Lion n°693 octobre 2016
Lion n°693 octobre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°693 de octobre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : agir pour la lecture...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
Passion - Philatelie Timbres parfumés Avez-vous eu l’occasion, lorsque vous utilisez un timbre, d’en « sentir » un parfum ou, en le « léchant » de lui trouver un goût particulier. Cette démarche inhabituelle existe pourtant de plus en plus, depuis que de nouvelles techniques permettent d’inclure dans le corps du timbre une senteur parfumée ou une saveur spécifique. C’est le Bhoutan, ce petit royaume de l’Himalaya, qui a pris l’initiative de sortir le premier timbre faisant de l’affranchissement du courrier un vrai moment de plaisir délicat. Avec une démarche marketing assurée et bien ciblée  : privilégier les fleurs les plus utilisées dans le monde en parfumerie avec 5 fragrances qui se libèrent après grattage  : la rose, mais aussi le jasmin, l’ylang-ylang, le gardénia et le lys. a 1. L’Inde a également rendu hommage à la reine des fleurs avec la mise en circulation d’un bloc de 4 timbres illustrant quatre espèces de roses, dont on peut distinguer la différence par leur odeur. a 2. En Corée du Sud, c’est la senteur de l’hibiscus qui se dégage d’un timbre émis en l’an 2000. Son papier dégage une odeur de violette. a.96//Lion édition française - N°693 2. Les îles Norfolk, une dépendance autonome de la Nouvelle Zélande, ont eu la bonne idée d’émettre une série de timbres représentant la fleur commune qui parsème leurs prairies dont on sent l’odeur  : celle du jasmin. a 4. La Belgique est le pays du cho- a colat  : son goût a été incorporé dans le timbre sous forme d’huiles essentielles qui se libèrent lorsqu’on le touche. Une odeur cacaotée s’exhale également de l’encre à laquelle un arôme a été ajouté. a 5. Une croix verte sentant l’eucalyptus a été commercialisée par le Royaume-Uni à l’occasion du Centenaire du prix Nobel de médecine. a 6. Le chocolat c’est aussi la Suisse. Elle a voulu évidemment le montrer avec un timbre à l’odeur de cette friandise. Ressemblant à un carré de chocolat, il est même enveloppé dans de l’aluminium et on est tenté de le croquer. Malheureusement, celui-là n’a pas de goût ! a 7. Autre exemple avec cette vignette postale du Brésil sur laquelle figure une tasse de café libérant de même son arôme quand on frotte le dos du timbre. On a mélangé de vraies particules de café et un vernis est appliqué sur la face de la vignette. En Chine, c’est évidemment la promotion de la principale culture du pays, le thé qui a fait l’objet d’une émission d’un bloc de 4 timbres montrant les divers gestes effectués lors du « Gong fu cha », la traditionnelle cérémonie du thé héritée d’une tradition taoïste du XVII e siècle. a 8. Et à Hong-Kong, c’est aussi le thé qui est mis en valeur par la senteur de ce breuvage apprécié aromatisé au jasmin. par Roland Mehl 9. En Chine toujours, exemple d’originalité à l’occasion de l’année du cochon en 2007. Sur ce timbre est présente une maman truie avec ses petits porcelets. On sent l’odeur aigre-douce du porc et, lorsqu’on lèche le dos du timbre, on peut également goûter sa saveur. 10. Encore plus original  : le catalan Ferran Adria, proclamé meilleur cuisinier au monde cinq années de suite, pape de la cuisine moléculaire, a prêté son concours à l’administration postale de son pays, l’Espagne, pour l’émission de deux timbres faisant la promotion de trois de ses plats les plus réputés  : l’ajoblanco (soupe froide à l’ail), le biscuit à la fleur de mandarinier et mandarine, et son serrano (jambon affiné durant 16 mois), tous plats dégageant leur propre fumet. Les légendes de ces timbres, rédigées par le maître, sont éloquentes  : « la réputation de la gastronomie espagnole est dans la qualité de ses produits ». Ce coup d’œil est loin d’être exhaustif est des dizaines d’autres exemples pourraient être montrés. L’invention des concepteurs est inépuisable, et depuis 40 ans, date à laquelle cette innovation technique a été créée, les postes du monde entier redoublent d’imagination pour nous offrir un véritable panorama olfactif.
4 a a a a La Poste  : Notules 1 4 5 C’est Voltaire qui est le premier plus gros usager de la poste  : on lui attribue 18 000 lettres affranchies. Madame de Sévigné n’en a expédié à sa fille que 1 600. La première femme préposée à la distribution du courrier a été nommée en 1876. Dans les années 1800, tous les moyens étaient bons pour transporter le courrier. En dehors des méthodes classiques (train, bateau, carrioles), les animaux ont été souvent utilisés  : en Inde les bœufs tirant des chars où étaient déposées les lettres. Plus tard, les dromadaires eurent la même vocation en Australie. En Belgique, plus exactement à Liège, 8 2 a a a 9 10 des chats furent utilisés pour distribuer le courrier dans un rayon de 30 km. Tandis qu’en Scandinavie, on se servait de traîneaux postaux tirés par des rennes. C’est à Saint-Véran, dans le Queyras qu’est situé le bureau de poste le plus élevé d’Europe, à 2 040mètres d’altitude. Le premier bureau de poste français a été créé à Paris en 1759, rue des Déchargeurs, près des Halles. L’adresse postale n’a jamais eu de définition publique. En pratique, c’est « l’endroit choisi par l’expéditeur comme celui où ses destina- 6 7 3 taires peuvent lui envoyer des plis ». Longtemps, la Poste a éprouvé des difficultés à trouver le destinataire. Avant 1905, en effet, l’appellation et la numérotation des voies étaient précaires et les adresses de type « derrière l’église », « près de », « au plat d’étain » étaient légion. Ce n’est que dans les années 1965 qu’ont été instaurées la codification du courrier et la normalisation des envois. Lion édition française - N°693//.97



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 693 octobre 2016 Page 1Lion numéro 693 octobre 2016 Page 2-3Lion numéro 693 octobre 2016 Page 4-5Lion numéro 693 octobre 2016 Page 6-7Lion numéro 693 octobre 2016 Page 8-9Lion numéro 693 octobre 2016 Page 10-11Lion numéro 693 octobre 2016 Page 12-13Lion numéro 693 octobre 2016 Page 14-15Lion numéro 693 octobre 2016 Page 16-17Lion numéro 693 octobre 2016 Page 18-19Lion numéro 693 octobre 2016 Page 20-21Lion numéro 693 octobre 2016 Page 22-23Lion numéro 693 octobre 2016 Page 24-25Lion numéro 693 octobre 2016 Page 26-27Lion numéro 693 octobre 2016 Page 28-29Lion numéro 693 octobre 2016 Page 30-31Lion numéro 693 octobre 2016 Page 32-33Lion numéro 693 octobre 2016 Page 34-35Lion numéro 693 octobre 2016 Page 36-37Lion numéro 693 octobre 2016 Page 38-39Lion numéro 693 octobre 2016 Page 40-41Lion numéro 693 octobre 2016 Page 42-43Lion numéro 693 octobre 2016 Page 44-45Lion numéro 693 octobre 2016 Page 46-47Lion numéro 693 octobre 2016 Page 48-49Lion numéro 693 octobre 2016 Page 50-51Lion numéro 693 octobre 2016 Page 52-53Lion numéro 693 octobre 2016 Page 54-55Lion numéro 693 octobre 2016 Page 56-57Lion numéro 693 octobre 2016 Page 58-59Lion numéro 693 octobre 2016 Page 60-61Lion numéro 693 octobre 2016 Page 62-63Lion numéro 693 octobre 2016 Page 64-65Lion numéro 693 octobre 2016 Page 66-67Lion numéro 693 octobre 2016 Page 68-69Lion numéro 693 octobre 2016 Page 70-71Lion numéro 693 octobre 2016 Page 72-73Lion numéro 693 octobre 2016 Page 74-75Lion numéro 693 octobre 2016 Page 76-77Lion numéro 693 octobre 2016 Page 78-79Lion numéro 693 octobre 2016 Page 80-81Lion numéro 693 octobre 2016 Page 82-83Lion numéro 693 octobre 2016 Page 84-85Lion numéro 693 octobre 2016 Page 86-87Lion numéro 693 octobre 2016 Page 88-89Lion numéro 693 octobre 2016 Page 90-91Lion numéro 693 octobre 2016 Page 92-93Lion numéro 693 octobre 2016 Page 94-95Lion numéro 693 octobre 2016 Page 96-97Lion numéro 693 octobre 2016 Page 98-99Lion numéro 693 octobre 2016 Page 100