Lion n°694 novembre 2016
Lion n°694 novembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°694 de novembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : un centenaire sous le signe de la jeunesse !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
Savoir - Découverte Le concept global autour de quatre métiers Grégoire Denis et Raphaël Denis, tisseurs éditeurs  : « Une marque utile au-delà de la décoration » À la fois tisseur, éditeur, manufacture et marque, elle reflète le caractère, la distinction, l’esprit de finesse, mais aussi la rigueur et l’impertinence qui tissent d’un lien les traditions et la modernité. Direction Mayenne. À Fontaine-Daniel, Toiles de Mayenne est à l’origine une filature crée en 1806 développée sous l’influence de la famille Denis. 1812, elle emploie 760 filateurs et tisserands. L’adaptation technique est restée la préoccupation de ses dirigeants, Gustave Denis, Paul Denis, Jean Denis et Bruno Denis, ingénieurs Arts et Manufactures pour la plupart. 1901, l’usine qui fabriquait du tissu écru, se met à teindre le fil pour les chemises et doublures de vêtements. 1911, elle s’oriente vers la teinturerie et les apprêts, C’est l’un des derniers tisseurs français. Fondée en 1806, la manufacture, toujours indépendante, développe un savoir-faire expert dans la production de tissus de très haute tenue..64//Lion édition française - N°694 À la fois tisseur et éditeur, Toiles de Mayenne décline son art du motif et de la couleur en lignes éditoriales, peinture, sièges, entre autres. Toiles de Mayenne c’est un style ! électrifiée en 1929. Après la Seconde guerre mondiale, un tissage est construit pour le tissu d’ameublement. 1952, la marque est déposée. Un service de confection sur mesure et vente par correspondance voit le jour. La vente directe d’étoffes se fait au métrage pour une clientèle sachant coudre ou ayant une couturière attitrée, ce qui est répandu à l’époque. Les commandes atteignent 2 000 mètres par jour. 1961, création de l’atelier de confection, qui deviendra l’atelier le plus important de l’entreprise, près de 50 personnes en 2006. 1968, c’est l’ouverture du premier magasin à Montfort l’Amaury, 78. 2006, le 25 juin, le Bicentenaire est célébré. Le livre Tissu Topique, réalisé avec Gallimard, retrace deux siècles d’aventure humaine, industrielle, sociale et architecturale. Depuis 1806, l’entreprise est fidèle à un site qu’elle a métamorphosé. Invention monastique, d’abord, Fontaine-Daniel est fille de la révolution industrielle. Ni rêve d’absolu, ni prototype, le village usine né d’une alchimie réussie entre lieu, dynastie entreprenante et population rurale sur une terre où le travail du textile était seconde nature. Loin des doctrines, le pragmatisme l’a emporté dans les relations nouées entre les Denis et les Mayennais. Les dirigeants ont privilégié le développement sur la croissance à tout prix. Que Toiles de Mayenne soit restée entreprise familiale représente, sur la durée, un exploit qui ne doit rien au hasard. Les Denis ont combiné, non sans heurts, souvent relégués dans la sphère de l’intime, liens de la famille et lois économiques. Une énumération qui masque des exigences  : autodiscipline, liberté de parole, modération dans les appétits et tolérance. a
Le couple du dialogue entre cultures et époques Philippe Chupin et Marisa Osorio Farinha, art de la table  : « Nous sommes sous le signe de l’air » Dès sa première présentation, Moving 1985, avec Andrée Putman pour un couvert et un couteau en bois et argent pour Puiforcat, orfèvre parisien, Siècle reçoit mention. Nouvelle mention en 88, pour le couvert 1927. Si l’univers de Siècle est visible 24 rue du Bac, ou chez ses dépositaires dans le monde entier, c’est à partir de 2007 que les créations deviennent accessibles au monde via Internet. À l’aise dans la compétition internationale, Siècle a reçu en 2008 le label Entreprises du Patrimoine Vivant, reconnaissance attribuée pour son excellence dans le découpage. Dès leur rencontre à l’École du Louvre de Paris en 1980, Marisa et Philippe conjuguent une passion pour l’art, baroque, moderne ou classique, décoratif ou populaire. De cet éclectisme naît le désir d’un dialogue entre cultures et époques, de cette curiosité surgit le besoin de créer des objets qui trouvent une place inoccupée. 1983, Marisa Osorio Farinha et Philippe Chupin définissent l’esprit de leurs créations en commençant par les couverts. Refusant l’éphémère, ce couple développe ses références avec respect du savoir-faire et sens du détail. Reconnu par ses couverts, créativité et recherches s’expriment en lin, soie et coton, verre et cristal, faïence ou porcelaine. L’activité de création est couronnée par le concours des arts sur table qui, en 1995, sacre Marisa créateur de l’année. Les collections s’organisent, ouvrant la porte de décorateurs du monde grâce au soutien de la presse. 83, Philippe et Marisa s’installent à la campagne, dans cette plaine de Brie fertile, près de la forêt de Fontainebleau. Dans un petit village, à l’ombre d’une église du Moyen Âge, ils ont aménagé la grande maison, ancien café. La salle de bal devenue bibliothèque, les enfants ont grandi, et l’atelier, d’abord installé dans les communs, a traversé la rue pour accueillir les nécessités de fabrication. Marisa conduit ses recherches, crée ses collections, entourée de ses animaux et son jardin de fleurs et légumes. Sans oublier les voyages autour du monde.. Unique par le modernisme de sa ligne, ce couvert 1927 correspond à un dessin du Viennois Joseph Hoffmann. C’est au Portugal que Siècle Paris l’a retrouvé... Dans la tradition des arts décoratifs, l’art de vivre est lié à la parure, il passionne Marisa et Philippe, diplômés en Gemmologie Lion édition française - N°694//.65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 694 novembre 2016 Page 1Lion numéro 694 novembre 2016 Page 2-3Lion numéro 694 novembre 2016 Page 4-5Lion numéro 694 novembre 2016 Page 6-7Lion numéro 694 novembre 2016 Page 8-9Lion numéro 694 novembre 2016 Page 10-11Lion numéro 694 novembre 2016 Page 12-13Lion numéro 694 novembre 2016 Page 14-15Lion numéro 694 novembre 2016 Page 16-17Lion numéro 694 novembre 2016 Page 18-19Lion numéro 694 novembre 2016 Page 20-21Lion numéro 694 novembre 2016 Page 22-23Lion numéro 694 novembre 2016 Page 24-25Lion numéro 694 novembre 2016 Page 26-27Lion numéro 694 novembre 2016 Page 28-29Lion numéro 694 novembre 2016 Page 30-31Lion numéro 694 novembre 2016 Page 32-33Lion numéro 694 novembre 2016 Page 34-35Lion numéro 694 novembre 2016 Page 36-37Lion numéro 694 novembre 2016 Page 38-39Lion numéro 694 novembre 2016 Page 40-41Lion numéro 694 novembre 2016 Page 42-43Lion numéro 694 novembre 2016 Page 44-45Lion numéro 694 novembre 2016 Page 46-47Lion numéro 694 novembre 2016 Page 48-49Lion numéro 694 novembre 2016 Page 50-51Lion numéro 694 novembre 2016 Page 52-53Lion numéro 694 novembre 2016 Page 54-55Lion numéro 694 novembre 2016 Page 56-57Lion numéro 694 novembre 2016 Page 58-59Lion numéro 694 novembre 2016 Page 60-61Lion numéro 694 novembre 2016 Page 62-63Lion numéro 694 novembre 2016 Page 64-65Lion numéro 694 novembre 2016 Page 66-67Lion numéro 694 novembre 2016 Page 68-69Lion numéro 694 novembre 2016 Page 70-71Lion numéro 694 novembre 2016 Page 72-73Lion numéro 694 novembre 2016 Page 74-75Lion numéro 694 novembre 2016 Page 76-77Lion numéro 694 novembre 2016 Page 78-79Lion numéro 694 novembre 2016 Page 80-81Lion numéro 694 novembre 2016 Page 82-83Lion numéro 694 novembre 2016 Page 84-85Lion numéro 694 novembre 2016 Page 86-87Lion numéro 694 novembre 2016 Page 88-89Lion numéro 694 novembre 2016 Page 90-91Lion numéro 694 novembre 2016 Page 92-93Lion numéro 694 novembre 2016 Page 94-95Lion numéro 694 novembre 2016 Page 96-97Lion numéro 694 novembre 2016 Page 98-99Lion numéro 694 novembre 2016 Page 100