Lion n°693 octobre 2016
Lion n°693 octobre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°693 de octobre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : agir pour la lecture...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Vie culturelle - Livres Auteur de soixante deux romans Jules Verne (1828-1905) est un de nos plus prolifiques auteurs. Il est aussi l’auteur français le plus traduit dans le monde. Après avoir écrit de nombreuses œuvres théâtrales peu publiées et peu jouées, son premier roman Cinq semaines en ballon fut publié par Jean-Luc Hetzel en 1863 avec un grand succès. Dan ce volume, sous le titre de la collection créée par Hetzel, Jean-Luc Steinletz a réuni et préfacé quatre livres. Voyage au centre de la terre.62//Lion édition française - N°693 Livres par Pierre Schavey nies Verne Voyages extraordinaires Vape'ü11rrnl ri de hi lime il hit.111.1 011 1,4.i 10.11.5 l'h. 111.15111+1..M1511 11.+1 eow..p2r115144.1. 1 11.1', Sei Voyages extraordinaires I."'Jules Verne - La Pléiade/Gallimard (1864) où un savant allemand fait une exploration paléolithique et géologique du globe en passant par le cratère d’un volcan éteint. De la terre à la lune (1865) le Gun Club de Baltimore fabrique un canon géant qui envoie des hommes vers la lune un siècle avant Neil Armstrong. Autour de la lune (1870) raconte la suite et la fin du voyage de ces astronautes placés en orbite. Le testament d’un excentrique (1899) est un parcours des USA en forme de jeu de l’oie. Génial précurseur des auteurs de science-fiction et d’anticipation, Jules Verne utilise sa parfaite connaissance de la science et des techniques de son époque pour imaginer des prolongements et des perfectionnements qui ne seront réalisés que des décennies plus tard. Souvent encore classé auteur pour ados, Jules Verne, dont l’ambition avouée était de « faire l’histoire de l’univers », a sa place au rayon littérature de nos bibliothèques.
ShakespeArre Jean-Paul Dubois La succession Shakespeare Comédies I - II Œuvres complètes VI - VII William Shakespeare (1564-1616) poète, acteur et dramaturge est la figure dominante de la littérature anglaise. Il apporta au théâtre élisabéthain un souffle neuf, par l’originalité de son inspiration, la stature psychologique et historique de ses personnages, la richesse de sa langue et la qualité poétique de son style. Ces deux derniers volumes de Comédies ont été précédés en Pleiade de deux volumes de Tragédies (I et II) deux volumes d’Histoire (III et IV) et trois tomes de Comédies. Dans ces deux derniers volumes Jean-Michel Deprats a préfacé, et réuni, avec Gisèle Genet douze pièces en édition bilingue. On classe généralement les comédies shakespeariennes en trois catégories. Les pièces maniéristes qui figurent dans le tome I. Les pièces brillantes, baroques comme La nuit des rois et les comédies romanesques comme Le conte d’hiver ou La tempête. Presque toutes bénéficient d’une fin heureuse. Leur ton varie, de la bouffonnerie des Joyeuses commères à la gravité de La tempête en passant par le romantisme de La nuit des rois et la préciosité des jeux amoureux de Comme il vous plaira. Le sentiment amoureux étant le thème dominant d’un théâtre brillant hésitant parfois entre comédie et drame. Le superbe Album de la Pleiade 2016 est consacré à Shakespeare par Denis Podalydés. Offert par votre libraire s’il lui en reste !) pour l’achat de trois Pléiade. Gannibalcs Rée JAUFFR Er.1. *oeil Cannibales Régis Jauffret Le Seuil Noémie, vingt quatre ans, aquarelliste, vient de rompre une liaison de six mois avec Geoffrey, architecte quinquagénaire. Curieusement c’est à Jeanne, mère de Geoffrey, qu’elle écrit pour lui annoncer sa décision. C’est le début d’une longue relation épistolaire dont le ton va évoluer avec le temps. Acide, voire hargneux au début, le style de Jeanne va se faire conciliant, complice, avec celui de Noémie. Mes deux femmes vont se rencontrer dans la propriété de Jeanne à Cabourg, tandis que Noémie vit un nouvel amour. Peu à peu Jeanne et Noémie accumulent les griefs envers Geoffrey, au point de projeter sa disparition et de fantasmer sur les moyens d’y parvenir. Dans ce roman épistolaire féroce, les protagonistes échangent des considérations variées, amères ou désabusées, sur les rapports humains, l’existence et la mort, l’art et la société, le bonheur de vivre et la difficulté d’être. Régis Jauffret a écrit un roman d’une originale férocité, dont le propos tourne essentiellement autour de l’amour avec ses excès, ses déviances et sa perversité. La succession Jean-Paul Dubois L’Olivier Jean-Paul Dubois (une vingtaine de romans dont Une vie française (L’Olivier - Prix Femina 2004) n’avait rien publié depuis Le cas Sneidjer (L’Olivier 2011). Le narrateur de ce nouvel opus, Paul Kattrakilis, médecin, a troqué le stéthoscope contre la chistera. Joueur professionnel de jaï alaï (variante de la pelote basque), il est engagé dans une équipe de Miami (Floride) où il passe quatre années de bonheur malgré un amour éphémère. La mort de son père le rappelle en France où il retrouve les souvenirs d’une famille hors norme. Un grand père ex médecin de Staline et un père médecin dont il découvre qu’il pratiqua l’euthanasie. Une famille où le suicide semble faire partie de la tradition. Paul prendra-t-il la succession de son père ? On retrouve dans ce livre quelques unes des constantes de l’œuvre de Jean-Paul Dubois, comme le prénom Paul, récurrent, les voitures Karman et Triumph, la mer hostile, les amours difficiles et les morts violentes. À côté du monde exotique des joueurs professionnels et des parieurs, et d’une saga familiale étrange, il campe un personnage émouvant et attachant, partagé entre son désir d’évasion et les liens qui l’attachent encore à son passé et à ce milieu familial obsédant, frappé par un destin pathétique. Jean-Paul Dubois raconte cette histoire de désillusion et de nostalgie sans emphase, avec une belle sobriété d’expression, mais une justesse de ton qui fait mouche au cœur de notre sensibilité. Un. page.. daim. ici arts -nt ; Un paquebot dans les arbres Valentine Goby - Actes Sud Ce paquebot est le grand bâtiment d’un sanatorium au milieu d’une fôret. Dès les années 50, à La Roche- Guyon, Paul et Odile Blanc tiennent un café, lieu de rencontre convivial où l’on danse le soir au son de l’harmonica de Paulo. La tuberculose pulmonaire qui frappe Paulo puis Odile, avec ses années de sana, va bouleverser la vie de leurs enfants. L’aînée, mariée, s’éloigne. La cadette Mathilde, « garçon manqué », adolescente, a la charge de son petit frère et doit faire face à des difficultés financières. Histoire d’une figure jeune femme exemplaire, portrait d’une époque sur fond de guerre d’Algérie, d’une famille disloquée et ruinée par une maladie qui faisait encore peur. Le pneumologue que je suis admire l’exactitude de la description de la vie sanatoriale et des thérapeutiques de l’époque (du pneumothorax à la spéléotomie et la thoracoplastie) suivie par la streptomycine, l’isoniazide et le PAS. Un récit bouleversant et lourd d’émotion, écrit sans pathos, avec une précision qui n’exclut pas une note de poésie. Lion édition française - N°693//.63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 693 octobre 2016 Page 1Lion numéro 693 octobre 2016 Page 2-3Lion numéro 693 octobre 2016 Page 4-5Lion numéro 693 octobre 2016 Page 6-7Lion numéro 693 octobre 2016 Page 8-9Lion numéro 693 octobre 2016 Page 10-11Lion numéro 693 octobre 2016 Page 12-13Lion numéro 693 octobre 2016 Page 14-15Lion numéro 693 octobre 2016 Page 16-17Lion numéro 693 octobre 2016 Page 18-19Lion numéro 693 octobre 2016 Page 20-21Lion numéro 693 octobre 2016 Page 22-23Lion numéro 693 octobre 2016 Page 24-25Lion numéro 693 octobre 2016 Page 26-27Lion numéro 693 octobre 2016 Page 28-29Lion numéro 693 octobre 2016 Page 30-31Lion numéro 693 octobre 2016 Page 32-33Lion numéro 693 octobre 2016 Page 34-35Lion numéro 693 octobre 2016 Page 36-37Lion numéro 693 octobre 2016 Page 38-39Lion numéro 693 octobre 2016 Page 40-41Lion numéro 693 octobre 2016 Page 42-43Lion numéro 693 octobre 2016 Page 44-45Lion numéro 693 octobre 2016 Page 46-47Lion numéro 693 octobre 2016 Page 48-49Lion numéro 693 octobre 2016 Page 50-51Lion numéro 693 octobre 2016 Page 52-53Lion numéro 693 octobre 2016 Page 54-55Lion numéro 693 octobre 2016 Page 56-57Lion numéro 693 octobre 2016 Page 58-59Lion numéro 693 octobre 2016 Page 60-61Lion numéro 693 octobre 2016 Page 62-63Lion numéro 693 octobre 2016 Page 64-65Lion numéro 693 octobre 2016 Page 66-67Lion numéro 693 octobre 2016 Page 68-69Lion numéro 693 octobre 2016 Page 70-71Lion numéro 693 octobre 2016 Page 72-73Lion numéro 693 octobre 2016 Page 74-75Lion numéro 693 octobre 2016 Page 76-77Lion numéro 693 octobre 2016 Page 78-79Lion numéro 693 octobre 2016 Page 80-81Lion numéro 693 octobre 2016 Page 82-83Lion numéro 693 octobre 2016 Page 84-85Lion numéro 693 octobre 2016 Page 86-87Lion numéro 693 octobre 2016 Page 88-89Lion numéro 693 octobre 2016 Page 90-91Lion numéro 693 octobre 2016 Page 92-93Lion numéro 693 octobre 2016 Page 94-95Lion numéro 693 octobre 2016 Page 96-97Lion numéro 693 octobre 2016 Page 98-99Lion numéro 693 octobre 2016 Page 100