Lion n°693 octobre 2016
Lion n°693 octobre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°693 de octobre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : agir pour la lecture...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
sudok1 Savoir - Santé.54//Lion édition française - N°693 AVC  : des progrès ! La Fondation pour la Recherche Médicale vient de faire le point sur les recherches en cours concernant les accidents vasculaires cérébraux. En France en effet, un AVC survient toutes les 4 minutes. On compte 130 000 hospitalisations par an dont 15% de décès dans le mois qui suit l’accident Il est la première cause de handicap acquis chez l’adulte, dont un tiers aboutit à un handicap moteur dans les 5 ans. L’AVC représente la 3 e cause de mortalité chez les hommes, la 1 ère chez les femmes. Les principaux signes d’alerte sont essentiellement  : une faiblesse musculaire d’une seule partie du corps, une paralysie d’un bras, de la moitié du visage, une difficulté à parler ou un mal de tête brutal, intense et inhabituel. Hypertension, surpoids, hypercholestérolémie, diabète et tabagisme sont les principaux responsables de la fragilisation et de l’obstruction des artères provoquant la mort de neurones et une nécrose cérébrale. À l’endroit où se produit l’AVC, le débit sanguin est nettement diminué, une partie du cerveau n’étant plus irriguée par manque d’oxygène. Les premières heures qui suivent cette manifestation sont capitales et il y a lieu de pratiquer rapidement une thrombolyse, c’est-à-dire la dissolution du caillot, et de prescrire des antiagrégants plaquettaires dans sa forme ischémique. La prise en charge des AVC a beaucoup progressé depuis quinze ans et par Roland Mehl des traitements adéquats permettent désormais une prise en charge dès l’apparition des premiers symptômes. Le professeur. Jean-Louis Mas, chef de service à l’hôpital Sainte-Anne, vient de détailler le constat dressé par le plan d’actions national AVC qui avait été mis en place en 2010 et a défini quatre enjeux thématiques  : - réduction des risques par la prévention, prise en charge de la phase aiguë par de nouvelles techniques et thérapeutiques, - récupération post-AVC par la compréhension de la plasticité cérébrale, - traitement du déclin cognitif lié aux lésions neuro-vasculaires. Une course contre la montre engagée pour avancer encore en la matière grâce au dynamisme des chercheurs. a
De nouvelles applications Dans cette traditionnelle rubrique des applications santé, ce mois-ci, à noter  : Diabeloop Un nouveau dispositif électronique va permettre de réguler le glucose sanguin à la place du pancréas défaillant ; simplifiant le traitement du diabète de type 1 et évitant ainsi 1000 décès et 10 000 hospitalisations par an. Dans les pompes à insuline classiques, il incombe au patient de déterminer lui-même la dose d’insuline à injecter. Au contraire, le nouveau système dénommé « Diabeloop » délivre automatiquement le produit en fonction du taux de glycémie mesuré par un capteur. Dès lors patient n’intervient que pour donner des renseignements complémentaires permettant d’ajuster encore mieux la dose. Le système comprend un appareil de mesure continue du glucose collé sur le ventre et connecté à un smartphone dédié qui permet l’interface avec le patient et commande une pompe à insuline très petite et sans cathéter collée sur le bras. Ce pancréas artificiel est doté d’un algorithme personnalisé qui s’affine en continu et bénéficie d’un logiciel ultrasophistiqué. Innovation due au Centre d’études et de recherches du traitement du diabète. Combien ? 12 millions Marché des laxatifs  : 12 millions d’unités par an pour un chiffre d’affaires de 66 millions d’euros. 36 heures C’est le temps que mettent en moyenne les aliments pour transiter dans l’organisme avant d’être rejetés par le corps. r 48 800 Selon le dernier rapport de l’Institut national du cancer, le cancer du poumon, pourtant très fréquent, est celui qui réserve le plus mauvais pronostic avec seulement 17% de survie à 5 ans. Si on en compte 28 200 nouveaux cas dans l’année, par contre, on dénombre 48 800 nouveaux cas de cancer du sein, dont la survie à 5 ans est de 85% et de 75% à 10 ans grâce aux MyUVPatch Ce capteur d’environ 2,5 cm 2, à apposer sur le dos de la main, intègre des colorants photosensibles qui le font changer de couleur selon la dose d’U.V. reçue. Il suffit au porteur, après utilisation, de prendre en photo le patch avec son smartphone. Une application dédiée lui conseillera alors la protection solaire à appliquer selon le degré d’exposition et son type de peau. Erratum  : Dans la rubrique Santé du numéro 691 (juillet-août 2016) de la Revue Lion en français, Philippe Maupas a été mentionné comme ayant découvert le vaccin de l’hépatiteC, or il s’agit de celui de l’hépatite B, le premier n’atant malheureusement pas encore disponible. Toute la rédaction vous présente ses excuses. progrès de la prise en charge. Cependant, le taux de mortalité par cancer en Europe décroît en 5 ans de 8% chez les hommes et de 3% chez les femmes. Tendance qui ne pourra que se poursuivre. Par contre, on note une nette progression de cancers diagnostiqués en Chine (4,3 millions en 2015) soit une hausse de 73,8% en 10 ans). Lion édition française - N°693//.55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 693 octobre 2016 Page 1Lion numéro 693 octobre 2016 Page 2-3Lion numéro 693 octobre 2016 Page 4-5Lion numéro 693 octobre 2016 Page 6-7Lion numéro 693 octobre 2016 Page 8-9Lion numéro 693 octobre 2016 Page 10-11Lion numéro 693 octobre 2016 Page 12-13Lion numéro 693 octobre 2016 Page 14-15Lion numéro 693 octobre 2016 Page 16-17Lion numéro 693 octobre 2016 Page 18-19Lion numéro 693 octobre 2016 Page 20-21Lion numéro 693 octobre 2016 Page 22-23Lion numéro 693 octobre 2016 Page 24-25Lion numéro 693 octobre 2016 Page 26-27Lion numéro 693 octobre 2016 Page 28-29Lion numéro 693 octobre 2016 Page 30-31Lion numéro 693 octobre 2016 Page 32-33Lion numéro 693 octobre 2016 Page 34-35Lion numéro 693 octobre 2016 Page 36-37Lion numéro 693 octobre 2016 Page 38-39Lion numéro 693 octobre 2016 Page 40-41Lion numéro 693 octobre 2016 Page 42-43Lion numéro 693 octobre 2016 Page 44-45Lion numéro 693 octobre 2016 Page 46-47Lion numéro 693 octobre 2016 Page 48-49Lion numéro 693 octobre 2016 Page 50-51Lion numéro 693 octobre 2016 Page 52-53Lion numéro 693 octobre 2016 Page 54-55Lion numéro 693 octobre 2016 Page 56-57Lion numéro 693 octobre 2016 Page 58-59Lion numéro 693 octobre 2016 Page 60-61Lion numéro 693 octobre 2016 Page 62-63Lion numéro 693 octobre 2016 Page 64-65Lion numéro 693 octobre 2016 Page 66-67Lion numéro 693 octobre 2016 Page 68-69Lion numéro 693 octobre 2016 Page 70-71Lion numéro 693 octobre 2016 Page 72-73Lion numéro 693 octobre 2016 Page 74-75Lion numéro 693 octobre 2016 Page 76-77Lion numéro 693 octobre 2016 Page 78-79Lion numéro 693 octobre 2016 Page 80-81Lion numéro 693 octobre 2016 Page 82-83Lion numéro 693 octobre 2016 Page 84-85Lion numéro 693 octobre 2016 Page 86-87Lion numéro 693 octobre 2016 Page 88-89Lion numéro 693 octobre 2016 Page 90-91Lion numéro 693 octobre 2016 Page 92-93Lion numéro 693 octobre 2016 Page 94-95Lion numéro 693 octobre 2016 Page 96-97Lion numéro 693 octobre 2016 Page 98-99Lion numéro 693 octobre 2016 Page 100