Lion n°694 novembre 2016
Lion n°694 novembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°694 de novembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : un centenaire sous le signe de la jeunesse !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Savoir - Passé, Présent, Futur À 1000 mètres de profondeur, ce test examine un fonctionnement en situation réelle au nord de la Suède..52//Lion édition française - N°694 Le transport autonome À l’épreuve de la mine Certes la voiture autonome a des progrès à faire, comme l’accident mortel d’une Tesla qui confond un camion blanc avec un ciel blanc l’a démontré. Mais l’on franchit, aujourd’hui, – grâce aux camions Iveco, Mercedes et Volvo, de nouvelles étapes importantes. Des camions à conduite autonome sont testés en opérations régulières dans la mine Boliden de Kristineberg en Suède. Le but est d’examiner dans quelle mesure cette technologie peut contribuer à garantir la sécurité et la productivité des transports dans des domaines d’application complexes. « Grâce à la coopération avec cette mine, le développement des véhicules à conduite autonome entre dans une nouvelle ère passionnante. C’est la toute première fois que des camions à conduite autonome sont testés en opérations régulières souterraines, et les résultats fourniront de précieuses informations pour transformer les percées techniques en avantages pratiques » explique Claes Nilsson, président de Volvo Trucks. Le projet de recherche dans lequel s’intègre ce camion démontre que la conduite autonome peut contribuer de manière significative à augmenter l’efficacité. Et tout particulièrement dans les mines, les ports et d’autres environnements limités géographiquement, présentant une part élevée de conduite répétitive. Au fil des mois, trois autres véhicules similaires seront intégrés. Ils sont, entre autres, dotés d’un système intégrant des capteurs radar à laser. À la base, ce système est utilisé pour surveiller la géométrie de la mine et créer une carte d’itinéraire que le camion doit emprunter. L’information ainsi réunie est ensuite utilisée pour contrôler la direction du véhicule, les changements de rapports et la vitesse. Lors de chaque nouveau trajet, les capteurs sont utilisés pour scanner en permanence la zone autour du camion et optimiser l’itinéraire. La technologie permet d’optimiser la logistique à l’intérieur de la mine.
Les camions peuvent fonctionner en continu, et grâce à une planification d’itinéraire précise et à une vitesse constante, on évite l’engorgement. Il est possible de réduire les temps de chargement et de déchargement. Lors des opérations de dynamitage, les chauffeurs doivent attendre jusqu’à la ventilation des galeries souterraines avant de pouvoir charger le minerai. Avec la conduite autonome, il n’existe pas de telles contraintes. La fluidité accrue des flux de transport et la constance augmentée des vitesses s’accompagnent également d’une réduction de la consommation de carburant. Côté sécurité, si un obstacle apparaît, le véhicule se met automatiquement à l’arrêt et le centre de gestion est alerté. Parmi les six capteurs intégrés dans le système, deux surveillent en permanence aux alentours du camion. Au final, ces tests sur les véhicules à conduite autonome s’inscrivent dans le cadre de projets de développement. Parmi les systèmes que l’on retrouve aujourd’hui dans les camions, plusieurs, comme le régulateur de vitesse adaptatif, ont le même objectif. Grâce à ces développements technologiques, nous allons voir apparaître de plus en plus de solutions proposant des niveaux encore plus élevés d’aide à la conduite. Si les camions à conduite autonome s’imposent progressivement comme outil complémentaire majeur dans les opérations minières par exemple, dans le cadre d’opérations de transport sur routes publiques, le conducteur doit continuer de jouer le rôle principal, Volvo l’assure. Quant à la moto et au scooter autonome nous n’avons pas, encore, de nouvelles... a Chiffres du mois 6 pales Christophe Martinez a remporté le grand prix du concours Lépine 2016 avec son éolienne « Heliblue ». Avec six pales, elle permet de produire 60% d’électricité en plus que les modèles classiques à trois pales. Ses hélices, d’un diamètre de 4,3 mètres, possèdent un pas variable qui permet à l’éolienne de réguler sa production d’énergie sans assistance électrique. 87 personnes Pendant deux journées, les oto-rhinos de l’association Audition Solidarité ont mené une mission au sein de l’hôpital Hôtel-Dieu de Paris. 34 personnes en grande précarité ont été appareillées et 53 appareils auditifs de SDF ont été adaptés. 100 000 tours par minute C’est l’aspiration que propose le nouvel aspirateur Dyson V8 avec son moteur numérique. « Pendant dix ans, nous avons investi 250 millions de livres sterling pour cet aspirateur testé pendant 500 000 heures » explique James Dyson. 100% horlogère L’Apple Watch a du charme, et une grande efficacité, mais nos amis suisses sont persuadés qu’une montre connectée 100% horlogère et de qualité helvète, comme l’Alpina Horological Smartwatch, a aussi des chances de séduire. Lion édition française - N°694//.53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 694 novembre 2016 Page 1Lion numéro 694 novembre 2016 Page 2-3Lion numéro 694 novembre 2016 Page 4-5Lion numéro 694 novembre 2016 Page 6-7Lion numéro 694 novembre 2016 Page 8-9Lion numéro 694 novembre 2016 Page 10-11Lion numéro 694 novembre 2016 Page 12-13Lion numéro 694 novembre 2016 Page 14-15Lion numéro 694 novembre 2016 Page 16-17Lion numéro 694 novembre 2016 Page 18-19Lion numéro 694 novembre 2016 Page 20-21Lion numéro 694 novembre 2016 Page 22-23Lion numéro 694 novembre 2016 Page 24-25Lion numéro 694 novembre 2016 Page 26-27Lion numéro 694 novembre 2016 Page 28-29Lion numéro 694 novembre 2016 Page 30-31Lion numéro 694 novembre 2016 Page 32-33Lion numéro 694 novembre 2016 Page 34-35Lion numéro 694 novembre 2016 Page 36-37Lion numéro 694 novembre 2016 Page 38-39Lion numéro 694 novembre 2016 Page 40-41Lion numéro 694 novembre 2016 Page 42-43Lion numéro 694 novembre 2016 Page 44-45Lion numéro 694 novembre 2016 Page 46-47Lion numéro 694 novembre 2016 Page 48-49Lion numéro 694 novembre 2016 Page 50-51Lion numéro 694 novembre 2016 Page 52-53Lion numéro 694 novembre 2016 Page 54-55Lion numéro 694 novembre 2016 Page 56-57Lion numéro 694 novembre 2016 Page 58-59Lion numéro 694 novembre 2016 Page 60-61Lion numéro 694 novembre 2016 Page 62-63Lion numéro 694 novembre 2016 Page 64-65Lion numéro 694 novembre 2016 Page 66-67Lion numéro 694 novembre 2016 Page 68-69Lion numéro 694 novembre 2016 Page 70-71Lion numéro 694 novembre 2016 Page 72-73Lion numéro 694 novembre 2016 Page 74-75Lion numéro 694 novembre 2016 Page 76-77Lion numéro 694 novembre 2016 Page 78-79Lion numéro 694 novembre 2016 Page 80-81Lion numéro 694 novembre 2016 Page 82-83Lion numéro 694 novembre 2016 Page 84-85Lion numéro 694 novembre 2016 Page 86-87Lion numéro 694 novembre 2016 Page 88-89Lion numéro 694 novembre 2016 Page 90-91Lion numéro 694 novembre 2016 Page 92-93Lion numéro 694 novembre 2016 Page 94-95Lion numéro 694 novembre 2016 Page 96-97Lion numéro 694 novembre 2016 Page 98-99Lion numéro 694 novembre 2016 Page 100