 2016 Page 38-39Lion numéro 695 décembre 2016 Page 40-41Lion numéro 695 décembre 2016 Page 42-43Lion numéro 695 décembre 2016 Page 44-45Lion numéro 695 décembre 2016 Page 46-47Lion numéro 695 décembre 2016 Page 48-49Lion numéro 695 décembre 2016 Page 50-51Lion numéro 695 décembre 2016 Page 52-53Lion numéro 695 décembre 2016 Page 54-55Lion numéro 695 décembre 2016 Page 56-57Lion numéro 695 décembre 2016 Page 58-59Lion numéro 695 décembre 2016 Page 60-61Lion numéro 695 décembre 2016 Page 62-63Lion numéro 695 décembre 2016 Page 64-65Lion numéro 695 décembre 2016 Page 66-67Lion numéro 695 décembre 2016 Page 68-69Lion numéro 695 décembre 2016 Page 70-71Lion numéro 695 décembre 2016 Page 72-73Lion numéro 695 décembre 2016 Page 74-75Lion numéro 695 décembre 2016 Page 76-77Lion numéro 695 décembre 2016 Page 78-79Lion numéro 695 décembre 2016 Page 80-81Lion numéro 695 décembre 2016 Page 82-83Lion numéro 695 décembre 2016 Page 84-85Lion numéro 695 décembre 2016 Page 86-87Lion numéro 695 décembre 2016 Page 88-89Lion numéro 695 décembre 2016 Page 90-91Lion numéro 695 décembre 2016 Page 92-93Lion numéro 695 décembre 2016 Page 94-95Lion numéro 695 décembre 2016 Page 96-97Lion numéro 695 décembre 2016 Page 98-99Lion numéro 695 décembre 2016 Page 100