Lion n°695 décembre 2016
Lion n°695 décembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°695 de décembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : au revoir Jean...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
GRAND ANGLE neguirrrrimine IiiingUrrrrfrr,r7 La gastronomie à Chicago Au-delà de la pizza typique et du trois étoiles Michelin Dans les chambres du Peninsula, une petite table de repas, placée près de la fenêtre, permet de profiter de vues panoramiques imprenables sur la Skyline de Chicago... C’est, certes, la célèbre et si généreuse Chicago Pizza Pie mais pas seulement puisqu’elle est, avec New York et San Francisco la ville seule a posséder un restaurant trois étoiles Michelin avec le Grace de Curtis Duffy92//Lion édition française - N°695 Chicago à table, c’est cela mais pas seulement, Chicago est un sommet pour les gourmets ! Le chef Jean Joho y est l’une des incarnations du rêve américain. En 30 ans, ce Français y est devenu l’un des chefs les plus fameux du continent. Au quarantième étage de la bourse de Chicago, son restaurant l’Everest est un nid d’aigle largement vitré offrant une vue vertigineuse sur la ville. Attaché à inventer à son goût la grande par Philippe Colombet  : r'i1 là Wei Ji CI El El fi NI 11 MI III V MI cuisine française, il surprend en associant le noble foie gras à l’humble navet. Clin d’œil à sa terre natale, les produits d’Alsace figurent dans de nombreux plats tel le homard du Maine rôti au Gewurztraminer, beurre et gingembre. Et s’il propose, tout simplement, la plus grande collection de vins d’Alsace au monde, il possède également une remarquable collection d’œuvres d’artistes contemporains. 4.. Ma « p. ade.m Mli ln là 111 111.61.
« À l’Everest, le plat le plus apprécié est le homard du Maine grillé accompagné de sa sauce beurre gingembre et Gewurztraminer d’Alsace. Il s’agit d’un plat que j’ai créé il y a de nombreuses années, je voulais un met local à associer au Gewurztraminer d’Alsace ». Jean Joho, chef de l’Everest La formidable réussite d’un chef Alsacien à Chicago « J’ai grandi à Barr, en Alsace, dans une famille nombreuse. Mon père était un homme d’affaires qui recevait toujours les clients à la maison. Nous avions un menu pour la semaine et beaucoup d’invités. C’étaient les années 1960, et à l’époque, emmener un client au restaurant était considéré comme inconvenant. Mon père adorait cuisiner, et cela m’a influencé. À l’âge de 11 ans, j’ai fait mon premier préapprentissage. C’était en été. J’ai appris à connaître la belle cuisine, hacher cinq ou six livres de truffes par exemple. C’était un monde complètement différent, le meilleur, le meilleur, et encore le meilleur. Les meilleurs haricots verts, le meilleur persil, la meilleure ciboulette. J’ai fait cela pendant deux étés d’affilée. À ma maison de campagne, j’ai des vergers et un vignoble. C’est une source d’inspiration de voir tous ces fruits. Je suis entouré par l’environnement que j’aime. J’aime aussi pêcher dans les lacs du nord ». Les fromages américains sont un des secrets de ce chef  : « Je les sers tels quels avec quelques accompagnements de saison. Ce peut-être de la pâte de coing, de la purée de figue, des pignons de pin grillés avec un miel de pin également, ou des cubes de poires asiatiques. Avec, bien sûr, un vin d’Alsace ». Partageant avec nous sa manière de choisir ses produits  : « Depuis 27 ans je n’utilise que les produits locaux dans mes restaurants et je travaille étroitement avec les producteurs afin de m’assurer d’avoir toujours ce qu’il y a de mieux. Tous les fromages que j’utilise sont de fabrication artisanale. Ils proviennent du Wisconsin, du Michigan, de l’Indiana et de l’Iowa ». Autre adresse incontournable dans une ville renommée pour son héritage de l’architecture et du design d’avant-garde, le Peninsula perpétue la tradition en définissant un nouveau standard du luxe à Chicago. Cet hôtel est l’un des plus sophistiqués au monde. L’architecte Bill Rooney s’accorde à l’environnement animé de l’établissement au cœur de Chicago, reprenant le style Art Déco français. Dans les chambres, une petite table de repas, placée près de la fenêtre, permet de profiter de vues panoramiques imprenables sur la skyline de Chicago. Une décoration florale, réalisée à la main par l’artiste David Qian, qui représente un chrysanthème, la fleur officielle de Chicago. Le service en porcelaine créé sur mesure, et orné de ce chrysanthème, a été conçu par la manufacture française Bernardaud, qui a déjà réalisé les porcelaines du Peninsula Paris. Le bleu emblématique en forme de vague évoque Cela n’étonnera personne, pas nous en tous cas, l’un des chefs les plus réputés de Chicago est un Français... le lien qui unit la ville de Chicago au lac Michigan et à la rivière Chicago, située à proximité de l’établissement. Autre lien local, Jean-Jacques Porret, artiste vivant à Chicago, a créé des sculptures en bronze. Le Peninsula Chicago est une vitrine d’objets d’art uniques, influencés par la richesse de la culture artistique de Chicago. L’ensemble du mobilier a même été réalisé dans un rayon d’environ 3 200 kilomètres. Cinq étoiles situé sur la « Magnificent Mile » 108 East Superior Street, Michigan Avenue, au cœur du plus important quartier commercial de la ville, il a aussi introduit aux États-Unis une technologie avancée en proposant un nouveau service, le concept « Keys to the City » qui garantit un accès privilégié aux sites emblématiques de Chicago, tablettes de communication en onze langues, permettant de gérer l’ensemble de leurs fonctions par le simple effleurement d’une touche. « Notre opération de rénovation nous repositionne au cœur de la ville de Chicago, au sens propre comme au figuré », nous déclare Maria Razumich-Zec, sa vice-présidente régionale... Lion édition française - N°695//.93 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 695 décembre 2016 Page 1Lion numéro 695 décembre 2016 Page 2-3Lion numéro 695 décembre 2016 Page 4-5Lion numéro 695 décembre 2016 Page 6-7Lion numéro 695 décembre 2016 Page 8-9Lion numéro 695 décembre 2016 Page 10-11Lion numéro 695 décembre 2016 Page 12-13Lion numéro 695 décembre 2016 Page 14-15Lion numéro 695 décembre 2016 Page 16-17Lion numéro 695 décembre 2016 Page 18-19Lion numéro 695 décembre 2016 Page 20-21Lion numéro 695 décembre 2016 Page 22-23Lion numéro 695 décembre 2016 Page 24-25Lion numéro 695 décembre 2016 Page 26-27Lion numéro 695 décembre 2016 Page 28-29Lion numéro 695 décembre 2016 Page 30-31Lion numéro 695 décembre 2016 Page 32-33Lion numéro 695 décembre 2016 Page 34-35Lion numéro 695 décembre 2016 Page 36-37Lion numéro 695 décembre 2016 Page 38-39Lion numéro 695 décembre 2016 Page 40-41Lion numéro 695 décembre 2016 Page 42-43Lion numéro 695 décembre 2016 Page 44-45Lion numéro 695 décembre 2016 Page 46-47Lion numéro 695 décembre 2016 Page 48-49Lion numéro 695 décembre 2016 Page 50-51Lion numéro 695 décembre 2016 Page 52-53Lion numéro 695 décembre 2016 Page 54-55Lion numéro 695 décembre 2016 Page 56-57Lion numéro 695 décembre 2016 Page 58-59Lion numéro 695 décembre 2016 Page 60-61Lion numéro 695 décembre 2016 Page 62-63Lion numéro 695 décembre 2016 Page 64-65Lion numéro 695 décembre 2016 Page 66-67Lion numéro 695 décembre 2016 Page 68-69Lion numéro 695 décembre 2016 Page 70-71Lion numéro 695 décembre 2016 Page 72-73Lion numéro 695 décembre 2016 Page 74-75Lion numéro 695 décembre 2016 Page 76-77Lion numéro 695 décembre 2016 Page 78-79Lion numéro 695 décembre 2016 Page 80-81Lion numéro 695 décembre 2016 Page 82-83Lion numéro 695 décembre 2016 Page 84-85Lion numéro 695 décembre 2016 Page 86-87Lion numéro 695 décembre 2016 Page 88-89Lion numéro 695 décembre 2016 Page 90-91Lion numéro 695 décembre 2016 Page 92-93Lion numéro 695 décembre 2016 Page 94-95Lion numéro 695 décembre 2016 Page 96-97Lion numéro 695 décembre 2016 Page 98-99Lion numéro 695 décembre 2016 Page 100