Lion n°693 octobre 2016
Lion n°693 octobre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°693 de octobre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : agir pour la lecture...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Vie culturelle - Musique La sélection DVD & Blu-ray Yehudi Menuhin aurait eu 100 ans en avril dernier et toutes les maisons de disques ont pioché dans leurs archives pour rappeler, si besoin était, la monumentale carrière de violoniste qui fut la sienne. Bruno Monsaingeon a consacré sa vie à produire des films sur la plupart.66//Lion édition française - N°693 YEHUDI ME cLE tHE yl. : L DER GEICJEFI DES MI-Lil HL, LE viCHSYSI MI e ov par Claude Lamarque Yehudi Menuhin – Le Violon du siècle Film de Bruno Monsaingeon (1995) Chez Euro Arts – Idéale Audience des grands interprètes classiques du siècle dernier avec une intégrité, une sensibilité et une connaissance de la musique qui ne sont plus à démontrer. Ce documentaire n’échappe pas à la règle et c’est avec émoi que nous retrouvons un artiste hors du commun durant les près de deux heures du film. Au-delà du merveilleux violoniste que fut Menuhin, c’est au charisme extraordinaire de l’homme que Monsaingeon a voulu rendre hommage. Un véritable bijou chargé d’émotion.
Mahler Symphonie n°5, Des Knaben Wunderhorn (extraits) Matthias Goerne, baryton Orchestre du Festival de Lucerne, direction Andris Nelsons (19-20 août 2015) - Chez Accentus (Distribution Harmonia Mundi) Atmosphère étrange en août 2015 à Lucerne, où l’orchestre, orphelin de son chef adoré Claudio Abbado, doit décider s’il se saborde ou s’il coopte un nouveau chef. Les musiciens se souviennent des admirables concerts donnés à la mémoire d’Abbado par le jeune chef letton de 35 ans Andris Nelsons, dont la pudeur et la retenue avaient impressionné tout le monde. C’est donc à lui qu’ils proposent de prendre la succession, en accord avec la direction du festival. C’est ce « concert d’intronisation » plein d’émotion qui nous est proposé ici, dans une interprétation grandiose et nostalgique de cette merveilleuse symphonie. Un immense moment de musique. N.B  : L’Orchestre de Lucerne est composé de musiciens issus des grandes formations continentales se réunissant à l’occasion du festival. 11craeni.414..-11.1...Cmcaly. 1 daln.li Mahler Symphonie n°3 Carolyn Watkinson, contralto NOS Women’s Choir, Holland Boys Choir Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam, direction Bernard Haitink - Chez Arthaus (Distribution Harmonia Mundi) Cette captation de 1983 ne souffre d’aucun défaut. Bonne prise de vue, et je pense – sans pouvoir l’affirmer – que la prise de son est de Philips. Il est bon de rappeler que Bernard Haitink reste le dernier géant de cette génération de merveilleux chefs. À 87 ans, le maître vient encore de diriger une Symphonie n°8 de Bruckner au Festival de Lucerne (20 août 2016). Ce DVD nous ramène trente-trois années en arrière, lorsque le chef était déjà le grand spécialiste de Mahler qui contribua avec Bernstein à la redécouverte du compositeur. C’est admirable de bout en bout, mais je ne peux oublier la magistrale interprétation chez Philips avec Berlin qui date de 1991. Entre les deux, mon cœur balance. N.B.  : Je ne pense pas que le DVD avec Berlin soit commercialisé à l’heure actuelle, Philips ayant stoppé depuis plusieurs années la production de CD et DVD (le catalogue a été repris par Universal). Ilr tl.sm ren, F. 11, Ca.. Mozart Les Noces de Figaro Diana Damrau, Ildebrando D’Arcangelo, Pietro Spagnoli, Marcella Orsatti Talamanca, Monica Bacelli Chœurs et Orchestre de la Scala de Milan, direction Gérard Korsten Mise en scène Giorgio Strehler Collection Legendary Performances - Chez Accentus (Distribution Harmonia Mundi) [1 BLU-RAY OU 2 DVD] Il y a des mises en scène historiques qui font le tour du monde et que l’on ne se lasse pas de redécouvrir tellement elles collent de façon miraculeuse à la musique. Le grand Giorgio Strehler signa il y a quarante ans cette prodigieuse mise en scène, que n’auraient sans doute pas désavoué Mozart et Da Ponte – auteur du livret, d’après la pièce de Beaumarchais. Fabuleuse interprétation dans cette version de 2006 à la Scala de Milan qui, avec celle de l’Opéra de Paris toujours dans la même mise en scène, ne sera probablement jamais égalée. La classe et le bon goût à l’état pur. Par contraste, honte à ces nombreux metteurs en scène à la mode en ce moment qui ne sont que des fossoyeurs de l’opéra ! J RICHARD STRAUSSllir OF DIE Ulm am leiFM15 Richard Strauss At the End of the Rainbow (« À l’extrémité de l’arc-en-ciel ») Documentaire d’Eric Schulz - Chez C Major (Distribution Harmonia Mundi) Et si Richard Strauss était l’un des plus grands compositeurs de tous les temps ? Voir ou revoir le chef d’orchestre diriger Don Juan en 1932, Le Chevalier à la rose en 1939, Une symphonie alpestre en 1941, Salomé en 1942… tout cela me tire les larmes des yeux. Ce documentaire trop court nous rappelle le jeu du maître avec les autorités allemandes durant la Seconde Guerre mondiale. Pour moi, cet homme fut un compositeur d’exception et le documentaire peut nous le faire comprendre. Son langage musical est unique et s’envole très loin. Écoutez les Quatre derniers lieder – dont je garde toujours un enregistrement près de moi –, Salomé, Elektra, La Femme sans ombre, Une symphonie alpestre, Ainsi parlait Zarathoustra… et vous découvrirez combien ce génie est proche de nous. Ce documentaire est remarquable car il peut être l’occasion, pour ceux qui ne connaissent pas encore le maître, de faire une découverte fondamentale. Lion édition française - N°693//.67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 693 octobre 2016 Page 1Lion numéro 693 octobre 2016 Page 2-3Lion numéro 693 octobre 2016 Page 4-5Lion numéro 693 octobre 2016 Page 6-7Lion numéro 693 octobre 2016 Page 8-9Lion numéro 693 octobre 2016 Page 10-11Lion numéro 693 octobre 2016 Page 12-13Lion numéro 693 octobre 2016 Page 14-15Lion numéro 693 octobre 2016 Page 16-17Lion numéro 693 octobre 2016 Page 18-19Lion numéro 693 octobre 2016 Page 20-21Lion numéro 693 octobre 2016 Page 22-23Lion numéro 693 octobre 2016 Page 24-25Lion numéro 693 octobre 2016 Page 26-27Lion numéro 693 octobre 2016 Page 28-29Lion numéro 693 octobre 2016 Page 30-31Lion numéro 693 octobre 2016 Page 32-33Lion numéro 693 octobre 2016 Page 34-35Lion numéro 693 octobre 2016 Page 36-37Lion numéro 693 octobre 2016 Page 38-39Lion numéro 693 octobre 2016 Page 40-41Lion numéro 693 octobre 2016 Page 42-43Lion numéro 693 octobre 2016 Page 44-45Lion numéro 693 octobre 2016 Page 46-47Lion numéro 693 octobre 2016 Page 48-49Lion numéro 693 octobre 2016 Page 50-51Lion numéro 693 octobre 2016 Page 52-53Lion numéro 693 octobre 2016 Page 54-55Lion numéro 693 octobre 2016 Page 56-57Lion numéro 693 octobre 2016 Page 58-59Lion numéro 693 octobre 2016 Page 60-61Lion numéro 693 octobre 2016 Page 62-63Lion numéro 693 octobre 2016 Page 64-65Lion numéro 693 octobre 2016 Page 66-67Lion numéro 693 octobre 2016 Page 68-69Lion numéro 693 octobre 2016 Page 70-71Lion numéro 693 octobre 2016 Page 72-73Lion numéro 693 octobre 2016 Page 74-75Lion numéro 693 octobre 2016 Page 76-77Lion numéro 693 octobre 2016 Page 78-79Lion numéro 693 octobre 2016 Page 80-81Lion numéro 693 octobre 2016 Page 82-83Lion numéro 693 octobre 2016 Page 84-85Lion numéro 693 octobre 2016 Page 86-87Lion numéro 693 octobre 2016 Page 88-89Lion numéro 693 octobre 2016 Page 90-91Lion numéro 693 octobre 2016 Page 92-93Lion numéro 693 octobre 2016 Page 94-95Lion numéro 693 octobre 2016 Page 96-97Lion numéro 693 octobre 2016 Page 98-99Lion numéro 693 octobre 2016 Page 100