Lion n°694 novembre 2016
Lion n°694 novembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°694 de novembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : un centenaire sous le signe de la jeunesse !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Savoir - Découverte L’avenir électrique du navire en bois Marc Vuilliomenet, charpentier de marine  : « Je rêvais d’un bateau en acajou verni » Sur l’eau, rêvée colorée et enthousiaste, voici l’heure, pour nous de rencontrer le chantier naval MV-Boat... Une version équipée d’une cabine, pour agrémenter les balades en mer d’une nuit au mouillage ou simplement se mettre à l’abri d’un orage, avec la sécurité de l’homologation CE en catégorieC, soit pour affronter des vagues de deux mètres et des vents de force 6 Beaufort avec six personnes, cela c’est la tradition, et son plus profond respect, celui que lui porte Marc Vuilliomenet. Mais MV Boat ne se contente pas de remettre au goût du jour les bateaux et propose aussi le Classic Power Evolution accentuant sans cesse le développement du bateau électrique. Un bateau en acajou verni, aux lignes séduisantes et intemporelles, équipé d’un moteur électrique, pour une autonomie de navigation jusqu’à 30 milles nautiques et un plein de carburant à moins d’un euro, une alternative pour naviguer en silence et retrouver les sensations du seul bruit de l’eau sur la coque. Après multiples présentations et essais, en mer comme sur le lac Léman, le concept fait bouger les consciences et active les évolutions, pour accentuer les innovations technologiques et proposer une gamme de produits toujours aussi fiables, sans impasse sur l’esthétique et les qualités nautiques. Le Classic Power Évolution a été exposé à Paris au Salon Sustainable Luxury Fair ou Marc Vuilliomenet, passionné, le présentait en détail à ses visiteurs. Charpentier de marine de son état, spécialiste de la construction à l’unité ou en petite série. Forcément !.62//Lion édition française - N°694 a À Saint-Raphaël, fort de son expérience dans la construction en bois d’acajou, le chantier MV-Boat, prouve qu’il sait aller au-delà du Pointu, ses créations sont loin d’être des images... Dans le silence, Marc Vuilliomenet, charpentier de marine d’origine suisse, présente un runabout électrique baptisé MV-Boat Classic Power pour continuer sa révolution, en silence !.
La collection de liens autour du poignet Salomé Osorio, créatrice de bijoux  : « J’ai grandi entourée d’animaux et framboisiers » Après sa visite à Berlin, elle a les yeux remplis des collections de bijoux égyptiens du musée Pergame. Et rêve d’une parure en feuilles d’or. De retour à Paris, sans sa parure, Salomé décide de l’imaginer... « Je découpe des bandes de cuivre de longueurs et épaisseurs variées que je plie. Puis je recouvre le cuivre de feuilles d’argent massif ou de cuivre doré. Afin de fixer la feuille au cuivre, j’utilise une mixtion spécifique. La dorure à la feuille est une technique que m’a enseignée ma mère, alors qu’elle créé ses collections pour Siècle. J’utilise rapidement cette technique, en complément de l’émail », bon sang ne saurait mentir. Pour Salomé Osorio, l’émail est une technique merveilleuse qui permet toutes les « J’espère que ces bijoux apportent autant de plaisir à les porter ou à les offrir qu’ils m’en donnent à les imaginer et les fabriquer », Salomé parle avec son cœur ! folies de formes et de couleurs. Elle a appris à travailler cette matière pendant deux ans avec les Ateliers d’Art de Paris, et la pratique depuis le début de ses collections. Après avoir passé son bac, Salomé assiste à des cours à l’École du Louvre en auditeur libre. Avant de se consacrer au bijou et à la pierre précieuse en particulier. Elle s’inscrit alors aux cours de l’Institut de Gemmologie de Paris. Cours qui la passionnent et lui donneront l’envie d’utiliser une grande variété de pierres, et de les monter. L’idée de s’installer à son compte, à 19 ans, Salomé va vite. Et part en Asie du Sud-Est, à la recherche de dépaysement, fête ses 20 ans au Cambodge. Chaque étape de son voyage lui permettra d’affirmer ses idées, de se dire que tout est réalisable. De retour d’Asie, octobre 2007, Salomé ouvre sa société et son « corner » rue du Bac. Quelques mois plus tard, elle participe au salon Bijorhca à Paris, ce qui lui permettra de vendre ses bagues au Japon, H.P.F., un très joli magasin à Tokyo et de faire sa première presse internationale. Aussi, tout en continuant ses créations, elle décide en septembre 2008 de reprendre les cours. Et rejoint ceux de l’Institut des Études Supérieurs des Arts, se spécialise dans la section Marché de l’Art en Mobilier et Objet d’Art. Diplôme en poche, elle se dit qu’il est temps de passer aux choses sérieuses, et en septembre 2012, elle ouvre son site Internet. a Pour attirer un peu plus les regards, ils sont parsemés de perles au lustre éclatant, et une perle sert de fermoir. À porter en collier court ou à installer dans les cheveux. Lion édition française - N°694//.63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 694 novembre 2016 Page 1Lion numéro 694 novembre 2016 Page 2-3Lion numéro 694 novembre 2016 Page 4-5Lion numéro 694 novembre 2016 Page 6-7Lion numéro 694 novembre 2016 Page 8-9Lion numéro 694 novembre 2016 Page 10-11Lion numéro 694 novembre 2016 Page 12-13Lion numéro 694 novembre 2016 Page 14-15Lion numéro 694 novembre 2016 Page 16-17Lion numéro 694 novembre 2016 Page 18-19Lion numéro 694 novembre 2016 Page 20-21Lion numéro 694 novembre 2016 Page 22-23Lion numéro 694 novembre 2016 Page 24-25Lion numéro 694 novembre 2016 Page 26-27Lion numéro 694 novembre 2016 Page 28-29Lion numéro 694 novembre 2016 Page 30-31Lion numéro 694 novembre 2016 Page 32-33Lion numéro 694 novembre 2016 Page 34-35Lion numéro 694 novembre 2016 Page 36-37Lion numéro 694 novembre 2016 Page 38-39Lion numéro 694 novembre 2016 Page 40-41Lion numéro 694 novembre 2016 Page 42-43Lion numéro 694 novembre 2016 Page 44-45Lion numéro 694 novembre 2016 Page 46-47Lion numéro 694 novembre 2016 Page 48-49Lion numéro 694 novembre 2016 Page 50-51Lion numéro 694 novembre 2016 Page 52-53Lion numéro 694 novembre 2016 Page 54-55Lion numéro 694 novembre 2016 Page 56-57Lion numéro 694 novembre 2016 Page 58-59Lion numéro 694 novembre 2016 Page 60-61Lion numéro 694 novembre 2016 Page 62-63Lion numéro 694 novembre 2016 Page 64-65Lion numéro 694 novembre 2016 Page 66-67Lion numéro 694 novembre 2016 Page 68-69Lion numéro 694 novembre 2016 Page 70-71Lion numéro 694 novembre 2016 Page 72-73Lion numéro 694 novembre 2016 Page 74-75Lion numéro 694 novembre 2016 Page 76-77Lion numéro 694 novembre 2016 Page 78-79Lion numéro 694 novembre 2016 Page 80-81Lion numéro 694 novembre 2016 Page 82-83Lion numéro 694 novembre 2016 Page 84-85Lion numéro 694 novembre 2016 Page 86-87Lion numéro 694 novembre 2016 Page 88-89Lion numéro 694 novembre 2016 Page 90-91Lion numéro 694 novembre 2016 Page 92-93Lion numéro 694 novembre 2016 Page 94-95Lion numéro 694 novembre 2016 Page 96-97Lion numéro 694 novembre 2016 Page 98-99Lion numéro 694 novembre 2016 Page 100